•   
  •   

France Coronavirus : Couvre-feu, télétravail, application de traçage... Les principales mesures annoncées par Emmanuel Macron

02:00  15 octobre  2020
02:00  15 octobre  2020 Source:   20minutes.fr

Coronavirus. Le gouvernement prône le télétravail, les syndicats veulent un cadre clair

  Coronavirus. Le gouvernement prône le télétravail, les syndicats veulent un cadre clair Dans les zones d’alerte renforcée et maximale, le gouvernement souhaite que le télétravail soit privilégié par les entreprises mais ne souhaite pas prendre de mesures contraignantes. Le gouvernement a invité lundi 5 octobre à télétravailler autant que possible dans les zones d’alerte renforcée et maximale, apportant un argument supplémentaire aux syndicats qui réclament un accord contraignant sur le sujet, alors que le patronat y est opposé.

Voici le détails de ses annonces . Couvre - feu : des amendes de 135 euros. Emmanuel Macron a préconisé « deux à trois jours de télétravail par semaine » dans les entreprises où cela Emmanuel Macron a écarté une augmentation pérenne du RSA, rappelant qu’il tenait à ce qu’on « ne perde pas

vacances, nouvelle application voici les mesures annoncées par Emmanuel Macron . Couvre - feu en Île- de -France et dans huit métropoles. Comment réagir ? « Ce virus est dangereux et En conséquence, le chef de l’État a annoncé la mise en place d’un couvre - feu . « Il va s’appliquer à

Couvre-feu, chômage partiel, télétravail… Voici cinq annonces détaillées par le président ce mercredi soir

Emmanuel Macron lors de son interview mercredi 14 octobre 2020. © AFP Emmanuel Macron lors de son interview mercredi 14 octobre 2020. EPIDEMIE - Couvre-feu, chômage partiel, télétravail… Voici cinq annonces détaillées par le président ce mercredi soir

Le ton était sérieux, les mesures drastiques car aucun indicateur ne permet aujourd’hui de rassurer vis-à-vis de l’épidémie de Covid-19 en France. Le président Emmanuel Macron, interviewé par deux journalistes depuis l’Elysée ce mercredi soir sur TF1 et France 2 l’a dit : la France fait face à une deuxième vague et doit donc prendre des mesures plus contraignantes. Et ce n’est pas fini… « Nous en avons jusqu’à l’été 2021 au moins avec ce virus, tous les scientifiques sont clairs », a affirmé Emmanuel Macron, en disant vouloir parvenir à « baisser le nombre de contaminations par jour de 20.000 à 3.000 ou 5.000 ». Voici un résumé des annonces du chef de l'Etat.

PHOTOS - Brigitte Macron souriante : après l'annonce de la mort de son ex-mari, elle fait front

  PHOTOS - Brigitte Macron souriante : après l'annonce de la mort de son ex-mari, elle fait front Au lendemain de l'annonce du décès de son ex-époux, Brigitte Macron a reçu la visite de la Première dame mexicaine, Beatriz Gutiérrez Müller. Une venue qui s'inscrivait dans le cadre de l'inauguration de l'exposition "Les Olmèques et les cultures du golfe du Mexique", au Quai Branly à Paris.Ce 8 octobre, au lendemain de la révélation, la Première dame n'a pas fait étalage de ses émotions. Stoïque, Brigitte Macron a accueilli Beatriz Gutiérrez Müller, l'épouse du président mexicain, Andrés Manuel López Obrador.

En conséquence, le Président Emmanuel Macron a annoncé mercredi soir un couvre - feu pour la région Ile- de -France, et les métropoles de Grenoble, Lille CORONAVIRUS EN DIRECT - La seconde vague de l'épidémie progresse en France. En conséquence, le Président Emmanuel Macron a

Coronavirus : couvre - feu , reconfinement, télétravail les pistes à l'étude avant l'allocution de Macron . Emmanuel Macron sera interviewé mercredi Une autre piste envisagée serait de fortement encourager voire de rendre obligatoire le télétravail . "Les transports sont bondés, et tant que le

  • Couvre-feu de 21 h à 6h dans une région et huit métropoles

« La décision que nous avons prise, c’est un couvre-feu à la région Ile-de-France, où le virus circule activement et à huit métropoles : Grenoble, Lille, Aix-Marseille, Lyon, Montpellier, Saint-Etienne, Toulouse et Rouen », a annoncé Emmanuel Macron. Il n’y aura pas une interdiction de circuler, mais une stricte limitation aux bonnes raisons. On n’ira plus au restaurant, chez des amis, faire la fête… »

Sous peine d’amende et sous contrôle policier. En cas d’infraction à cette règle, une amende de 135 euros sera en effet appliquée. En cas de récidive, elle s’élèvera à 1.500 euros. Une restriction de taille qui sera mise en place à partir de ce samedi, 21 h et jusqu’à 6h du matin pendant au moins un mois.

Le télétravail abandonné malgré la «deuxième vague» de Covid-19

  Le télétravail abandonné malgré la «deuxième vague» de Covid-19 Si les entreprises ont recouru massivement au télétravail pendant le confinement, cette pratique a chuté depuis la rentrée. En dépit des recommandations pressantes de l’exécutif, et de la progression de l’épidémie de Covid-19. Le télétravail, «effet positif» de la crise sanitaire ? C’est ce qu’espérait le Premier ministre à la fin de l’été. Après le confinement du printemps, Jean Castex estimait même que le travail à distance des salariés était devenu un «fait de société» dans une France où le présentéisme était jusqu’alors le mode de gestion des ressources humaines privilégié.

Le Président Emmanuel Macron a annoncé depuis l'Elysée mercredi soir, les mesures sanitaires restrictives complémentaires suivantes : → Le couvre - feu est instauré de 21h à 6h du matin, dès samedi 17 octobre 0h00, pour une durée de quatre semaines, dans la région Ile- de -France

Emmanuel Macron a d'emblée voulu pointer l'équilibre à tenir face à la situation sanitaire, qu'il a qualifié de «préoccupante». Le retour du «quoiqu'il en coûte». Emmanuel Macron a annoncé que l'État allait «aider au maximum» les entreprises et les secteurs les plus impactés par le couvre - feu .

Le chômage partiel à 100 % sera prolongé pour les professionnels impactés (événementiel, artistique, restauration…).

  • Les vacanciers épargnés

A quelques jours des vacances de la Toussaint, Emmanuel Macron a rassuré les Français qui souhaitent quitter les métropoles soumises à des couvre-feu pour passer leurs vacances à la campagne ou ailleurs, mais en respectant les règles de distanciation sociale. «Demander aux gens de rester confinés dans un appartement et de ne pas aller dans un lieu de vacances, ce serait disproportionné», a déclaré le président, appelant toutefois les vacanciers à respecter «les règles comme s'ils étaient chez eux» lors de leurs déplacements.

  • Deux à trois jours de télétravail par semaine

Emmanuel Macron a préconisé ce mercredi soir « deux à trois jours de télétravail par semaine » dans les entreprises où cela est possible et pertinent, pour « réduire un peu la pression collective et la circulation ». « Il faut que ce soit aussi négocié dans les branches et au plus près dans l’entreprise », a souligné le chef de l’Etat, tout en relevant qu’on « a besoin d’échanger avec les collègues de travail ».

Couvre-feu, chômage partiel, télétravail : ce qu'il faut retenir des annonces de Macron

  Couvre-feu, chômage partiel, télétravail : ce qu'il faut retenir des annonces de Macron Après l'annonce du rétablissement de l'état d'urgence sanitaire en France, le chef de l'État a pris la parole pour annoncer l'entrée en vigueur de nouvelles mesures face au rebond de l'épidémie de coronavirus, mercredi soir. Couvre-feux en Île-de-France et dans huit métropoles, chômage partiel et télétravail : voici ce qu'il faut retenir de l'interview d'Emmanuel Macron.

L' annonce du président de la République, Emmanuel Macron , le 14 octobre au soir, de la mise en «Mais comment comprendre que rien ne soit prévu pour encourager le télétravail alors que les Je salue le couvre feu annoncé , par le Président de la République. Une mesure forte et indispensable

Coronavirus : Macron reprend la main sur le sanitaire. ' Couvre - feu ' n'est pas un terme juridique, on parle simplement d'interdiction d'aller et venir pour Hormis le cas de l'urgence sanitaire, la sécurité et les tensions sociales sont les principales raisons pour lesquelles un couvre - feu peut être décrété.

  • Nouvelle stratégie de dépistage

Emmanuel Macron a promis une nouvelle « stratégie » de tests pour détecter les cas de Covid afin de « pouvoir réduire drastiquement les délais », en reconnaissant qu'« on a rencontré de vraies difficultés sur le sujet ».

Il a indiqué que cela passerait par de nouvelles techniques, comme les tests antigéniques, qui ont été autorisés, et la possibilité de s’auto-tester.

  • Nouvelle appli pour tracer les malades

Prenant acte de l'échec de l'application StopCovid, le président a demandé le lancement d'une nouvelle application de traçage des malades du coronavirus. Baptisée, «Tous Anti-Covid», cette solution sera présentée le 22 octobre. Elle fournira de nouveaux services, comme les lieux où se faire tester, ou l’état de circulation du virus.

  • Limiter à six personnes les réunions privées

Emmanuel Macron a demandé ce mercredi aux Français « d’au maximum ne pas être plus de six à table » dans les réunions privées, afin de freiner la deuxième vague de l’épidémie de coronavirus. Comme dans les restaurants, « cette règle de six au maximum pour notre vie personnelle, il faut le faire », a-t-il préconisé, en recommandant aussi de « mettre au maximum le masque, y compris en famille ou entre amis ».

Après l’annonce du couvre-feu par Macron, l’heure de la pédagogie

  Après l’annonce du couvre-feu par Macron, l’heure de la pédagogie Après l’annonce d’un couvre-feu en Île-de-France et dans huit métropoles, Jean Castex, accompagné des ministres de la Santé, de l’Intérieur, de l’Économie, et du Travail, vont détailler ces nouvelles mesures sanitaires, et faire face aux critiques de certains secteurs touchés comme la restauration, ce jeudi, 14 h, lors d’une conférence de presse. Au lendemain de l’annonce choc d’une mise en place de couvre-feux nocturnes en Île-de-France et dans huit métropoles à partir de samedi, le gouvernement va devoir faire de la pédagogie, jeudi, avec une conférence de presse de Jean Castex face aux critiques de certains secteurs touchés comme la restauration.

Emmanuel Macron annonce un couvre - feu en Ile- de -France et dans plusieurs métropoles. Si l’ annonce la plus spectaculaire du président de la République lors de son interview a concerné le Une nouvelle application StopCovid. Après l'échec de sa première version elle sera relancée le 22

Emmanuel Macron va-t-il annoncer un couvre - feu ce soir ? Alors que l’épidémie continue son Couvre - feu nocturne avec fermeture des commerces et lieux publics, interdiction de circuler à partir de L' annonce de cette mesure drastique intervient après le bouclage partiel de Madrid et d'autres

  • Une aide de 150 euros pour les bénéficiaires du RSA

Les bénéficiaires du RSA et des allocations logement auront « une aide exceptionnelle pendant les six semaines qui viennent de 150 euros, plus 100 euros par enfant », a annoncé Emmanuel Macron. « Ce qui permettra d’aller entre 100 et 450 euros, ce qui est plus qu’une revalorisation », a poursuivi le président.

Covid-19 : vendredi, dernière soirée sans couvre-feu pour l'Île de France et huit grandes villes .
Vendredi soir, les habitants de l'Île de France et des huit grandes villes placées en alerte maximale anti-Covid ont vécu leur dernière soirée avant le couvre-feu. 1/10 DIAPOSITIVES © Michel Spingler/AP/SIPA Dans les rues de Lille avant le couvre-feu, le 16 octobre 2020. Dans les rues de Lille avant le couvre-feu, le 16 octobre 2020. 2/10 DIAPOSITIVES © Michel Spingler/AP/SIPA Dans les rues de Lille avant le couvre-feu, le 16 octobre 2020. Dans les rues de Lille avant le couvre-feu, le 16 octobre 2020.

usr: 1
C'est intéressant!