•   
  •   

France François Rebsamen : "Non, le PS n'est pas mort"

10:25  14 janvier  2018
10:25  14 janvier  2018 Source:   lejdd.fr

Mort de France Gall : son cancer était selon elle « la concrétisation de son mal » après la mort de Michel Berger

  Mort de France Gall : son cancer était selon elle « la concrétisation de son mal » après la mort de Michel Berger France Gall s’est éteinte aujourd’hui, perdant sa bataille contre la récidive de son cancer du sein. Une maladie qui s’était déclarée en 1993, quelques mois seulement après la disparition tragique de Michel Berger. © Voici Mort de France Gall : son cancer était selon elle « la concrétisation de son mal » après la mort de Michel Berger Depuis décembre dernier, France Gall était hospitalisée à l’hôpital américain de Neuilly-sur-Seine où elle avait été admise pour « des problèmes respiratoires ».

François Rebsamen invité dans Le Talk BFC Politique. 🖋 « Non , le PS n ' est pas mort . »

François Rebsamen . · November 8, 2017 · Paris, France ·. 🏆 La Marianne d'Or de la « ville e-intelligente » vient d'être attribuée à #Dijon. · January 14 ·. 🖋 « Non , le PS n ' est pas mort . »

TRIBUNE - François Rebsamen, le maire socialiste de Dijon et ancien ministre de Hollande, explique que "le Parti socialiste a donc un rôle déterminant à jouer pour défendre la justice sociale". Il en profite pour soutenir la candidature de Stéphane Le Foll à la tête du PS.

TRIBUNE - François Rebsamen, le maire socialiste de Dijon et ancien ministre de Hollande, explique que © Sipa TRIBUNE - François Rebsamen, le maire socialiste de Dijon et ancien ministre de Hollande, explique que "le Parti socialiste a donc un rôle déterminant à jouer pour défendre la justice sociale". Il en profite pour soutenir la candidature de Stéphane Le Foll à la tête du PS.

"Le Parti socialiste n’est pas mort, comme le disent certains." Dans une tribune publiée par le Journal du Dimanche, François Rebsamen, maire PS de Dijon, président de la FNESR (Fédération nationale des élus socialistes et républicains) et ancien ministre du Travail sous François Hollande "refuse cette fatalité." Il précise : "Le Parti socialiste a [...] un rôle déterminant à jouer pour défendre la justice sociale. Il doit d’abord avec sincérité faire l’inventaire du quinquennat ­Hollande, reconnaître les erreurs, et revendiquer les avancées sociales et économiques. Il doit aussi, sans promesse de grand soir ni rêveries idéologiques, rester un parti de gouvernement, affronter la réalité avec pragmatisme, dire la vérité et bâtir un projet de société où la solidarité, valeur cardinale, s’impose aux gagnants de la vie."

Comment France Gall a rompu avec Claude François

  Comment France Gall a rompu avec Claude François L'émission C à vous a rendu hommage à France Gall, au lendemain de sa disparition. L'occasion de revenir sur son idylle passionnelle avec Claude François. © SIPA VIDEO - Comment France Gall a rompu avec Claude François En mars 1965, France Gall remporte l'Euro­vi­sion pour le Luxembourg grâce à Serge Gains­bourg et le tube Poupée de cire, poupée de son. En coulisses, elle s'empresse d'appeler son compagnon, qui n'est autre que Claude François. Au télé­phone, le chanteur lui annonce qu'il la quitte et selon la légende, il lui déclare : "Tu as gagné mais tu m'as perdu".

Pour les articles homonymes, voir Rebsamen . François Rebsamen , né le à Dijon (Côte-d'Or), est un homme politique français membre du Parti socialiste, maire de Dijon et président de Dijon Métropole. Proche de François Hollande, dont il a été le second au Parti socialiste de novembre 1997

François Rebsamen invité dans Le Talk BFC Politique. 🖋 « Non , le PS n ' est pas mort . »

François Rebsamen insiste sur le fait que, selon lui, "le ­renouveau démocratique de notre pays viendra de nos territoires, là où on peut penser local et agir global. Le renouveau du Parti socialiste, avec ses 75.000 élus, aussi. Il ne s’agit pas pour lui d’être plus à gauche, comme certains le prônent ; il faut qu’il assume et réaffirme ses valeurs de parti social-démocrate, socialiste, écologiste, européen, et qu’il renoue avec l’internationalisme, seule clé du rééquilibrage de la mondialisation sans règle."

Il soutient la candidature de Le Foll

Le maire de Dijon profite de cette tribune publiée dans le JDD pour soutenir la candidature de Stéphane Le Foll à la tête du parti : " [Il] est le mieux placé pour conduire le PS vers la reconquête. Sa candidature est une mauvaise nouvelle pour ­Mélenchon, ­Wauquiez et ­Castaner car il a les clés du fonctionnement de l’État et l’expérience du terrain. Il a le goût du combat, ayant su gagner en 2012 la circonscription de François Fillon, une des plus à droite. Homme de convictions, il a le courage et l’autorité naturelle qui qualifient un capitaine pour naviguer par vents contraires et mener le navire à bon port.

Pour lire cette tribune en intégralité, retrouvez le JDD en kiosques, sur smartphone et tablette ou sur Internet. Découvrez également nos offres d'abonnement.

VIDEO Claude François détestait Johnny Hallyday : la preuve en images .
Grace à une archive diffusée sur Claude François, Michel Drucker révèle combien l’interprète de Comme d’habitude « détestait » Johnny Hallyday. Un sentiment partagé par l’idole des jeunes. Suite à l’annonce de la tragique disparition de Johnny Hallyday, c’est à l’unisson que le monde du spectacle a rendu hommage à l’idole des jeunes. « C'était le type le plus simple du monde et il n'avait aucune idée, aucune espèce d'idée de l'icône qu'il était, il s'en foutait », déclaraitVéronique Sanson. « Il faisait partie des immenses stars qui enlèvent toute intimidation,soulignaitFabrice Luchini.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!