•   
  •   

France Covid-19 : Paris et la petite couronne pourraient passer en alerte maximale « dès lundi »

01:25  02 octobre  2020
01:25  02 octobre  2020 Source:   msn.com

Covid-19. Ce qu’il faut retenir des nouvelles zones d’alertes présentées par Olivier Véran

  Covid-19. Ce qu’il faut retenir des nouvelles zones d’alertes présentées par Olivier Véran Le ministre de la santé Olivier Véran a dévoilé ce mercredi 23 septembre un nouveau découpage de la France en fonction de la circulation du coronavirus allant de la « simple » zone d’alerte à l’état d’urgence sanitaire. Plus l’épidémie circule, plus les restrictions sont importantes comme à Marseille et en Guadeloupe. « La situation exige que nous prenions des mesures supplémentaires », a annoncé Olivier Véran ce mercredi 23 septembre lors d’une conférence de presse. Le ministre de la Santé a dévoilé une nouvelle carte qui coupe la France en zones d’alertes, en fonction de l’intensité de la circulation du coronavirus sur place.

Paris et les départements de la petite couronne pourraient passer en zone d' alerte maximale pour l'épidémie de Covid - 19 dès lundi 5 octobre si la progression de l'épidémie s'y confirme, a déclaré le ministre de la Santé, Olivier Véran. La capitale française et sa proche banlieue ont «franchi les trois

© AFP La situation épidémique se dégrade à Paris , Lille et Lyon. Ces villes, où le taux d'incidence continue de grimper, pourraient bientôt passer en zone d' alerte maximale . Toulouse et Grenoble inquiètent également les autorités sanitaires. Les derniers chiffres ne présagent rien de bon.

La capitale devra patienter encore trois jours afin de savoir si elle est concernée ou non par de nouvelles restrictions sanitaires. Lors de sa très attendue conférence de presse hebdomadaire, portant sur la reprise de vigueur de l'épidémie de coronavirus, le ministre de la Santé a annoncé ce jeudi que Paris et la petite couronne se trouvaient sur la sellette, face au spectre de nouvelles mesures, notamment par la fermeture totale des bars et restaurants.

Coronavirus : un musicien britannique sur trois envisage de changer de métier

  Coronavirus : un musicien britannique sur trois envisage de changer de métier Parents pauvres des aides de l'État, les artistes professionnels invoquent les difficultés financières auxquelles ils sont confrontés depuis le début de la crise sanitaire. Le constat est très sombre. Une étude menée auprès de 2000 membres d'un syndicat de musiciens britanniques, le Musicians' Union, a conclu que 34% «songent à définitivement abandonner ce métier». Ils invoquent les difficultés financières auxquelles ils sont confrontés, la crise sanitaire ayant réduit à peau de chagrin leurs possibilités de se produire et donc de vivre de ce métier.

qui pourraient passer en « alerte maximale » la semaine prochaine, voire dès lundi pour Paris et la petite Covid - 19 : un risque de devoir «réduire drastiquement les interactions sociales à Paris », selon Paris et sa petite couronne pourraient être placés en zone d' alerte maximale « dès lundi »

Covid - 19 . Nombre de personnes infectées La France propose une charte facilitant la lutte contre le Covid - 19 . «Si ça devait se confirmer nous n'aurions pas d'autre choix que de placer Paris et la petite couronne en alerte maximale et ce dès lundi », a annoncé le ministre.

LIRE AUSSI> Covid-19 : suivez notre direct

Trois indicateurs (taux d'incidence dans la population, taux d'incidence chez les personnes vulnérables, réanimation) inquiètent les autorités et viennent d'être franchis, mais ces données doivent encore être scrutées de près d'ici dimanche, avant qu'une décision ne soit actée, a expliqué Olivier Véran.

Difficile de dissocier Paris et la petite couronne

« Si cela devait se confirmer, nous n'aurons pas d'autre choix que de placer Paris et la petite couronne en zone d'alerte maximale et ce dès lundi », a-t-il insisté, ajoutant qu'il réexaminera « les données dimanche » et prendra alors « dès lundi les décisions qui s'imposent ».

VIDÉO. Paris saura dimanche s'il passe en « zone d'alerte maximale »

Attaque à Paris : "Son geste était de vouloir arrêter l'assaillant", soutient l'avocate de Youssef, l'homme arrêté avant d'être mis hors de cause

  Attaque à Paris : "Il a été déçu parce qu'il n'y a eu aucune forme de reconnaissance", déplore Lucie Simon, l'avocate de Youssef, interpellé et placé en garde à vue vendredi après l'attaque près des anciens locaux de "Charlie Hebdo", avant d'être relâché.Après l'attaque dans la rue des anciens locaux de Charlie Hebdo, à Paris, qui a fait deux blessés au sein de l'équipe de l'agence de presse Premières Lignes, vendredi 25 septembre, en plus du principal suspect, un Algérien de 33 ans a été interpellé dans le quartier Richard Lenoir et placé en garde à vue. Il a finalement été relâché dans la soirée de vendredi, après avoir été mis hors de cause.

Covid - 19 : "renforcée" ou " maximale ", alerte rouge sur la France. Orange avec Media Services, publié le jeudi 01 octobre 2020 à 21h43. La mesure pourrait également s'appliquer à Paris et en petite couronne , qui pourraient être placés dans cette catégorie " dès lundi " si la situation continue à se

Il dévoilera la carte des alertes et les mesures appliquées dans les zones où le virus circule encore Sur le même sujet. Covid 19 - Ce qu'il faut retenir de l'intervention du ministre Olivier Véran ce jeudi Le décès d'octogénaires causés par le virus chinois n'est peut être pas une raison suffisante pour

Si les départements de la petite couronne sont aussi visés, et non pas seulement la capitale, qui concentre l'essentiel des inquiétudes sanitaires, c'est que « les mouvements de populations entre ces départements sont tels qu'ils suivent l'évolution de l'épidémie », selon le ministre. Il indique qu'il est difficile de « dissocier les mesures dans ces zones d'alerte », alors que de nombreux Parisiens travaillent en Île de France et de nombreux Francilien dans la capitale.

« Il faudra réduire les interactions sociales »

Si le stade de zone d'alerte maximale est dépassé, il se projette : « Il faudra réduire les interactions sociales », c'est-à-dire « Plus de fêtes de famille, plus de soirées et la fermeture totale des bars. » D'autres zones sont également dans le viseur des autorités sanitaires : le ministre a relevé une « dégradation » de la situation dans « cinq métropoles, Lille, Lyon, Grenoble, Toulouse et Saint-Etienne », où « l'évolution des derniers jours reste très préoccupante ».

Pourquoi Paris pourrait passer en « zone d’alerte maximale »

  Pourquoi Paris pourrait passer en « zone d’alerte maximale » Après Aix-Marseille et la Guadeloupe, de nouvelles mesures de restriction pourraient être prises à Paris compte tenu de la dégradation de la situation sanitaire. D’autres métropoles comme Lille ou Lyon s’approchent aussi des seuils de référence.Trois critères sont scrutés pour placer une ville ou une région en zone d’alerte maximale : le taux d’incidence global, le taux d’incidence chez les personnes âgées et le nombre de lits occupé en réanimation par des patients Covid.

En Direct. # COVID - 19 . #Haut-Karabakh. Les indicateurs sur l'épidémie de coronavirus se dégradent de façon alarmante à Paris et en Ile-de-France. Actuellement classée en zone rouge « alerte renforcée», la région parisienne pourrait bientôt connaître un durcissement des restrictions.

Covid - 19 : le gouvernement temporise, une semaine après un tour de 01 octobre 2020. Si aujourd'hui, "il n'y a pas lieu de basculer" ces cinq métropoles en alerte maximale , la situation est plus inquiétante à Paris et dans les départements de la petite couronne qui pourraient être placés en

LIRE AUSSI> Mesures anti-Covid : pourquoi Paris est en sursis jusqu’à lundi

« Si les mesures (de restrictions déjà prises) ne produisent pas suffisamment d'effet, nous pourrions être conduits à les placer en zone d'alerte maximale la semaine prochaine », a-t-il esquissé, ajoutant toutefois qu'il « n'y a pas lieu, à date, de basculer ces métropoles en zone d'alerte maximale ».

Des embellies à Marseille, Nice et Bordeaux

Le ministre de la Santé a par ailleurs annoncé que les restrictions concernant les restaurants pourraient être levées, si les propositions de renforcement des règles sanitaires des syndicats de restaurateurs, bientôt présentées à l'exécutif, s'avéraient satisfaisantes.

Ce jeudi soir, des restaurateurs et tenanciers craignant le passage de Paris en alerte maximale ont défilé dans la capitale sous le slogan de « Liberté pour les bistrots », afin de fustiger les éventuelles fermetures des bars et restaurants, qui pourraient survenir lundi.

VIDÉO. « Pas de traitement différencié » entre Paris et Marseille, assure Véran

Il a par ailleurs évoqué une amélioration face au virus dans certaines villes - « Bordeaux, Nice et même Marseille - où l'« on commence à constater un frémissement, un début d'embellie sur le plan sanitaire, certes timide ». « Même si, a insisté Olivier Véran, je le dis tout de suite, les niveaux de circulation du virus y restent très élevés, trop élevés, et que les risques sanitaires et de surcharge hospitalière sont encore bien trop importants ». « C'est un encouragement à poursuivre, c'est un encouragement à tenir », a-t-il ajouté.

Covid-19 : les chiffres qui prouvent que Paris a dépassé le seuil d'alerte maximale .
Alors que les indicateurs sanitaires continuent de se dégrader, l'exécutif se prépare à faire fermer les bars dans la capitale à partir de lundi. © afp.com/Christophe ARCHAMBAULT Des personnes font la queue pour se faire dépister le 4 septembre 2020 à Paris Après Marseille, Paris. Une semaine après la préfecture des Bouches-du-Rhône, l'exécutif se prépare à fermer également les bars dans la capitale à partir de lundi en raison de la progression de l'épidémie de coronavirus.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!