•   
  •   

France Lille, Grenoble, Lyon... ces villes dont Olivier Véran pourrait annoncer le passage en « alerte maximale »

17:10  08 octobre  2020
17:10  08 octobre  2020 Source:   nouvelobs.com

Covid-19 : vers un nouveau tour de vis à Paris, Lyon, Lille, Grenoble et Toulouse ?

  Covid-19 : vers un nouveau tour de vis à Paris, Lyon, Lille, Grenoble et Toulouse ? Plusieurs maires et présidents de métropoles rencontrent ce jeudi matin le Premier ministre avant l'intervention du ministre de la Santé. Les indicateurs inquiètent. © afp.com/PHILIPPE DESMAZES À quelques heures d'une nouvelle intervention du ministre de la Santé Olivier Véran, les indicateurs de l'épidémie continuent de se dégrader, notamment à Paris, en zone d'alerte renforcée.

  Lille, Grenoble, Lyon... ces villes dont Olivier Véran pourrait annoncer le passage en « alerte maximale » © Copyright 2020, L'Obs

Il y a une semaine, Olivier Véran pointait du doigt Lille, Lyon, Grenoble, Saint-Etienne et Toulouse, et l’évolution « très préoccupante » de l’épidémie de Covid-19 sur place. Alors que le ministre de la Santé doit s’exprimer ce jeudi 8 octobre sur la situation sanitaire en France, la menace plane : ces métropoles vont-elles passer en zone d’alerte maximale ?

Selon des informations de France-Inter ce jeudi, Lille, Grenoble, Saint-Étienne et Lyon pourraient basculer dès samedi.

Covid-19 : la région parisienne pourrait passer en alerte maximale lundi, prévient Véran

  Covid-19 : la région parisienne pourrait passer en alerte maximale lundi, prévient Véran Le ministre de la Santé a expliqué jeudi que la capitale et la petite couronne, où la situation sanitaire se dégrade, pourraient être placées lundi dans cette catégorie. © LUDOVIC MARIN / AFP Paris et les départements de la petite couronne pourraient passer en zone d'alerte maximale dès lundi. Après la métropole Aix-Marseille-Provence et la Guadeloupe, Paris et une partie de la région parisienne vont-elles être placées en zone d'alerte maximale ? La réponse va être bientôt connue.

Si les courbes de Bordeaux et Nice semblent encourageantes, ces villes ne devraient toutefois pas changer de niveau d’alerte, tout comme Paris et sa petite couronne, ainsi que Marseille et son agglomération, continue la radio publique.

Les conseils d’un virologue si vous comptez faire la fête (malgré les recommandations)

Plusieurs départements pourraient par ailleurs voir leur niveau d’alerte baisser, comme la Nièvre, le Lot-et-Garonne et la Mayenne notamment.

En théorie, une région peut passer en zone d’alerte maximale à partir du moment où le taux d’incidence du virus est supérieur à 250 cas pour 100 000 habitants, à 100 pour 100 000 habitants pour les personnes âgées, et où plus de 30 % des lits en réanimation sont occupés par des patients Covid-19.

Covid-19 : Olivier Véran annonce que Paris pourrait passer lundi en "alerte maximale"

  Covid-19 : Olivier Véran annonce que Paris pourrait passer lundi en Paris et les départements de la petite couronne pourraient passer en zone d'alerte maximale pour l'épidémie de Covid-10 dès lundi si la progression de l'épidémie s'y confirme, a déclaré jeudi le ministre de la Santé, Olivier Véran. Olivier Véran a décidé qu'il fallait attendre. Plus ou moins, en fonction des villes. Lors de sa conférence de presse hebdomadaire, le ministre de la Santé a en effet fait état de trois situations différentes. A Paris et sa petite couronne, les trois seuils fixés par le gouvernement pour passer en "zone d'alerte maximale" ont été dépassés, mais que "depuis quelques heures".

Selon BFMTV, le taux d’incidence de Lille est de 295 pour 100 000, et à Saint-Etienne, il serait aux alentours de 300.

Le maire de Lyon opposé à un durcissement

Interrogé ce jeudi matin sur Europe 1, le maire écologiste de Lyon Grégory Doucet a jugé qu’il n’était pas nécessaire « d’aller plus loin ». Selon lui, la situation est sous contrôle : « « A la vue des dernières données, il me semble que nous sommes encore en capacité [de faire face à l’épidémie] », a-t-il estimé, en rappelant « les dispositifs » mis en place « sur les aînés » et « les jeunes ».

« On est en train de prendre, me semble-t-il, les bonnes mesures complémentaires. On est très, très réactifs. Je considère qu’aujourd’hui, on a les moyens sur la ville, sur la métropole, de répondre à l’évolution de l’épidémie. »« L’idée d’un confinement heureux dans les campagnes m’a fait bondir »

Grégory Doucet s’est par ailleurs prononcé contre une éventuelle fermeture des bars.

« Dans les endroits où ça circule trop vite, en particulier chez les personnes âgées, qui sont les plus vulnérables, et où on voit de plus en plus de lits occupés aux urgences, on doit aller vers plus de restrictions, comme celles qu’on a pu connaître par exemple dans les Bouches-du-Rhône ou dans Paris et la petite couronne », a prévenu Emmanuel Macron mercredi soir lors d’un entretien sur TF1 et France 2. Il a toutefois exclu une nouvelle limitation des déplacements.

Covid-19. Le couvre-feu risque-t-il d’être étendu à d’autres villes dans les prochains jours ? .
À minuit, dans la nuit de vendredi à samedi, le couvre-feu sanitaire pour lutter contre la propagation du coronavirus s’applique dans toute la région Île-de-France et huit métropoles en France. Mais d’autres territoires pourraient être concernés dans les prochains jours. Dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19, le couvre-feu sanitaire va s’appliquer à minuit dans la nuit de ce vendredi 16 à samedi 17 octobre et jusqu’au 1er décembre pour l’Île-de-France et huit métropoles : Lille, Lyon, Aix-Marseille, Grenoble, Toulouse, Montpellier, Saint-Etienne et Rouen.

usr: 0
C'est intéressant!