•   
  •   

France Enseignant décapité : neuf personnes désormais en garde à vue, l'identité de l'assaillant confirmée

11:50  17 octobre  2020
11:50  17 octobre  2020 Source:   francetvinfo.fr

Professeur décapité : que sait-on des onze personnes en garde à vue ?

  Professeur décapité : que sait-on des onze personnes en garde à vue ? Quatre membres de la famille du terroriste et plusieurs proches sont actuellement en garde à vue. Le parent d'élève à l'origine des vidéos demandant une mobilisation contre l'enseignant a également été interpellé. © Fournis par Franceinfo La police tente de retracer le fil des événements après la décapitation, vendredi 16 octobre, de Samuel Paty, un professeur d'histoire-géo du collège du Bois d'Aulne, situé à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines). L'auteur des faits, Abdoullakh Anzorov, a été abattu par la police peu de temps après avoir commis cet assassinat.

Neuf personnes sont désormais en garde à vue , dans le cadre de l 'enquête sur l'assassinat d'un professeur d'histoire Des membres de l 'entourage familial de l ' assaillant figurent aussi parmi les personnes en garde à vue . Une pièce d' identité a été trouvée sur lui. Il était domicilié à Evreux.

Il y a désormais neuf personnes en garde à vue dans l’affaire de la décapitation d’un professeur d’histoire Ces personnes avaient eu un différend avec l’ enseignant sur les caricatures de Mahomet que L ’ identité de l ’ assaillant , sur lequel avait été trouvée une pièce d’identité, a par ailleurs été

L'auteur présumé des faits a été identifié comme un jeune homme de 18 ans d'origine tchétchène.

  Enseignant décapité : neuf personnes désormais en garde à vue, l'identité de l'assaillant confirmée © Fournis par Franceinfo

Neuf personnes sont désormais en garde à vue, dans le cadre de l'enquête sur l'assassinat d'un professeur d'histoire vendredi après-midi à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), a appris franceinfo de source judiciaire samedi 17 octobre.

>> Attaque d'un professeur à Conflans-Sainte-Honorine : suivez notre direct

Professeur décapité: le point sur l’enquête et le profil de l’assaillant

  Professeur décapité: le point sur l’enquête et le profil de l’assaillant Des arrestations ont eu lieu dans la nuit de vendredi à samedi à Evreux et Montigny-les-Cormeilles. Neuf personnes sont en garde à vue dans les locaux de l’antiterrorisme.» LIRE AUSSI - Professeur décapité: notre direct

Un enseignant a été décapité vendredi 16 octobre à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) et son Quatre personnes dont un mineur ont été placées en garde à vue dans la nuit. L ' assaillant tué. Les policiers de la brigade anticriminalité de Conflans Sainte-Honorine ont été appelés pour un individu

Quatre personnes , dont un mineur, membres de l ’entourage de l ’ assaillant tué par les policiers, ont été placées en garde à vue dans la soirée de vendredi à samedi. Selon les premiers éléments de l ’enquête, l’ enseignant avait montré à ses élèves la semaine dernière une caricature de Mahomet.

Les parents, un grand-parent et le petit frère de l'assaillant ont été interpellés à Evreux (Eure). Un parent d'élève qui avait posté une vidéo sur Facebook, appelant notamment à l'éviction de l'enseignement, fait également partie des gardés à vue. Les autres sont des membres de l'entourage non familial de l'assaillant.

Inconnu des services de renseignement

L'auteur présumé des faits a été identifié comme un jeune homme de 18 ans d'origine tchétchène, a appris franceinfo. Il portait avait sur lui une carte d'identité indiquant comme lieu de naissance Moscou, en 2002.

Samedi, sur franceinfo, Marlène Schiappa, ministre déléguée à la Citoyenneté auprès du ministre de l'Intérieur, a indiqué que "le terroriste, celui qui a commis cet acte immonde était inconnu des services de renseignement". Le geste de l'assaillant a été revendiqué sur un compte Twitter qui depuis a été fermé. Sur ce compte, on pouvait voir la photo de la victime après l'agression.

Professeur décapité. Manifestations prévues dans toute la France, de nombreuses figures politiques attendues

  Professeur décapité. Manifestations prévues dans toute la France, de nombreuses figures politiques attendues Deux jours après la décapitation d’un professeur d’Histoire-Géographie à Conflans-Sainte-Honorine, des rassemblements sont prévus dans plusieurs dizaines de villes de France ce dimanche. Jean-Michel Blanquer, Jean-Luc Mélenchon et Olivier Faure sont notamment attendus place de la République à Paris. Contre l’horreur, la mobilisation : d’importantes manifestations sont attendues ce dimanche 18 octobre partout en France en hommage au professeur Samuel Paty, assassiné vendredi pour avoir montré à ses élèves des caricatures de Mahomet, un attentat qui a suscité une énorme émotion et pour lequel dix personnes ont été placées en garde à vue

Infos BFMTV - Neuf gardes à vue sont actuellement en cours, au lendemain de l 'attentat qui a Cinq nouvelles personnes ont été placées en garde à vue , a appris BFMTV ce samedi matin, portant le Selon nos informations, les parents, le grand-père et le petit-frère de l ' assaillant ont été interpellés à

Quatre personnes , dont un mineur, ont été placées en garde à vue dans la nuit du 16 au 17 octobre 2020 après la décapitation d'un professeur d'histoire près d'un collège de Conflans-Sainte-Honorine, dans le Val-d'Oise, selon des sources judiciaires. D'après cette source, ces personnes sont issues

AUSSI SUR MSN: Emmanuel Macron à Conflans-Sainte-Honorine : «Un attentat islamiste caractérisé»

Suivez-nous sur Facebook
Téléchargez l'application
Microsoft News
Abonnez-vous à la newsletter

Pécresse réclame des « cellules police-justice » à disposition des enseignants et élèves .
Ces « cellules police-justice » permettraient aux enseignants et aux élèves de faire des « signalements » en cas de menace.Samuel Paty a été décapité vendredi pour avoir montré à ses élèves des caricatures de Mahomet, un « attentat islamiste caractérisé » dénoncé par Emmanuel Macron.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 24
C'est intéressant!