•   
  •   

France Toulouse. Un lourd passé familial pour l’homme qui aurait tué sa mère de 150 coups de couteau ?

17:25  20 octobre  2020
17:25  20 octobre  2020 Source:   ouest-france.fr

Coronavirus à Toulouse : Dix-sept communes de l’agglomération passent en alerte maximale

  Coronavirus à Toulouse : Dix-sept communes de l’agglomération passent en alerte maximale Toulouse et seize communes de l’agglomération passent en zone écarlate, entraînant de nouvelles restrictions, notamment la fermeture des bars, à partir de mardi © F. Scheiber / SIPA Toulouse et seize communes de l'agglomération toulousaine passent en EPIDEMIE - Toulouse et seize communes de l’agglomération passent en zone écarlate, entraînant de nouvelles restrictions, notamment la fermetu Jeudi soir, Olivier Véran avait prévenu que Toulouse se trouvait en sursis.

Le suspect a été placé en garde à vue et une autopsie devait être réalisée ce mardi. (Illustration) © Ouest-France Le suspect a été placé en garde à vue et une autopsie devait être réalisée ce mardi. (Illustration)

Une septuagénaire a été retrouvée morte dans un placard le dimanche 18 octobre à Toulouse (Haute-Garonne). Son fils de 38 ans s’est dénoncé à la police et a été interpellé. Selon les premiers éléments de l’enquête révélés par Actu Toulouse, le suspect aurait lui-même échappé à une tuerie familiale.

Une femme de 72 ans a été retrouvée morte, dissimulée dans un placard de son appartement de Toulouse (Haute-Garonne), le dimanche 18 octobre. Son corps était caché dans la chambre de son fils depuis au moins une semaine. C’est ce dernier qui aurait alerté les forces de l’ordre, expliquant qu’il était le meurtrier, rapporte Actu Toulouse.

Toulouse : Deux hommes condamnés pour avoir prostitué leurs compagnes enceintes

  Toulouse : Deux hommes condamnés pour avoir prostitué leurs compagnes enceintes Deux jeunes hommes ont été condamnés à deux ans et à un an de prison à Toulouse pour avoir notamment prostitué leurs compagnes enceintes © Raphaël Lucas / Sipa Les deux prostituées enceintes exerçaient à Toulouse. Illustration.

Après un appel d’une voisine, les sapeurs-pompiers étaient déjà intervenus le mardi 13 octobre au domicile de la septuagénaire disparue. Mais son fils, âgé de 38 ans, leur avait assuré qu’elle était s’était absentée pour faire des courses.

Le corps aurait été découvert sous un drap. Selon La Dépêche, l’homme aurait mis en place une installation rudimentaire à base de gros morceaux de mousse pour tenter de calfeutrer ce tombeau. Il aurait également nettoyé l’appartement pour éliminer les multiples taches de sang. Le meurtre aurait eu lieu lundi 12 ou mardi 13 octobre, ajoute le quotidien.

Une autopsie menée

Après la découverte du cadavre, une enquête a été ouverte et confiée aux enquêteurs de la sûreté départementale. Selon les informations d’Actu Toulouse, la septuagénaire aurait été poignardée près de 150 fois. Son fils souffrirait par ailleurs de problèmes psychiatriques.

Une source proche de l’enquête a indiqué au site d’actualités locales qu’il serait lui-même rescapé d’une tuerie familiale. Son père, décédé depuis, aurait assassiné les deux frères du suspect. Placé en garde à vue, le suspect a expliqué lors de son audition qu’il n’avait pas supporté une remarque de sa mère relative à ce drame, précise le média en ligne.

D’après nos confrères, une autopsie de la vieille dame devait être menée ce mardi à l’institut médico-légal de Rangueil. Elle pourrait permettre d’en savoir plus sur la chronologie des faits.

Handball – Ligue Européenne (H/J2) : Toulouse arrache le nul face à l’Ademar Leon .
Menés de trois buts dans les dix dernières minutes, les joueurs de Toulouse sont parvenus à arracher le match nul sur le parquet de l’Ademar Leon (26-26) lors de la deuxième journée de la phase de groupes de la Ligue Européenne. Toulouse peut se dire miraculé. Dans un match au cours duquel ils n’ont jamais mené au score, les hommes de Philippe Gardent ont su ramener le match nul de leur déplacement sur le parquet de l’Ademar Leon à l’occasion de la deuxième journée de la phase de g Dès les premiers instants, les coéquipiers de Ruben Marchan Criado (7 buts) ont pris leurs aises au tableau d’affichage.

usr: 3
C'est intéressant!