•   
  •   

France Immobilier : depuis le début de la crise sanitaire, la Creuse a la cote

14:45  25 octobre  2020
14:45  25 octobre  2020 Source:   europe1.fr

Investissements Pinel : le Conseil constitutionnel refuse de déplafonner les honoraires des vendeurs

  Investissements Pinel : le Conseil constitutionnel refuse de déplafonner les honoraires des vendeurs C’est un revers pour les vendeurs de logements Pinel. Le Conseil constitutionnel a débouté un recours pour faire annuler le plafonnement de leurs honoraires. Cette mesure anti-abus et anti-inflation des prix était entrée en vigueur en avril dernier. Mauvaise nouvelle pour les vendeurs de logements Pinel. Le Conseil constitutionnel a refusé cette semaine de retoquer le plafonnement de leurs honoraires. Depuis le 1er avril, les frais de commercialisation de ces logements ne peuvent en effet pas dépasser 10 % du prix de revient (incluant prix d'achat, taxes et commissions).

A Alençon, Sées, Saint-Pierre-des-Nids, Pré-en-Pail, Bellême et Mortagne-au-Perche, Lair Immobilier vous offre le service d'une équipe de professionnels. registre. Lair Immobilier , le bonheur à la clef.

Прямой эфир: 9 апр. 2020 г. Immobilier , quoi de neuf pendant la crise ?! Le QG Live - By Yann Darwin | Greenbull TV - Emission du 09/04/2020. ATTENTION ERRATUM : Le décret relatif au fonds de solidarité à destination des entreprises a été mis à jour juste avant le début du live !

Autrefois mal-aimée, moquée, sous-cotée, la Creuse a aujourd'hui le vent en poupe. À la faveur de la crise sanitaire et du confinement, le département attire de plus en plus de citadins désireux d'investir dans une maison avec jardin à la campagne. Depuis quelques mois, les agences enchainent visites et ventes. © Georges Gobet, AFP Autrefois mal-aimée, moquée, sous-cotée, la Creuse a aujourd'hui le vent en poupe. À la faveur de la crise sanitaire et du confinement, le département attire de plus en plus de citadins désireux d'investir dans une maison avec jardin à la campagne. Depuis quelques mois, les agences enchainent visites et ventes.

La Creuse prend sa revanche. Souvent moqué comme étant une terre rurale de la diagonale du vide, le département fait aujourd'hui face à un regain d'intérêt sans précédent. Depuis quelques mois, le secteur immobilier y connait un véritable boom. Un boom des locaux qui franchissent le pas de devenir propriétaires, mais surtout une ruée venue de toute la France, notamment des grandes villes. Dans la Creuse, les maisons avec jardin à des prix très abordables séduisent. Les agents immobiliers, eux, se frottent les mains.

L’acheteur d’un hôtel particulier tente d’échapper à la commission d’agence de 500.000 euros

  L’acheteur d’un hôtel particulier tente d’échapper à la commission d’agence de 500.000 euros Un millionnaire aurait tenté de doubler son agent immobilier afin d'éviter de payer des frais d'agence lors de l'achat d'un bien.Mais deux mois plus tard, le vendeur et l'acheteur potentiel se rencontrent par hasard et décident de négocier en direct. "L’acheteur nous a fait une offre au prix du mandant moyennant quelques avantages en nature (meubles...). Notre commission, à la charge de l’acquéreur, est supérieure à 500.000 euros. À ce moment-là, nous n’avons plus eu aucun contact ni avec l’acheteur, ni avec le vendeur, l’un et l’autre ayant refusé de nous donner le nom de leur notaire", raconte l'agent immobilier dans les colonnes du Figaro Immo.

Depuis le début de la crise sanitaire , de nombreux travailleurs basculent dans la précarité. Une situation inquiétante marquée par l'explosion des Parmi ceux qui demandent de l 'aide, il y a Antoine, aide soignant, à la santé trop fragile pour se confronter au virus. "J'aurais bien aimé aider les

Cet exercice zonal d’armement des postes de commandement communaux (PCC) s’est tenu dans le cadre de la journée internationale pour la réduction des risques de catastrophe. L’occasion d’expérimenter la réactivité de l ’organisation communale de crise de chaque commune.

>> Retrouvez Europe matin week-end en podcast et en replay ici

80 à 100 mails par jour, 16 compromis de vente en un mois

Encore une visite à Aubusson, ce matin, en plein centre-ville. "Je travaille chez moi, donc j'ai besoin d'espace, d'un bureau et deux chambres", explique Karine, en visite dans un immeuble de 200 mètres carrés, au prix de 60.000 euros. Les yeux de la Parisienne, âgée de 45 ans, s'illuminent. La Creuse, elle n'y avait pas pensé avant. Il faut dire que le territoire est très isolé et l'offre de transports n'y est pas des plus garnies, admet Karine, mais c'est le prix à payer pour avoir une campagne aussi préservée. Un refuge à l'écart des grandes villes et du Covid, voilà ce que viennent chercher les nouveaux propriétaires dans cette Creuse longtemps restée mal-aimée.

À la tête de trois agences immobilières dans le département, Emmanuel Marcon reçoit, lui, entre 80 et 100 mails par jour depuis le mois de juin. Certes, il croule sous le travail, mais les visites s’enchainent, et elles aboutissent à des ventes. Le mois dernier, pas moins de 16 compromis de vente ont été signés dans le mois. En temps normal," c’est plutôt entre cinq et sept", dit-il au micro d'Europe 1. Un regain d’activité qui l’oblige aujourd’hui à recruter un nouvel agent immobilier.

Crédit immobilier : encore des baisses de taux en octobre .
Les taux de crédit immobilier ont à nouveau chuté en octobre. Le nombre de prêts est cependant en chute libre et la durée moyenne d’emprunt s’allonge à un niveau record, malgré les recommandations du Haut conseil de stabilité financière. Après des baisses en septembre, les taux de crédit immobilier ont encore une fois chuté en octobre. Selon le baromètre mensuel de l’Observatoire Crédit logement/CSA, ils s‘établissent à 1,21% en moyenne, contre 1,22% en septembre 2020. Plus précisément, ils s’élèvent à 1,02% sur 15 ans, 1,16% sur 20 ans et 1,42% sur 25 ans. Depuis juillet, l’écart est encore plus saisissant.

usr: 0
C'est intéressant!