•   
  •   

France Covid-19. Avions, trains… Qu’est-ce qui change ou pas avec le couvre-feu ? Ouest-France Vous Répond

20:01  15 octobre  2020
20:01  15 octobre  2020 Source:   ouest-france.fr

Qu'est-ce qu'un couvre-feu?

  Qu'est-ce qu'un couvre-feu? Confronté à la résurgence de l'épidémie, le gouvernement devrait proposer des nouvelles mesures pour lutter contre le Covid-19. L'hypothèse d'un couvre-feu serait fortement envisagée. Mais, au fait, c'est quoi un couvre-feu?Confronté à la résurgence de l'épidémie, le gouvernement devrait proposer des nouvelles mesures pour lutter contre le Covid-19. L'hypothèse d'un couvre-feu serait fortement envisagée.

Le couvre-feu n’interdit pas de prendre un avion entre 21 h et 6 h , a précisé ce jeudi après-midi Jean Castex (photo d’illustration). © THOMAS SAMSON/ AFP Le couvre-feu n’interdit pas de prendre un avion entre 21 h et 6 h , a précisé ce jeudi après-midi Jean Castex (photo d’illustration).

Le couvre-feu va-t-il figer le trafic aérien ou ferroviaire dans les métropoles où se situent les grandes gares et les grands aéroports ? Cette perspective a suscité l’inquiétude chez tous ceux qui avaient prévu un vol ou un trajet dans les jours à venir. Qu’en est-il ? On vous répond.

Covid-19. Cinq questions sur le couvre-feu instauré dès samedi dans plusieurs villes de France

  Covid-19. Cinq questions sur le couvre-feu instauré dès samedi dans plusieurs villes de France Dès samedi 17 octobre, l’Ile-de-France et huit métropoles vont devoir appliquer un couvre-feu. Cette annonce a été faite par Emmanuel Macron, lors de son allocution télévisée, mercredi soir. Objectif : faire baisser le nombre de contamination par jour et reprendre le contrôle sur l’épidémie de coronavirus. C’est l’annonce la plus forte depuis le confinement en mars dernier : un couvre-feu va être instauré dans plusieurs villes de France dès samedi 17 octobre, pour lutter contre la propagation du coronavirus. Emmanuel Macron l’a annoncé hier, lors de son allocution télévisée suivie par 21 millions de personnes.

« Bonjour. Je me rends à Aix-en-Provence, mardi prochain pour 4 jours. Mon avion atterrit à 21 h 15 à l’aéroport de Marseille et un ami doit venir me chercher pour me déposer à ma location en plein cœur d’Aix-en-Provence. Comment ça se passe pour circuler pour moi et aussi pour mon ami ? »

La question nous a été posée par David. Mais vous avez été très nombreux ce jeudi 15 octobre dans la matinée, dans la foulée des annonces d’Emmanuel Macron, à nous poser une question identique.

En effet, nombreux sont ceux d’entre vous qui ont prévu des trajets en avion ou en train à l’occasion des vacances de la Toussaint. Et vos interrogations ont été nombreuses autour des conséquences que pouvait avoir l’instauration du couvre-feu entre 21 h et 6 h en Ile-de-France et dans huit métropoles de France.

Covid-19. Couvre-feu, fêtes privées, télétravail… Les principales annonces du gouvernement

  Covid-19. Couvre-feu, fêtes privées, télétravail… Les principales annonces du gouvernement Le chef du gouvernement et plusieurs ministres ont tenu une conférence de presse ce jeudi 15 octobre afin de détailler les mesures annoncées par Emmanuel Macron la veille. Le même jour, ils ont adopté l’état d’urgence sanitaire qui entrera en vigueur samedi. Ils étaient chargés du SAV au lendemain des annonces d’Emmanuel Macron. Jean Castex, Olivier Véran, Gérald Darmanin, Bruno Le Maire et Élisabeth Borne ont tenu une conférence de presse pour détailler les conditions des nouvelles mesures de restriction liées au Covid-19, présentées mercredi soir par le chef de l’État à la télévision.

Paris, Marseille, Lyon, Toulouse, Lille… toutes ces métropoles accueillent de grands aéroports et grandes gares dans lesquels transitent chaque jour des milliers de personnes. Le couvre-feu va-t-il être synonyme d’arrêt du trafic ? Va-t-on risquer une amende de 135 € pour un transit de quelques minutes seulement à l’aéroport de Roissy ou en gare Saint-Charles à Marseille ?

Jean Castex a apporté en début d’après-midi quelques précisions. Le Premier ministre a indiqué que certains déplacements restaient autorisés dans les zones concernées par le couvre-feu. Outre les raisons de santé, le chef du gouvernement a indiqué qu’il serait possible de circuler pour prendre un train ou un avion dont le départ ou l’arrivée est prévu en zone couvre-feu entre 21 h et 6 h. « Il faudra, le cas échéant, montrer un billet », a prévenu Jean Castex. Réinterrogé à ce sujet un peu plus tard par un journaliste, le Premier ministre a répondu sans ambiguïté : « Bien entendu si vous avez un avion à prendre après 21 h, votre billet vaudra dérogation au couvre-feu ».

Covid-19. Le couvre-feu risque-t-il d’être étendu à d’autres villes dans les prochains jours ?

  Covid-19. Le couvre-feu risque-t-il d’être étendu à d’autres villes dans les prochains jours ? À minuit, dans la nuit de vendredi à samedi, le couvre-feu sanitaire pour lutter contre la propagation du coronavirus s’applique dans toute la région Île-de-France et huit métropoles en France. Mais d’autres territoires pourraient être concernés dans les prochains jours. Dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19, le couvre-feu sanitaire va s’appliquer à minuit dans la nuit de ce vendredi 16 à samedi 17 octobre et jusqu’au 1er décembre pour l’Île-de-France et huit métropoles : Lille, Lyon, Aix-Marseille, Grenoble, Toulouse, Montpellier, Saint-Etienne et Rouen.

SNCF : tous les trains maintenus

De son côté, à la veille des premiers départs pour les vacances de la Toussaint, la SNCF a annoncé le maintien de l’ensemble de ses trains programmés. « Toutes les équipes SNCF restent mobilisées pour assurer les voyages en toute sécurité et dans les meilleures conditions » a rassuré la compagnie.

En ce qui concerne les transports franciliens (RER, métro, bus), Valérie Pécresse, présidente d’Ile-de-France Mobilités, a indiqué ce matin chez nos confrères de RTL : « Nous allons évidemment maintenir tous les transports ouverts parce que malgré le couvre-feu il y aura beaucoup de Français qui vont se rendre au travail ».

Des réajustements pourraient toutefois intervenir dans les jours à venir : « Nous apprécierons en fonction de la fréquentation, de la jauge, et des impératifs du couvre-feu, comment nous adaptons le service ».

Côté sanitaire

À noter que les aéroports vont être parmi les lieux alimentés « en priorité » par les tests antigéniques, a indiqué Jean Castex.

Par ailleurs, interrogé sur la règle du siège sur deux qui n’est pas appliquée en avion, le Premier ministre a renvoyé à la littérature du Haut conseil à la santé publique ayant déjà expliqué que les systèmes de ventilation présents dans les avions pouvaient autoriser à se soustraire à cette règle.

Extension du couvre-feu, situation épidémique : ce qu'il faut retenir des annonces du gouvernement .
Jean Castex a annoncé l'extension du couvre-feu à 38 départements pour six semaines, à compter de vendredi minuit. Près de 46 millions de Français vont désormais être concernés par cette mesure. "La situation est grave, la deuxième vague est là", a prévenu le Premier ministre. Le gouvernement serre considérablement la vis. Face à la progression de la pandémie de coronavirus, Jean Castex a annoncé jeudi l'extension du couvre-feu à 38 départements supplémentaires. Cette mesure, déjà en vigueur dans neuf métropoles, entrera en vigueur pour les territoires concernés à partir de vendredi minuit.

usr: 0
C'est intéressant!