•   
  •   

France Wauquiez réaffirme son soutien au Centre national de la mémoire arménienne

16:25  13 février  2018
16:25  13 février  2018 Source:   liberation.fr

Installation d'un comité de réflexion sur la mémoire des attentats en France

  Installation d'un comité de réflexion sur la mémoire des attentats en France Le comité devra "engager une réflexion sur le champ immense de la mémoire des attentats subis par la France", a déclaré lundi la garde des Sceaux. © Europe 1/Victor Dhollande Installation d'un comité de réflexion sur la mémoire des attentats en France Un comité chargé de réfléchir aux façons de commémorer les attentats et composé notamment de philosophes et d'historiens a été installé lundi par la ministre de la Justice Nicole Belloubet. Le comité devra "engager une réflexion sur le champ immense de la mémoire des attentats subis par la France, (...

Cette amputation – finalement partielle – avait été justifiée par la création d’un réseau «de proximité» de lieux de mémoire en Auvergne-Rhône-Alpes. Le Centre national de la mémoire arménienne (CNMA) vient visiblement d’être exclu du club.

Cette amputation – finalement partielle – avait été justifiée par la création d’un réseau «de proximité» de lieux de mémoire en Auvergne-Rhône-Alpes. Le Centre national de la mémoire arménienne (CNMA) vient visiblement d’être exclu du club.

Laurent Wauquiez, le 27 novembre 2017 à Marseille. © ANNE-CHRISTINE POUJOULAT Laurent Wauquiez, le 27 novembre 2017 à Marseille.

Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes a parlé dune «erreur» à propos de la décision de la région de couper les subventions au centre. Il lui accordera finalement 45 000 euros.

Il est venu en personne réparer la bourde commise par ses services la semaine dernière. Laurent Wauquiez s’est rendu lundi au Centre national de la mémoire arménienne (CNMA), à Décines, en banlieue de Lyon, pour réaffirmer son soutien à la structure, à qui une subvention avait été refusée par la région fin janvier. «Il peut y avoir des erreurs dans une grande maison comme la [nôtre], il y a parfois des décisions qui m’échappent, mais elles ne m’échappent pas longtemps», a averti le président d’Auvergne-Rhône-Alpes, avant d’annoncer une convention pluriannuelle pour contribuer au financement de ce lieu de mémoire créé en 2013.

Sarkozy mettait-il ses ministres sur écoutes ? Les confidences de Wauquiez à l'EM Lyon

  Sarkozy mettait-il ses ministres sur écoutes ? Les confidences de Wauquiez à l'EM Lyon Un enregistrement réalisé à l'insu du président des Républicains a été dévoilé sur TMC. Il y égratigne toute la classe politique. © Copyright 2018, L'Obs Laurent Wauquiez affirme que l'ancien président "contrôlaient les téléphones portables de ceux qui rentraient en Conseil des ministres". Nicolas Sarkozy plaçait ses ministres sur écoutes, et Emmanuel Macron avait mis en place une "cellule de démolition" de François Fillon, affirme Laurent Wauquiez, selon un extrait sonore d'une conférence donnée à l'Ecole de management de Lyon, diffusé vendredi sur TMC.

Laurent Wauquiez s’est rendu lundi au Centre national de la mémoire arménienne (CNMA), à Décines, en banlieue de Lyon, pour réaffirmer son soutien à la structure, à qui une subvention avait été refusée par la région fin janvier.

Laurent Wauquiez s’est rendu lundi au Centre national de la mémoire arménienne (CNMA), à Décines, en banlieue de Lyon, pour réaffirmer son soutien à la structure, à qui une subvention avait été refusée par la région fin janvier.

En quelques jours, les enchères sont vite montées : alors que le CNMA avait sollicité l’exécutif pour une nouvelle participation annuelle de 45 000 euros, à l’identique de la somme accordée en 2017, le cabinet de Laurent Wauquiez nous indiquait mercredi dernier qu’il s’agirait sans doute d’une enveloppe de 30 000 euros. Le même jour, le coprésident du CNMA, Jacques Papazian, se faisait confirmer par Wauquiez himself une dotation de 45 000 euros. Deux jours plus tard, il apprenait qu’une convention de deux ans était dans les tuyaux. Et dimanche, qu’elle serait en fait signée pour trois ans. «C’est beaucoup plus que ce qu’il avait promis au départ. Ça nous donne de l’air, de la marge. Depuis cinq ans, on a ce problème de fonctionnement, c’est une très bonne nouvelle si on arrive à le fixer définitivement», a souligné Jacques Papazian, invitant les autres soutiens du centre (la métropole et l’Etat) à «un engagement beaucoup plus fort».

Laurent Wauquiez a justifié le financement de la région par le «parcours d’intégration républicaine remarquable» de la communauté d’origine arménienne, sa «réussite par le travail, l’effort, la solidarité» et sa capacité à «regarder vers l’avenir en s’appuyant sur ses racines». Le patron de LR n’a pas manqué de relayer l’appel du pied financier de Papazian aux autres collectivités – toutes acquises à LREM. Tout en marquant clairement son territoire idéologique : à l’instar des immigrés arméniens, a-t-il glissé, «on peut garder son identité et être profondément français».

L'électorat de droite pas choqué par les propos de Laurent Wauquiez .
Ils sont 58% dans ce cas, selon un sondage Elabe publié ce mercredi.Laurent Wauquiez sort renforcé à droite de la polémique sur ses propos tenus devant des étudiants lyonnais et enregistrés à son insu. Selon un sondage Elabe pour BFMTV publié mercredi 21 février, 58% des sympathisants de droite ne sont pas choqués par ces déclarations très critiques envers une partie de la classe politique, contre 41% qui pensent l'inverse.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!