•   
  •   

France Coronavirus : dans les hôpitaux privés d'Île-de-France, "la courbe devient exponentielle"

22:40  25 octobre  2020
22:40  25 octobre  2020 Source:   europe1.fr

Covid-19 : pourquoi le mois de novembre devrait être "éprouvant"

  Covid-19 : pourquoi le mois de novembre devrait être Le Premier ministre et son ministre de la Santé ont averti, chiffres à l'appui, d'un risque de mesures plus dures à venir pour juguler la circulation du Covid-19. © Alain JOCARD / AFP Jean Castex en visite au centre Emmaüs Le Bois de l'Abbé le 24 octobre 2020 à Epinay-sur-Orge. Tout en solennité, Jean Castex a adapté le ton et l'attitude à la gravité du propos jeudi, pour annoncer aux Français un mois de novembre "éprouvant".

Alors que l'épidémie de coronavirus progresse en Île-de-France, Patrick Serrière, gestionnaire de plusieurs hôpitaux privés, prévient que la courbe des patients Covid-19 © Île-de-France Alors que l'épidémie de coronavirus progresse en Île-de-France, Patrick Serrière, gestionnaire de plusieurs hôpitaux privés, prévient que la courbe des patients Covid-19 "devient un peu exponentielle". Preuve de cette "vraie accélération", les hôpitaux privés vont prendre en charge de plus en plus de patients coronavirus.

Une deuxième vague de coronavirus qui accélère fortement en Île-de-France. Invité dimanche midi sur Europe 1, Aurélien Rousseau, le directeur de l'Agence régionale de Santé (ARS) ne cachait pas son inquiétude quant à l'avenir de la situation sanitaire française. Quelques heures plus tard, au même micro, Patrick Serrière, qui gère notamment de l'hôpital privé Marc Chantereine, en Seine-et-Marne confirme les dires de l'ARS. Selon lui, la courbe de l'épidémie "devient un peu exponentielle".

Winter COVID-19 représente une menace pour les hôpitaux du pays

 Winter COVID-19 représente une menace pour les hôpitaux du pays La vague Les hospitalisations liées au coronavirus augmentent aux États-Unis alors qu'une vague se forme avant l'hiver, menaçant de submerger les hôpitaux dans certaines régions.

>> EN DIRECT -Coronavirus : suivez l'évolution de la situation dimanche 25 octobre

"Une vraie accélération"

"Marc Chantereine prend aujourd'hui en charge 32 patients Covid-19 en soins critiques, alors qu'ils étaient moins de 20 il y a une semaine", détaille-t-il. "Jusqu'à ces dernières semaines, la courbe de contamination était linéaire et là, elle devient un peu exponentielle avec une vraie accélération." Un phénomène suffisamment inquiétant pour que l'ARS d'Ile-de-France demande à tous les hôpitaux, publics et privés, de "moduler leur activité", explique le spécialiste.

L'ESSENTIEL CORONAVIRUS

> Comment le coronavirus s'est propagé dans les campagnes

> Au gouvernement, l'hypothèse d'un reconfinement n'est plus taboue

Coronavirus : Deuxième vague, et second échec pour le gouvernement ?

  Coronavirus : Deuxième vague, et second échec pour le gouvernement ? L’opposition accuse l’exécutif de ne pas avoir assez anticipé la nouvelle vague épidémique © Lemouton / POOL/SIPA Emmanuel Macron EPIDEMIE - L’opposition accuse l’exécutif de ne pas avoir assez anticip Le gouvernement pressé de réagir. Face à la propagation rapide du coronavirus sur le territoire français en ce début d’automne, l’exécutif s’apprête à prendre des « décisions difficiles ». Emmanuel Macron a réuni ce mardi un Conseil de défense sur l’épidémie de Covid-19, première d’une série de réunions sur la crise.

> Quand est-on cas contact ? Et autres questions que l'on se pose tous les jours

> Coronavirus : les 5 erreurs à ne pas commettre avec votre masque

> Le port du masque favorise-t-il la mauvaise haleine ?

50% de déprogrammation

Concrètement, "la plupart des hôpitaux privés vont traiter une part de plus en plus importante de patients Covid-19. On parle d'une déprogrammation beaucoup plus importante de l'activité de l'ordre de 50% environ".

Coronavirus : Pourquoi le mois de novembre va-t-il être « éprouvant » comme le prévoit Jean Castex ? .
Lors du point de santé hebdomadaire sur le coronavirus, Jean Castex a indiqué que le mois de novembre sera très dur pour la France. « 20 Minutes » vous explique pourquoi © NICOLAS MESSYASZ/SIPA Jean Castex a prévenu les Français que le mois de novembre à venir serait très difficile EPIDEMIE - Lors du point de santé hebdomadaire sur le coronavirus, Jean Castex a indiqué que le mois de novembre sera très dur pour la France. « 20 Minutes » vous explique pourquoi Cela ne vous aura pas échappé, la situation sanitaire s’aggrave en France. Plus de 40.

usr: 0
C'est intéressant!