•   
  •   

France Le Foll, Carvounas... Qui sont les candidats à la tête du PS ?

18:09  11 janvier  2018
18:09  11 janvier  2018 Source:   francetvinfo.fr

Presque uni il y a un mois, le PS se déchire à nouveau

  Presque uni il y a un mois, le PS se déchire à nouveau Le retrait de Najat Vallaud-Belkacem a fait exploser l'unité réclamée au sein du courant majoritaire du PS. Stéphane Le Foll et Olivier Faure sont désormais candidats. © Reuters Le retrait de Najat Vallaud-Belkacem a fait exploser l'unité réclamée au sein du courant majoritaire du PS. Stéphane Le Foll et Olivier F La belle unité n'aura pas tenu un mois. Le 12 décembre dernier, plusieurs ténors du courant majoritaire du Parti socialiste se réunissaient à l'étage d'un café parisien proche de l'Assemblée nationale.

Luc Carvounas , premier candidat déclaré à la tête du PS . Le Foll n’a pas encore compris que le PS fait partie de l’ancien Monde , les copains proches de Hollande devront faire leur bilan de la politique mortifère qui a conduit la France dans une déliquescence avérée.

De Valls à la gauche du PS . Ces dernières années, Luc Carvounas a été un des fidèles lieutenants de Manuel Valls. Le candidat estime que le prochain premier secrétaire, «pour le bien du PS », devra avoir un mandat et si c’est possible celui de député (suivez son regard), prévient que la campagne

Quatre candidats se sont pour l'instant déclarés pour prendre la direction du Parti socialiste, tandis qu'un autre, Julien Dray, pourrait aussi se lancer. Franceinfo fait les présentations.

  Le Foll, Carvounas... Qui sont les candidats à la tête du PS ? © Fournis par Francetv info

Le renoncement de Najat Vallaud-Belkacem à briguer la direction du Parti socialiste le 4 janvier a donné lieu à une multiplication des candidatures pour ce poste. Après Luc Carvounas et Emmanuel Maurel, Stéphane Le Foll et Olivier Faure se sont à leur tour lancés, mardi, dans la bataille pour prendre la tête du PS. Julien Dray, lui, y pense, "et pas seulement en [se] rasant". Les autres prétendants éventuels ont jusqu'au 27 janvier pour se faire connaître, avant un vote prévu le 29 mars puis un congrès les 7 et 8 avril.

Stéphane Le Foll annonce sa candidature à la tête du PS

  Stéphane Le Foll annonce sa candidature à la tête du PS Le député et ancien ministre Stéphane Le Foll annonce sa candidature au poste de premier secrétaire du Parti socialiste, un parti "exsangue" qu'il entend "faire évoluer", mardi dans un entretien au quotidien Le Maine Libre. Le député et ancien ministre Stéphane Le Foll annonce sa candidature au poste de premier secrétaire du Parti socialiste, un parti "exsangue" qu'il entend "faire évoluer", mardi dans un entretien au quotidien Le Maine Libre. "J'ai donc décidé de relever le défi, ou plutôt les défis qui sont face à nous, en présentant un projet devant les militants" lors du congrès du PS en avril, déclare M. Le Foll, 57 ans. Il fait le lien entre sa candidature et la récente décision de Najat Vallaud-Belkacem de ne pas se porter candidate. "Najat Vallaud-Belkacem a pris sa décision que je respecte. Nous avons servi ensemble dans les mêmes gouvernements et je salue son engagement car nous aurons besoin d'elle", explique l'ancien ministre de François Hollande. Pour Stéphane Le Foll, "les défis sont nombreux: le PS fait face à une double défaite, présidentielle et législatives. Il est exsangue, inaudible aux oreilles des Français". Faire évoluer le Parti socialiste Pour le député de la Sarthe, "la présidentialisation des institutions actuelles sous Emmanuel Macron met à mal les partis dits +traditionnels+.

Qui sera le successeur de Jean-Christophe Cambadélis à la tête du PS ? » Luc Carvounas , pour réconcilier les deux gauches. Luc Carvounas , député du Val-de-Marne. Ses idées: Au Maine Libre où il s'est déclaré candidat , Stéphane Le Foll a annoncé vouloir «réinventer un internationalisme

Olivier Faure, Emmanuel Maurel, Stéphane Le Foll et Luc Carvounas ont vu leur candidature validée par la commission préparatoire du congrès, ce samedi.

"S'il y a autant de gens de qualité qui ont envie de participer à la direction de ce Parti socialiste, quel que soit son nom, c'est qu'il y a encore un avenir pour le socialisme, c'est qu'il y a encore de quoi se battre", s'est félicité mercredi sur franceinfo l'ancien ministre Michel Sapin. Pour d'autres, ces nombreuses candidatures font ressurgir le spectre d'une guerre des ego. "La situation est extrêmement confuse, et cela pénalise déjà beaucoup trop ce parti très fragilisé électoralement", assène Gérard Grunberg, politologue spécialiste de la gauche, interrogé par franceinfo. Voici l'état des lieux des forces en présence.

Stéphane Le Foll

C'est qui ? Agé de 57 ans, Stéphane Le Foll a servi comme ministre de l'Agriculture et porte-parole du gouvernement pendant le quinquennat de François Hollande. Il est actuellement député de la Sarthe. Considéré comme "Macron-compatible" par certains, il n'a pas eu à affronter de candidat LREM lors des législatives, mais se revendique aujourd'hui "dans l'opposition" au chef de l'Etat, et rappelle dans Le Maine libre qu'il a voté "contre le budget".

Direction du PS : après le renoncement de Vallaud-Belkacem, Olivier Faure candidat ?

  Direction du PS : après le renoncement de Vallaud-Belkacem, Olivier Faure candidat ? Après le renoncement de Najat Vallaud-Belkacem, les yeux se tournent au PS vers le président du groupe à l'Assemblée Olivier Faure, qui semble le mieux placé pour emporter la tête du parti et pourrait rapidement se déclarer "disponible". Après le renoncement de Najat Vallaud-Belkacem, les yeux se tournent au PS vers le président du groupe à l'Assemblée Olivier Faure, qui semble le mieux placé pour emporter la tête du parti et pourrait rapidement se déclarer "disponible". Les candidats à la succession de l'ancien premier secrétaire Jean-Christophe Cambadélis ont jusqu'au 27 janvier pour se faire connaître, l'élection étant prévue le 29 mars, et le Congrès les 7 et 8 avril. Pour l'heure, seul le député du Val-de-Marne Luc Carvounas s'est déclaré. Le député européen Emmanuel Maurel, figure de l'aile gauche du parti, affirme lui aussi qu'il présentera une motion. Mais M. Faure pourrait rapidement sortir du bois, après le pas de côté de Mme Vallaud-Belkacem, dont il avait à de multiples reprises souhaité la candidature. Selon son entourage, le député de Seine-et-Marne devrait faire part de sa "disponibilité" lors d'une réunion du courant majoritaire du PS mardi soir. Les partisans de M. Faure soulignent les qualités de cette candidature: rescapé de l'hécatombe des législatives, élu président du groupe à l'Assemblée à la fin du précédent quinquennat, M.

Quatre hommes -Stéphane Le Foll , Olivier Faure, Luc Carvounas et Emmanuel Maurel- sont désormais officiellement candidats pour briguer la tête du PS et tenter de lui redonner vie après les débâcles électorales de 2017.

Le débat entre les quatre candidats à la tête du PS , Stéphane Le Foll , Olivier Faure, Luc Carvounas et Emmanuel Maurel, mercredi 7 mars, a été "assez tonique avec de la répartie" et qu'il "redonne confiance dans la vitalité possible du PS ", selon Rémi Lefebvre.

Pourquoi il y va ? "J'ai décidé de relever le défi, ou plutôt les défis qui sont face à nous, en présentant un projet devant les militants, déclare Stéphane Le Foll au Maine libre. Il réclame que le PS "soit plus ouvert, que la parole des militants soit plus souvent sollicitée" : "Il faut rassembler au sein du parti et ensuite au sein d'une fédération de la gauche, des écologistes de gouvernement."

Quelles sont ses chances ?Stéphane Le Foll est le candidat qui peut se targuer de la plus grande notoriété, mais son passé de proche "Hollandais" pourrait le desservir. Si l'ancien ministre du Travail François Rebsamen a salué une "bonne nouvelle pour les socialistes". Il est "très apprécié par un certain nombre d’élus locaux et a des soutiens très organisés", note Rémi Lefebvre, politologue et spécialiste du PS.MaisLe Foll est loin de faire l'unanimité. "A mon avis, il représente trop le quinquennat précédent", analyse Gérard Grunberg. "Il ne peut pas incarner le renouveau du PS, abonde un ancien député cité par l'AFP. Il a été dix ans le directeur de cabinet de François Hollande, il défend sans discernement le quinquennat, je ne pense pas qu'aujourd'hui il puisse incarner ce à quoi aspire les militants du PS."

François Rebsamen : "Non, le PS n'est pas mort"

  François Rebsamen : TRIBUNE - François Rebsamen, le maire socialiste de Dijon et ancien ministre de Hollande, explique que "le Parti socialiste a donc un rôle déterminant à jouer pour défendre la justice sociale". Il en profite pour soutenir la candidature de Stéphane Le Foll à la tête du PS. © Sipa TRIBUNE - François Rebsamen, le maire socialiste de Dijon et ancien ministre de Hollande, explique que "le Parti socialiste a donc un rôle déterminant à jouer pour défendre la justice sociale". Il en profite pour soutenir la candidature de Sté "Le Parti socialiste n’est pas mort, comme le disent certains.

Comme nombre de cadres quadragénaires du parti, Luc Carvounas est arrivé au PS par le "Évidemment que je serai candidat à la tête du PS ", a déclaré Emmanuel Maurel au Point début Originaire du Mans, Stéphane Le Foll est âgé de 57 ans. En parallèle de son parcours politique, il a

Faure, Le Foll , Carvounas , Maurel : les quatre candidats à la tête du Parti socialiste. Lire aussi Emmanuel Maurel : « Évidemment que je serai candidat à la tête du PS ».

Olivier Faure

C'est qui ? Olivier Faure est le président du groupe Nouvelle gauche à l'Assemblée nationale. Il est unancien collaborateur de François Hollande au PS, et un ancien conseiller de Martine Aubry et de Jean-Marc Ayrault.

Pourquoi il y va ? "J'ai envie de conduire la renaissance des socialistes, a déclaré Olivier Faure dans un entretien au Monde. J'ai le sentiment d'être celui qui, président de groupe à l'Assemblée depuis un an, fait la démonstration qu'il pouvait rassembler et mettre au travail des gens très différents."

Quelles sont ses chances ? Pour beaucoup de responsables du PS, Olivier Faure est aujourd'hui celui qui peut le mieux prétendre à rassembler les siens, même s'il a lui aussi longtemps collaboré avec François Hollande. Il incarne "le cœur du parti, une candidature médiane entre les frondeurs et la majorité du parti" analyse Rémi Lefebvre. Selon le politologue, "il défend moins de manière pavlovienne le bilan de Hollande que Le Foll, et il connaît bien l’appareil du parti". Mais il jouit d'une moindre notoriété.

Luc Carvounas

C'est qui ? Le député PS du Val-de-Marne est un ancien lieutenant de Manuel Valls, et a été son directeur de campagne pendant les primaires socialistes en 2017. Mais il a coupé les ponts avec son ancien mentor pendant la présidentielle, lorsque Manuel Valls a appelé à voter pour Emmanuel Macron, rappelle Libération. Aujourd'hui, "jesuis dans l'opposition, point, sans chercher d'adjectif", explique-t-il au journal.

Comptes de campagne : irrégularités dans les dépenses de Jean-Luc Mélenchon et d'autres candidats ?

  Comptes de campagne : irrégularités dans les dépenses de Jean-Luc Mélenchon et d'autres candidats ? c7192369-8192-41f2-a3eb-8edb51b47d5aSelon Le Parisien, de sérieuses divergences d’analyses sont apparues entre les membres de la CNCCFP. Le rapporteur chargé de cautionner les comptes de Jean-Luc Mélenchon a notamment claqué la porte refusant de cautionner des irrégularités. D’après ses propos recueillis par Le Parisien, Jean-Guy de Chalvron - c'est son nom -, aurait mis en lumière des dépenses litigieuses qui ne pouvaient, selon lui, pas donner droit à un remboursement de l’Etat…, remarques dont le reste de la Commission n’aurait pas tenu compte.

Prouver que le Parti socialiste n'est pas mort, c' est l 'objectif que s'étaient fixé les quatre prétendants à la tête du PS . L'ancien ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll , le chef des socialistes à l 'Assemblée nationale, Olivier Faure, l'eurodéputé Emmanuel Maurel et le député Luc Carvounas se

Avec 48,56% des voix, Olivier Faure est arrivé en tête du scrutin des militants socialistes. Derrière lui, Stéphane Le Foll a obtenu 26,10%, Emmanuel Maurel 18,98% et Luc Carvounas 6 Inexactitudes, novlangue: les perles des manifestes des candidats PS . Sophie de Ravinel. Valentine Arama.

Pourquoi il y va ?"Aujourd'hui, je veux rassembler tout le monde dans la même maison", a-t-il expliqué, alors que le PS est en proie à des divisions. Il souhaite redynamiser son parti en formant des alliances réunissant les communistes, les proches de Hamon et les écolos pour "une gauche arc-en-ciel" aux futures élections.

Quelles sont ses chances ? Luc Carvounas est peu connu du grand public, soulignent Les Echos. Mais il a un solide réseau interne au PS, rappelle le JDD, après avoir occupé le poste de secrétaire national en charge des relations avec le Parlement. Mais "Valls va rester un stigmate pour lui", décrypte Rémi Lefebvre. 

Emmanuel Maurel

C'est qui ? Le député européen Emmanuel Maurel est un représentant de l'aile gauche du PS. Il a soutenu Arnaud Montebourg aux primaires socialistes de 2017 avant de rallier Benoît Hamon. Professeur à Sciences Po Paris, titulaire d'une maîtrise de lettres et amateur de poésie, il est décrit comme le "dernier intellectuel du PS" par l'eurodéputée Isabelle Thomas, rapporte le Point.

Pourquoi il y va ? Emmanuel Maurel veut "faire en sorte que le Parti socialisteredevienne un acteur central à gauche", a-t-il déclaré au Point. "Ce que je veux, c'est que le PS redevienne de gauche, explique-t-il. Les gens parlent de l'aile gauchecomme si nous étions condamnés à la marginalité. S'ils comptent sur moi pour faire le gentil garçon de l'aile gauche, qui est là pour témoigner mais jamais pour diriger, ils seront déçus parce que ce n'est pas du tout mon projet."

L'amour est dans le Pré : Découvrez les premiers candidats de l'édition 2018

  L'amour est dans le Pré : Découvrez les premiers candidats de l'édition 2018 Dans un peu plus d'une semaine, l'Amour est dans le pré fera son retour sur M6 avec quelques nouveautés. © M6 L'amour est dans le Pré : Découvrez les premiers candidats de l'édition 2018 Les portraits des nouveaux agriculteurs seront proposés sur M6 dès le lundi 15 janvier à 21 heures. Le lancement de la saison 13 devrait, avoir lieu entre le début du mois de juin et le début du mois de juillet. Ce sont donc 14 agriculteurs célibataires (Deux femmes et 12 hommes) qui tenteront leur chance pour trouver l'amour.

Luc Carvounas est officiellement le premier candidat postulant à la tête du Parti socialiste. — Stéphane Le Foll (@SLeFoll) 25 novembre 2017. Autre hollandiste, Najat Vallaud-Belkacem serait plébiscitée par «le groupe des quadras socialistes» (les figures montantes du PS , révélées par le

Pour Stéphane Le Foll , « les défis sont nombreux : le PS fait face à une double défaite, présidentielle et législatives. Il est exsangue, inaudible aux oreilles des Français ». Pour l’heure, seul le député du Val-de-Marne Luc Carvounas s’est déclaré.

Quelles sont ses chances ? Emmanuel Maurel a été l'attaché parlementaire de Jean-Luc Mélenchon dans les années 1990, et il se targue aujourd'hui d'avoir maintenu ce lien avec le leader de La France insoumise. "ll est sur une vision très, très à gauche", insiste Gérard Grunberg. Trop pour rassembler ? "Emmanuel Maurel n'a pas de souci de cohérence politique, c'est un frondeur. La problématique va être de parvenir à réunir tous les frondeurs derrière lui, et rassembler au-delà des frondeurs", explique Rémi Lefebvre. Il avait déjà tenté sa chance pour la direction du parti il y a cinq ans, lors du congrès de Toulouse : sa motion Maintenant la gauche avait obtenu 13% des suffrages.

Julien Dray

Qui est-il ? Julien Dray, ex-député de l'Essonne, est élu du Conseil régional d'Ile-de-France et membre du bureau national du Parti socialiste. Proche de François Hollande, il récuse aujourd'hui l'étiquette de "hollandais historique".

Pourquoi il pourrait y aller ? "Je n'y vais pas pour gagner, j'y vais parce que c'est possible de reconstruire le Parti socialiste, d'en faire la force dominante de la gauche", a avancé Julien Dray sur France Inter avant d'indiquer aussitôt : "Ma décision n'est pas définitive."

Quelles sont ses chances ? Comme Stéphane Le Foll, Julien Dray "représente le passé du parti", estime Gérard Grunberg. "Le dégagisme frappe même au PS, ajoute le politologue. Je ne crois pas du tout qu'il pourrait faire un score suffisant." Rémi Lefebvre exprime la même réserve : "Tous les autres sont parlementaires, et lui n’aqu’un mandat de conseiller régional.C'est une figure très médiatisée, mais assez isolée."

Mihajlović se propose à Bordeaux .
Même si c'est le boxon, Bordeaux reste un club attractif. Sans coach depuis la rupture à l'amiable du contrat de Jocelyn Gourvennec ce jeudi, les Girondins de Bordeaux ne manquent pas de candidats. Le club a laissé filtré qu'il avait reçu « beaucoup de candidatures », le Belge Michel Preud'Homme et l'ancien de la maison Élie Baup en tête, comme l'a affirmé L'Équipe il y a quelques jours.Le média Goal révèle que parmi les personnes intéressées par le poste, un certain Siniša Mihajlović s'est lui aussi porté candidat pour relancer la machine girondine.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!