•   
  •   

France Professeur décapité : manifestation « contre la haine », place de la République dimanche

19:40  17 octobre  2020
19:40  17 octobre  2020 Source:   nouvelobs.com

Covid-19 : la préfecture de Paris annonce avoir mis fin à plusieurs soirées sauvages samedi

  Covid-19 : la préfecture de Paris annonce avoir mis fin à plusieurs soirées sauvages samedi La préfecture de Paris a annoncé sur Twitter mardi que la police avait mis fin à trois soirées sauvages dans la capitale, alors que les bars sont fermés en raison du covid-19. © REUTERS/Gonzalo Fuentes Si les bars sont fermés, de nombreux fêtards parviennent encore à se rassembler. Mardi, la préfecture de police de Paris a annoncé sur Twitter que la police avait mis fin à trois soirées sauvages dans la capitale samedi. «Dans la nuit de samedi, à #Paris, les policières et policiers de la BAC 75N ont mis fin à 3 soirées sauvages d'ampleur regroupant plusieurs centaines de fêtards.

  Professeur décapité : manifestation « contre la haine », place de la République dimanche © Copyright 2020, L'Obs

Après l’effroi, le soutien à la communauté éducative. Plusieurs associations et syndicats, ainsi que le journal « Charlie Hebdo », appellent à une manifestation unitaire, dimanche 18 octobre, en mémoire de Samuel Paty, professeur d’histoire assassiné et décapité, vendredi à Conflans-Sainte-Honorine, pour avoir débattu en classe de la liberté d’expression et des caricatures de Mahomet.

Le syndicat Snes-FSU, majoritaire au sein des enseignants du second degré, a annoncé des rassemblements dans de nombreuses villes. A Paris, rendez-vous est donné à 15 heures, place de la République. « Soyons nombreux-ses à nous mobiliser contre la haine et pour la liberté d’expression », écrit le Snes-FSU, dont le logo porte est barré de noir en signe de deuil.

Un prof décapité à Conflans Saint-Honorine : « C’est la République qui est attaquée », déclare Blanquer

  Un prof décapité à Conflans Saint-Honorine : « C’est la République qui est attaquée », déclare Blanquer « L’islamisme nous mène une guerre : c’est par la force que nous devons le chasser de notre pays », déclare Marine Le Pen. « Il salit sa religion », pointe Jean-Luc Mélenchon. « C’est la République qui est attaquée » avec « l’assassinat ignoble de l’un de ses serviteurs », a estimé vendredi soir le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, sur Twitter, après qu’un professeur a été décapité à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines).

L’appel à manifester est également signé par les syndicats d’enseignants Sgen-CFDT, Unsa-Education et SNALC, par les syndicats étudiants Unef, Fage et UEJF, par le syndicat lycéen FIDL, par l’association de parents d’élèves FCPE, par l’association « Dessinez Créez Liberté », par la LDH, le MRAP, l’UNIOPSS et la Fédération Léo Lagrange.

« Comme tout enseignant, Samuel Paty cherchait à préparer des jeunes à l’exercice de l’esprit critique, condition essentielle à une pleine citoyenneté », écrivent les signataires de l’appel.

« Nous nous rassemblerons pour dire des choses simples et importantes. Que nous pensons à Samuel Paty ainsi qu’à ses proches endeuillés.Que les enseignants doivent être soutenus dans l’exercice de leur métier.Que nous sommes attachés à la liberté d’expression et que nous refusons les logiques extrémistes et obscurantistes.Que nous sommes attachés à la laïcité, qui garantit la liberté de conscience.Que ça n’est pas par la haine que nous répondrons à la haine qui a coûté la vie à Samuel Paty mais par la promotion de la liberté, de l’égalité et de la fraternité. »

Professeur décapité : "L'individu qui agit seul a été incité à passer à l'acte"

  Professeur décapité : Vendredi, un professeur a été décapité par un jeune homme de 18 ans inconnu des services de renseignements. Jean-Charles Brisard, président du centre d’analyse du terrorisme, a expliqué sur Europe 1 le processus pouvant pousser des individus à commettre de tels actes même lorsqu'ils n'appartiennent pas à une organisation terroriste. require(["binding"], function (binding) { binding("wcVideoPlayer", "#video_player_d8fbfa91-67ed-4b79-b262-ecb3b05fab56").

Le syndicat CFTC s’est associé au mouvement, a annoncé son numéro 1, Cyril Chabanier.

Une manifestation autorisée

Malgré le contexte sanitaire, la préfecture de police de Paris a autorisé le rassemblement. « Je comprends cette initiative, j’y adhère. Si elle devait avoir lieu, j’irai évidemment à cette manifestation dans le respect des conditions sanitaires qui sont les nôtres aujourd’hui », avait affirmé à la presse le ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer dans la matinée. « Nous devons montrer notre soutien à la République », a-t-il ajouté. L’Elysée a indiqué samedi qu’un « hommage national » serait rendu à l’enseignant.

A Toulouse, Lyon…

A Toulouse, une manifestation est organisée au même moment place du Capitole. A Lyon, elle aura lieu place Bellecour. De même à Caen, Avignon, Marseille… Le Snes-FSU a publié une carte des rassemblements prévus, et qui s’ajoutent à de nombreux rassemblements qui ont déjà eu lieu samedi, notamment à Montpellier :

Professeur décapité : Blanquer promet aux enseignants que l'État va les "protéger"

  Professeur décapité : Blanquer promet aux enseignants que l'État va les Au lendemain de l'horrible attaque subie par un professeur d'histoire-géographie dans les Yvelines, décapité par un homme de 18 ans, le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer a reçu les syndicats rue de Grenelle samedi. Il leur a fait part de son soutien et ils appellent ensemble à la cohésion. require(["binding"], function (binding) { binding("wcVideoPlayer", "#video_player_f5adb43e-a60a-41e5-93ea-3a94729f6245").

« L’école est contaminée par la tentation communautariste »

Les soutiens de « Charlie » et de Mélenchon

L’hebdomadaire satirique « Charlie Hebdo », cible en 2015 d’une attaque terroriste islamiste, compte parmi ceux qui appellent à manifester. « Samuel Paty a été assassiné pour avoir montré des caricatures de Mahomet dans une de ses classes », souligne le journal.

Le leader de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, a appelé à une forte mobilisation, à Paris mais aussi « sur toutes les places de la République de notre pays ».

« Il est important que les terroristes sachent que l’école est en France l’une des deux colonnes de la République, avec la liberté de l’information », a-t-il déclaré samedi.Entre Mélenchon et « Charlie », tout n’est pas pardonné

La députée écologiste Delphine Batho ou encore l’adjoint à la maire de Paris Patrick Bloche (PS) ont, eux aussi, relayé les appels à rassemblements.

B.L.

Professeur décapité à Conflans : quand Pascal Praud s'en prend à Omar Sy... par erreur .
Au lendemain de la mort tragique de Samuel Paty, professeur d'histoire décapité au cours d'un attentat terroriste, l'équipe de l'émission "L'heure des pros" est revenue avec colère sur les évènements survenus vendredi dernier à Conflans-Sainte-Honorine. Assez remonté, Pascal Praud a vivement pointé du doigt l'acteur Omar Sy à l'antenne avant de se rendre compte de son erreur. © CNews Professeur décapité à Conflans : quand Pascal Praud s'en prend à Omar Sy...

usr: 9
C'est intéressant!