•   
  •   

France Jacques Mariani, figure du banditisme corse, condamné à cinq ans de prison

14:50  11 janvier  2018
14:50  11 janvier  2018 Source:   europe1.fr

Brésil: une mutinerie fait au moins neuf morts dans une prison

  Brésil: une mutinerie fait au moins neuf morts dans une prison Une mutinerie dans l'Etat brésilien de Goias, dans le centre-ouest du pays, a fait au moins neuf morts et quatorze blessés, lundi 1er janvier. Selon l'administration pénitentiaire brésilienne, des affrontements entre bandes rivales ont provoqué un incendie et la mort de neuf personnes dans une prison du centre du pays, lundi 1er janvier. Quatorze personnes ont également été blessées et 106 prisonniers se sont évadés. Alors que les pompiers Selon l'administration pénitentiaire brésilienne, des affrontements entre bandes rivales ont provoqué un incendie et la mort de neuf personnes dans une prison du centre du pays, lundi 1er janvier. Quatorze personnes ont également été blessées et 106 prisonniers se sont évadés.

La cour d’appel d’Aix-en-Provence a condamné , mercredi, Jacques Mariani , une figure du banditisme corse , à cinq ans de prison pour subornation de témoin, confirmant ainsi la peine prononcée

La cour d’appel d’Aix-en-Provence a condamné , mercredi, Jacques Mariani , une figure du banditisme corse , à cinq ans de prison pour subornation de témoin, confirmant ainsi la peine prononcée en janvier par le tribunal correctionnel de Marseille.

Le tribunal a délivré un mandat de dépôt contre cette figure du grand banditisme corse, qualifiée par l'accusation de "malfaiteur notoire".

Jacques Mariani, figure du banditisme corse, condamné à cinq ans de prison © AFP Jacques Mariani, figure du banditisme corse, condamné à cinq ans de prison

Jacques Mariani, considéré comme un héritier de la bande criminelle corse de la "Brise de Mer", a été condamné jeudi à Marseille à cinq ans de prison pour subornation de témoin en récidive. Le tribunal a délivré un mandat de dépôt contre cette figure du grand banditisme corse, qualifiée par l'accusation de "malfaiteur notoire". Il a été condamné pour être intervenu auprès d'un co-détenu de la maison centrale de Saint-Maur, dans l'Indre, qui était appelé à témoigner, en octobre 2012, au procès en appel d'Ange-Toussaint Federici, membre d'un clan corse, jugé pour un triple assassinat.

Téléphones fixes en prison : aux Baumettes, les familles sont contentes, les surveillants grondent

  Téléphones fixes en prison : aux Baumettes, les familles sont contentes, les surveillants grondent Le ministère de la Justice a annoncé mardi l’installation progressive de téléphones fixes dans chaque cellule dans les prisons françaises. À la prison des Baumettes à Marseille, la mesure satisfait les familles mais suscite un tollé chez les surveillants. © Fournis par Francetv info "C’est une bonne chose. En-dehors du parloir, on peut quand même s’appeler", se réjouit Déborah, devant l’entrée de la prison des Baumettes à Marseille. Elle est venue lundi avec une dizaine d’autres femmes apporter les cadeaux de Noël aux détenus. "Le parloir, c’est une fois par semaine, 45 minutes", rappelle-t-elle.

Jacques Mariani , considéré comme un héritier de la bande criminelle corse de la "Brise de Mer", a été condamné à cinq ans de prison pour subornation de témoin en récidive, jeudi 11 janvier par le tribunal correctionnel de Marseille.

Jacques Mariani , considéré comme un héritier de la bande criminelle corse de la "Brise de Mer", a été condamné jeudi à Marseille à cinq ans de prison pour Le tribunal a délivré un mandat de dépôt contre cette figure du grand banditisme corse , qualifiée par l'accusation de "malfaiteur notoire".

"Il organise le scénario". Une somme de 130.000 euros avait été versée la veille et le lendemain du témoignage de Karim Boughanemi. Le procureur Patrice Ollivier-Maurel avait requis "quatre à cinq ans de prison" contre Jacques Mariani : "Il prend les initiatives, organise le scénario, prend les contacts, met la pression sur Karim Boughanemi", avait-il expliqué.

Mariani prévoit de faire appel. Son avocat, Me Jean-Sébastien de Casalta, qui avait quitté la barre mardi alors que son client se disait jugé d'avance, a annoncé  qu'il comptait faire appel. Ce jugement "illustre la volonté coûte que coûte de condamner, condamner parce que, sans doute, il s'agit de Jacques Mariani", a-t-il déclaré. Jacques Mariani, déjà condamné en 2013 à 4 ans de prison dans une affaire d'extorsion de fonds visant des boîtes de nuit aixoises, est également mis en examen depuis fin 2017 dans un autre dossier d'extorsion de fonds en bande organisée.

Prisons : trois syndicats appellent au "blocage total" lundi .
Le syndicat majoritaire chez les gardiens de prison a rejeté samedi soir le projet d'accord avec le gouvernement et appelle, comme deux autres syndicats, au "blocage total" des prisons lundi.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!