•   
  •   

France Marseille. Les restaurateurs autorisés à rouvrir sont soulagés

21:15  05 octobre  2020
21:15  05 octobre  2020 Source:   ouest-france.fr

Coronavirus à Marseille : « On ne peut pas prendre le risque de tergiverser », affirme Olivier Véran

  Coronavirus à Marseille : « On ne peut pas prendre le risque de tergiverser », affirme Olivier Véran Classée depuis mercredi en « zone d’alerte maximale », la métropole marseillaise doit fermer ses bars et restaurants à partir de lundi © Christophe Simon/AP/SIPA Olivier Véran à l'hôpital de la Timone à Marseille, le 25 septembre 2020. EPIDEMIE - Classée depuis mercredi en « zone d’alerte maximale », la métropole marseillaise doit fermer ses bars et Olivier Véran était en déplacement à Marseille ce vendredi alors que des mesures strictes pour lutter contre l’épidémie de coronavirus ont été annoncées cette semaine.

À Marseille, les restaurants sont autorisés à rouvrir. © AFP / NICOLAS TUCAT À Marseille, les restaurants sont autorisés à rouvrir.

S’ils se plient à un protocole sanitaire renforcé, les restaurants de la zone Marseille-Aix sont autorisés à rouvrir. Les mesures sont les mêmes que celles décidées ce lundi pour les établissements de Paris et sa petite couronne. Les patrons marseillais expriment leur soulagement.

À Marseille et à Aix-en-Provence, les restaurants qui étaient fermés depuis une semaine peuvent rouvrir leurs portes. Un arrêté préfectoral publié ce lundi prévoit en effet que les établissements « assurant une activité de restauration assise sont désormais autorisés à accueillir du public » à condition de respecter le nouveau protocole sanitaire renforcé pour faire face à l’épidémie de Covid-19. Des mesures identiques à celles proposées ce lundi pour les restaurants de Paris et sa petite couronne qui sont également placés désormais en zone d’alerte maximale.

Coronavirus à Bordeaux : « On stigmatise notre profession », dénonce Philippe Etchebest

  Coronavirus à Bordeaux : « On stigmatise notre profession », dénonce Philippe Etchebest Le médiatique chef bordelais revient sur les dernières annonces du gouvernement © Mickaël Bosredon/20 Minutes Philippe Etchebest, le 6 décembre 2019, dans sa brasserie bordelaise, Le Quatrième Mur. INTERVIEW - Le médiatique chef bordelais revient sur les dern Depuis Bordeaux, c’est un Philippe Etchebest particulièrement remonté qu’a interrogé vendredi 20 Minutes.

Un « cahier de rappel » avec les coordonnées des clients

Les nouvelles règles qui s’appliqueront au moins jusqu’au 19 octobre sont : un service assis à table uniquement ; une distance d’au minimum un mètre entre chaque chaise ; un nombre de convives limité à six par tablée ; un port du masque obligatoire pour les professionnels (pas de visières-menton) et pour les clients, aussi bien à l’entrée et que lors de leurs déplacements au sein de l’établissement ; un affichage à l’entrée de l’établissement de la capacité maximale d’accueil et l’ouverture d’un « cahier de rappel » afin de garder à disposition des autorités sanitaires les coordonnées des clients en cas de contamination.

À l’annonce de cette réouverture des restaurants, les patrons ont exprimé leur soulagement. « On est très heureux de revoir nos clients », déclare Michel, patron marseillais de La Gratinée, interrogé par nos confrères de France Info . Normalement, la fermeture de sa brasserie était prévue pour au moins 15 jours depuis l’annonce du passage de la zone de Marseille-Aix en alerte maximale. « Une semaine de gagnée, c’est très encourageant », se réjouit-il.

REPORTAGE. Après la fermeture des restaurants, le Vieux-Port étrangement silencieux à Marseille

  REPORTAGE. Après la fermeture des restaurants, le Vieux-Port étrangement silencieux à Marseille Marseille est la seule métropole de France où restaurants et bars sont à nouveau fermés en raison de la recrudescence de l’épidémie de Covid. Une mesure qui provoque colère et incompréhension. La voiture blanche, banalisée, s’arrête. En sortent deux agents de la police nationale. Ils foncent vers la terrasse de Jamel, patron de la boulangerie Le Fournil de la Loge, à deux pas du Vieux-Port, à Marseille. « Il faut fermer tout de suite votre établissement, sous peine d’une amende. » Le gérant a beau invoquer sa bonne foi – « C’est une boulangerie, pas un restaurant ! » –, il doit empiler sur-le-champ ses tables et ses chaises.

« On ne peut pas rouvrir du jour au lendemain »

« Nous sommes heureux mais nous aurions préféré que cela ne se fasse pas dans la hâte », a réagi Laurent Tubau, 53 ans, propriétaire de l’Hippocampe interrogé par l’AFP. Après une fermeture d’une semaine décidée par le gouvernement pour enrayer la propagation du Covid-19 à Aix-en-Provence et Marseille, le gérant de cet établissement du Vieux-Port a dû réagir rapidement. « J’ai passé mes commandes auprès des primeurs et mareyeurs qui, heureusement, travaillent la nuit. Et j’ai pu être livré ce matin ». Il a ensuite fallu « dépoussiérer, nettoyer, et dresser » afin d’anticiper le service du midi.

Comme lui, environ la moitié des établissements de ce quartier étaient ouverts lundi. Les autres attendent mardi. « Il y a tout à mettre en place. On ne peut pas rouvrir du jour au lendemain, surtout dans un restaurant gastronomique », a souligné Rémi Campo, 37 ans, maître d’hôtel au restaurant Le Miramar, spécialiste de la bouillabaisse.

Covid-19. À Marseille, les restaurateurs contestent la fermeture devant le tribunal administratif

  Covid-19. À Marseille, les restaurateurs contestent la fermeture devant le tribunal administratif Les restaurateurs de Marseille et Aix-en-Provence, dont les établissements ont dû fermer à cause de l’épidémie de coronavirus, avaient rendez-vous au tribunal administratif, mardi 29 septembre. Ne nous coupez pas la tête : restaurateurs et patrons de bars de Marseille et Aix-en-Provence ont imploré le tribunal administratif de suspendre l’arrêté les obligeant à fermer pour 15 jours, dénonçant une mesure anti-Covid qui violerait leur liberté fondamentale de commerce et d’industrie, ce mardi 29 septembre.

« Nous attendions cette réouverture avec impatience. Marseille sans restaurants, ce n’était pas Marseille », s’est réjouie Valérie Cureau, 45 ans, Sarthoise en vacances dans la cité phocéenne. Attablée à la terrasse du restaurant Casanova, elle a affirmé vouloir ainsi « soutenir les restaurateurs ».

« Rouvrir Marseille pour ne pas fermer Paris »

De son côté, la maire de Marseille, Michèle Rubirola, qui avait vivement protesté contre ces fermetures a tweeté : « je me réjouis de la réouverture dès aujourd’hui des restaurants à #Marseille. Mais il est regrettable que cette décision soit prise pour ne pas avoir à les fermer ailleurs ».

Une référence à la situation parisienne où les restaurants ont pu rester ouverts grâce au nouveau protocole sanitaire présenté par la profession dans les zones d'« alerte maximale ».

« Je pense qu’on n’avait pas d’autre alternative que d’ouvrir Marseille parce qu’on ne fermait pas Paris », a ainsi confirmé Bernard Marty, patron de l’UMIH (Union des métiers et des industries de l’hôtellerie) des Bouches-du-Rhône à nos confrères de France Info.

Coronavirus à Marseille : L’Umih annonce la réouverture des bars dès ce mardi .
Après la réouverture des restaurants, les bars seraient réautorisés à rouvrir dans tout le département des Bouches-du-Rhône, y compris Aix et Marseille selon l’Umih © Christophe SIMON / AFP Un bar sur le Vieux-Port de Marseille ECONOMIE - Après la réouverture des restaurants, les bars seraient réautorisés à rouvrir dans tout le département des Bouches-du-Rhône, y compris La nouvelle, plutôt surprenante, a de quoi réjouir les professionnels marseillais ​et aixois de la restauration.

usr: 0
C'est intéressant!