•   
  •   

France Pierre Larrouturou, en grève de la faim : «Macron ne veut pas que l’UE taxe les spéculations»

12:45  30 octobre  2020
12:45  30 octobre  2020 Source:   liberation.fr

Brigitte Macron : son hommage très personnel à Samuel Paty

  Brigitte Macron : son hommage très personnel à Samuel Paty Brigitte Macron a pris la plume pour saluer la mémoire de Samuel Paty, assassiné vendredi 16 octobre. Dans une poignante lettre transmise au Parisien, la première dame a rendu un hommage personnel au professeur et à tous les enseignants. Brigitte Macron ne pourra assister aux côtés de son époux Emmanuel Macron à la cérémonie d'hommage à Samuel Paty, qui se tiendra ce mercredi 21 octobre dans la cour d'honneur de la Sorbonne à Paris. Identifiée comme cas contact au Covid-19, la première dame a dû se placer à l'isolement à l'Elysée ce lundi 19 octobre.

Le député européen Pierre Larrouturou dans les couloirs du Parlement européen, à Bruxelles, le 28 Pierre Larrouturou réclame à cor et à cri l’introduction de la célèbre taxe sur les transactions Son montant annuel pourrait atteindre 57 milliards d’euros. « Si on ne taxe pas la spéculation , le

n'y a pas d'argent pour la santé, pas d'argent pour le climat, pas d'argent pour l'emploi, alors qu'avec une petite taxe sur la spéculation on aurait 50 milliards chaque L'économiste Pierre Larrouturou entame une grève de la faim . Le député européen, rapporteur général du budget 2021 de l ’Union

Pierre Larrouturou, mercredi au Parlement européen à Bruxelles. © KENZO TRIBOUILLARD Pierre Larrouturou, mercredi au Parlement européen à Bruxelles.

L’eurodéputé français s’est lancé mercredi dans une grève de la faim pour qu’une taxe sur les transactions financières soit instaurée à l’échelle de l’Union européenne, ainsi qu’un plan plus ambitieux sur le climat.

Une grève de la faim pour alerter les citoyens et faire plier Emmanuel Macron et Angela Merkel. Voilà ce qu’a entrepris ce mercredi Pierre Larrouturou, député européen affilié au groupe des Socialistes et Démocrates (S&D). Rapporteur général du budget de l’Union, qui doit être voté dans les prochaines semaines et définir le cadre à suivre pour la période 2021-2027, il prône l’instauration d’une taxe sur les transactions financières (TTF) à partir de 2024. Une cause à laquelle il a déjà rallié la majorité des eurodéputés, et qui pourrait rapporter 50 milliards d’euros chaque année à l’Union européenne. Au cœur de ses revendications également, davantage d’argent pour le climat. Pour Libération, il revient sur ses combats.

Emmanuel Macron follement romantique : sa promesse à Brigitte

  Emmanuel Macron follement romantique : sa promesse à Brigitte Ce mardi 20 octobre, Emmanuel et Brigitte Macron ont fêté leurs 13 ans de mariage. Une cérémonie concrétisant une promesse faite par Emmanuel Macron à celle qu'il savait être sa future épouse. « Quoi que vous fassiez, je vous épouserai ». Ce sont en ces termes qu’Emmanuel Macron, à 17 ans, avait promis à Brigitte Macron de s’unir à elle une fois revenu de son exil parisien imposé par ses parents. En effet, ces derniers, voyant très mal la relation de leur fils avec une femme plus âgée, l’ont envoyé finir sa scolarité à Paris et plus particulièrement au sein du prestigieux lycée Henri IV.

Pierre Larrouturou , eurodéputé français et rapporteur général du budget européen 2021, a décidé d’entamer une grève de la faim . Avec cette annonce ce mercredi 28 octobre, il entend dénoncer certaines coupes dans le prochain budget de l 'Union européenne. Il réclame également une taxe sur

L'eurodéputé français Pierre Larrouturou entame "une grève de la faim " à Bruxelles pour dénoncer les coupes du budget de l ' UE dans les domaines du climat et de la santé et obtenir une taxe ambitieuse sur les transactions financières.

Pourquoi avez-vous entamé une grève de la faim ?

Parce qu’on est dans un moment critique. Tous les sept ans, et seulement tous les sept ans, on négocie le budget de l’Union européenne. C’est là qu’on peut faire des réformes fiscales. C’est un système bizarre, car dans de nombreux pays, il y a chaque année la possibilité de faire des réformes fiscales. Là, pour les sept prochaines années, on va déterminer s’il y a de l’argent pour le climat, pour la santé, pour la recherche, ou encore pour les réfugiés. C’est aussi dans les semaines qui viennent que l’on va décider s’il y a un impôt sur les spéculations financières, ou sur les milliardaires. Et les négociations sont compliquées.

Au sein de l’UE ce sont les chefs d’Etat qui ont le plus de pouvoir. Aujourd’hui, ils bloquent la négociation et espèrent que le Parlement se couche. Le seul moyen de faire pression sur Merkel et Macron, c’est que les citoyens soient au courant de l’importance de ce qu’on négocie en ce moment. On peut faire des beaux discours sur les objectifs de l’Europe sur le climat pour 2030, mais si pendant sept ans il n’y a pas d’argent pour isoler les maisons ou développer les transports en commun, c’est foutu. C’est pour ça que j’ai décidé de faire une grève de la faim : pour que les citoyens sachent ce qu’il se joue. Les médecins du Parlement sont un peu inquiets et m’obligent à un examen de santé quotidien, mais je suis solide et j’en ai déjà fait une.

Le saviez-vous ? Le premier mari de Brigitte Macron n’est pas allé à l’enterrement de sa mère pour l’éviter

  Le saviez-vous ? Le premier mari de Brigitte Macron n’est pas allé à l’enterrement de sa mère pour l’éviter A l’époque où elle a fait la connaissance du jeune Emmanuel, Brigitte Trogneux était encore l’épouse d’André-Louis Auzière. Cette dernière a tout quitté pour vivre pleinement son histoire avec l'étudiant. Une séparation que son premier mari et père de ses trois enfants, a mal vécu. Il a ensuite tout fait pour l'éviterAndré-Louis Auzière a particulièrement mal vécu cette histoire. Au début, il ne voulait pas croire que sa femme le trompait. "Lorsque son mari apprend la vérité, sa réaction est évidemment violente", a raconté la journaliste Maëlle Brun dans les colonnes de Closer.

L ' UE négocie sa stratégie de reprise - Tous droits réservés Virginia Pour alerter les responsables politiques et les citoyens, l'eurodéputé Pierre Larrouturou (S&D) s'est lancé dans une grève de la faim . Mais l’élu souligne qu ’ il n’est pas question de taxer les Européens pour trouver cet argent.

Emmanuel Macron a annoncé que des dispositifs de soutien supplémentaires seraient prochainement décidés après des consultations prévues dans les prochaines semaines. "Je ne veux pas que nos indépendants, nos TPE et nos PME ferment ou tombent en faillite", a insisté le chef de l 'Etat.

Au centre de vos revendications on trouve la Taxe sur les transactions financières. Qu’est-ce que c’est ?

Quand vous et moi on fait des courses, on paye la TVA, la taxe sur la valeur ajoutée. En France la TVA normale, elle est à 20%. C’est le cas pour le téléphone avec lequel je vous parle. Pour les produits alimentaires, et ce qui est indispensable, on a mis une TVA plus faible, afin que les ménages très modestes puissent quand même manger. Mais même pour ce qui est indispensable, il faut payer 5,5% de TVA. Aujourd’hui, si vous allez sur les marchés financiers, que vous achetez des actions et des obligations, la taxe c’est 0%. Zéro. C’est quand même choquant de se dire qu’un SDF doit payer 5,5% de TVA pour contribuer au fonctionnement des services publics, mais que quelqu’un, qui souvent gagne bien sa vie, ne paye rien quand il va sur les marchés financiers. L’idée de la taxe sur les transactions financières, c’est de demander un petit effort. Chaque fois qu’on achète des actions, on payerait 0,1%, et 0,01% de taxe sur les obligations ou le trading à haute fréquence. C’est vraiment pas énorme, mais à la fin de l’année ça fait environ 50 milliards, d’après les chiffres de la Commission européenne. Cinquante milliards de plus, chaque année, sans demander un centime au citoyen. Ça fait un bon paquet d’aides pour les hôpitaux, la recherche, le climat…

La Biélorussie en grève contre Alexandre Loukachenko

  La Biélorussie en grève contre Alexandre Loukachenko Comme promis par l’opposition, une grève générale a été déclarée dans tout le pays, alors qu’Alexandre Loukachenko a refusé de quitter le pouvoir, dimanche soir. Les Biélorusses ont massivement débrayé, lundi 26 octobre, à l’appel de l’opposition qui conteste, depuis le 9 août, le résultat de l’élection présidentielle. Dimanche soir, malgré une nouvelle manifestation de plus de 100 000 personnes à Minsk, la capitale, le président contesté Alexandre Loukachenko n’a pas cédé à l’ultimatum qui lui avait été lancé par l’opposition pour qu’il quitte le pouvoir.

UE . L’eurodéputé Pierre Larrouturou débute une grève de la faim pour réclamer une taxe sur la spéculation financière. Les polices nationale et municipale ont interpellé l'auteur des faits. Une équipe de déminage s'est rendue sur place. La piste terroriste n'est pas exclue.

L’eurodéputé Pierre Larrouturou débute une grève de la faim pour réclamer une taxe sur la spéculation financière. Pour Le Monde : "Face à l’échec de sa stratégie, Emmanuel Macron contraint à un reconfinement allégé La riposte graduée à la pandémie a été abandonnée alors que la

Vous critiquez la position de la France sur le sujet. Pourquoi ?

Emmanuel Macron, comme certains chefs d’Etat, ne veut pas taxer les spéculations. Même le ministre autrichien des Finances, qui n’est pourtant pas vraiment de ma famille politique, il est très à droite, le dit. Il a expliqué que l’Autriche veut relancer les négociations sur la taxation des transactions financières, mais qu’avec ce que propose la France, 99% des transactions ne seraient pas taxées. Il conclut que l’Autriche se retirera des négociations si c’est le projet proposé par la France qui est gardé.

Mais de toute manière, est-ce que l’idée de voir les Vingt-Sept réussir à se mettre d’accord sur une telle taxe n’est pas utopique ?

Il n’y a pas besoin d’unanimité. L’espace Schengen a commencé avec cinq pays. Et maintenant on est vingt-six. L’unanimité, c’est une excuse paresseuse. C’est du pipeau, c’est une blague. Ce que demande le Parlement, c’est la relance d’une «coopération renforcée», en mettant une grosse carotte pour motiver un maximum de pays. Les pays qui taxeraient la spéculation n’auraient pas besoin de rembourser le plan d’urgence, voté en juillet. A l’époque, 390 milliards d’euros ont été mis sur la table, dans un budget commun que les Vingt-Sept peuvent utiliser, ce qui est très bien. Mais il faudra aussi les rembourser. Et la question est : qui va rembourser ? Par exemple, la France va gagner 40 milliards, mais devra sur trente ans rembourser 67 milliards. Comment est-ce qu’on va rembourser ces 67 milliards ? Est-ce qu’on va augmenter les impôts de monsieur et Madame tout le monde ? Est-ce qu’on va réformer les retraites ? Ou est-ce que cette taxe sur les spéculations au niveau européen va permettre de rembourser ce plan d’urgence ? La taxe sur les transactions financières, c’est la seule solution sur la table aujourd’hui pour que l’UE ait plus de ressources.

Taxe foncière : ce dégrèvement que vous pouvez obtenir si vous n’arrivez pas à louer votre logement

  Taxe foncière : ce dégrèvement que vous pouvez obtenir si vous n’arrivez pas à louer votre logement En cas de vacance locative subie d’une maison ou d’un appartement, un propriétaire peut demander à Bercy un dégrèvement de taxe foncière. Un dispositif fiscal qui pourrait se révéler bienvenue dans les prochains mois pour les bailleurs, alors que la location des logements risque, à nouveau, de se compliquer avec le confinement. Ne pas réussir à trouver un locataire en raison du confinement… C’est ce qu’ont vécu, ce printemps, des propriétaires de maisons ou d’appartements. Un cauchemar pour de nombreux bailleurs qui pourrait malheureusement se répéter cet automne avec la mise en place depuis vendredi 30 octobre d’un nouveau confinement.

Avec d’autres personnalités européennes, l’économiste et fondateur de Nouvelle Donne milite pour la création d’une banque pour le climat. Pour la France, 45 milliards chaque année pour le climat, pendant trente ans et sans taxer les gilets jaunes, ça changerait tout ! Vous dites qu ’ il faut aussi un

UE . L’eurodéputé Pierre Larrouturou débute une grève de la faim pour réclamer une taxe sur la spéculation financière. Il aurait attaqué neuf villageois qui en sont morts. Un rapport officiel dit que les anciens du village considèrent que Blagojević est un «vampyri», mot serbe pour un revenant

Et si aucune taxe sur les transactions financières du niveau que vous souhaitez n’est proposée le 14 décembre : y a-t-il un risque que le cadre financier pluriannuel (CFP) soit bloqué par le Parlement  ?

On n’est pas aux Etats-Unis. Là-bas, s’il y a un blocage entre le Congrès et le Président, il y a un shutdown et des milliers de fonctionnaires sont foutus dehors du jour au lendemain. En Europe, ce n’est pas le cas. Si on n’arrive pas à se mettre d’accord, on va se baser sur le budget de 2020, et on continuera de financer les programmes. Mais c’est mieux d’arriver à un accord, et le Parlement européen a dit qu’il conditionnera le prochain budget pluriannuel à une avancée sur les ressources propres. Il y a eu un accord sur la taxe plastique, avec une taxe sur les plastiques non recyclés qui sera créée au 1er janvier prochain. C’est une bonne avancée. Mais ça ne représente que sept milliards par an. Et en principe, ça doit pousser à consommer moins de plastique, et donc les revenus devraient diminuer. Donc maintenant, l’enjeu c’est d’obtenir une décision cette année pour créer une TTF au 1er janvier 2024, pour augmenter le budget de 200 milliards, soit 50 milliards par an à partir de 2024.

Israël: un détenu palestinien cesse sa grève de la faim .
Cela faisait plus de 100 jours qu'il était en grève de la faim. Maher Al Akhras, un Palestinien arrêté par Israël, protestait contre sa détention administrative, un régime qui permet aux autorités israéliennes de maintenir une personne en détention sans qu'elle ne soit jugée. Alors que son état de santé était jugé très critique, un accord a finalement été trouvé avec Israël et il a annoncé ce vendredi la fin de son mouvement de protestation. Avec notre correspondant à Jérusalem, Guilhem DelteilPour les Palestiniens, Maher Al Akhras était devenu un symbole de la lutte contre un système judiciaire qu'ils considèrent arbitraire.

usr: 4
C'est intéressant!