•   
  •   

France EN DIRECT- Coronavirus : un Conseil de défense attendu à l'Elysée

09:10  24 novembre  2020
09:10  24 novembre  2020 Source:   europe1.fr

Quand Sarkozy, Hollande et Macron préfacent le même livre

  Quand Sarkozy, Hollande et Macron préfacent le même livre Les trois derniers présidents de la République signent chacun un texte dans le beau livre du chef de l'Elysée, Guillaume Gomez, "A la table des présidents".S'il est bien une chose qui rassemble les présidents de la République, c'est la bonne table française. Guillaume Gomez, le chef des cuisines de l'Elysée depuis 2013, les a réunis dans son livre "A la table des présidents", qui paraît le 19 novembre (Cherche-midi, 224 pages, 39 euros, droits d'auteur reversés à la Fondation Ecole de Félix).

Закрыть. Virus : Conseil de défense à L ' Élysée . LCI. Загрузка Повторите попытку позже. Опубликовано: 4 мар. 2020 г. ► Pour suivre LCI en direct , c'est ici : http Coronavirus : Réunion des chercheurs engagés, déclaration du Professeur Delfraissy - Продолжительность: 10:36 Élysée

Le plan du gouvernement pour l’hôpital sera présenté au plus tard à la mi-juillet, a déclaré le ministre de la santé, Olivier Véran, mercredi à l ’issue du conseil Suivez le live de L’événement. Suivez toute l’actualité liée au nouveau coronavirus dans ce direct et posez vos questions concernant la

Emmanuel Macron réunit mardi à l’Elysée un conseil de défense, à l’issue duquel un allègement des restrictions devrait être décidé. Le chef de l’Etat prendra la parole dans une allocution à 20 heures. La tendance est à l’amélioration dans de nombreux pays européens, mais l’épidémie de coronavirus continue de flamber dans le monde, notamment aux Etats-Unis. Suivez l’évolution de la situation en direct. © AFP Emmanuel Macron réunit mardi à l’Elysée un conseil de défense, à l’issue duquel un allègement des restrictions devrait être décidé. Le chef de l’Etat prendra la parole dans une allocution à 20 heures. La tendance est à l’amélioration dans de nombreux pays européens, mais l’épidémie de coronavirus continue de flamber dans le monde, notamment aux Etats-Unis. Suivez l’évolution de la situation en direct.

Les bons chiffres continuent de s’enchaîner en France concernant l’épidémie de coronavirus. Logiquement, Emmanuel Macron devrait donc annoncer mardi soir à 20 heures un allégement des restrictions sanitaires, avec notamment la réouverture de certains commerces non essentiels. La décision sera entérinée lors d’un Conseil de défense dans la matinée à l’Elysée. La situation s’améliore globalement en Europe, mais d’autres pays du monde restent frappé de plein fouet, notamment en Amérique du Nord. Suivez l’évolution de la situation en direct.

«Séparatisme» : Macron peine à convaincre la presse anglo-saxonne et se défend de toute pression

  «Séparatisme» : Macron peine à convaincre la presse anglo-saxonne et se défend de toute pression Mis en cause dans un article du «New York Times», l'Elysée dément avoir demandé à des médias le retrait de tribunes qui critiquent durement le chef de l'Etat dans son combat contre l'islamisme. Le New York Times s’intéresse aux difficiles relations entre Emmanuel Macron et la presse anglo-saxonne. Une enquête publiée ce lundi suggère qu’il aurait obtenu le retrait de certaines tribunes qui critiquent durement la stratégie française de lutte contre «le séparatisme islamiste».

» LIRE AUSSI - Coronavirus : l’Espagne en proie à une situation hors de contrôle. La France va retirer ses troupes d'Irak, où elles participaient à des «Aucune mesure sanitaire n'a été mise en place à l 'exception de la suspension des parloirs familles pour protéger tant le personnel pénitentiaire que les

Conseil de défense et Conseil des ministres du 4 mars 2020. Plan de relance européen : le Président Emmanuel Macron retrouve la Chancelière Angela Merkel à Meseberg. Coronavirus : chercheurs des secteurs public et privé unissent leurs forces dans la lutte contre le COVID-19.

Les principales infos à retenir :

- Un Conseil de défense a lieu à l’Elysée mardi matin

- Emmanuel Macron prend la parole à 20 heures pour annoncer un probable allègement des restrictions

- La course au vaccin se poursuit avec un troisième candidat en lice

Un Conseil de défense à l’Elysée avant une allocution à 20 heures

Le président Macron doit une nouvelle fois s'adresser à la nation mardi soir pour desserrer un peu l'étau du confinement et fixer le cap dans la crise sanitaire, alors que les Français espèrent une bouffée d'air à l'approche des fêtes de Noël et du Nouvel an. Le chef de l’Etat réunit dans la matinée un "conseil de défense" pour finaliser les décisions qu'il annoncera le soir à la télévision.

On sait déjà que l'allègement des contraintes se fera en trois phases : autour du 1er décembre, puis avant les congés de Noël et enfin début 2021. Le Premier ministre Jean Castex a prévenu que ces annonces ne permettraient qu'un "léger assouplissement du confinement".

Quand Elizabeth II, invitée à l'Elysée, impose le foie gras, banni par son fils

  Quand Elizabeth II, invitée à l'Elysée, impose le foie gras, banni par son fils Guillaume Gomez, le chef des cuisines de l'Elysée, qui publie «A la Table des présidents», livre pour Paris Match quelques anecdotes autour d'un dîner d'Etat à l'Elysée en 2014, en l'honneur de Sa Majesté la Reine Elizabeth II et du prince Philip. © HAMILTON-POOL/SIPA Le chef des cuisines de l’Elysée collectionne les menus des déjeuners et dîners emblématiques de la présidence française.

Le conseil de défense est l’instance de crise qui permet au chef de l’Etat de trancher immédiatement. Une liste d’associations fera l’objet de « mesures appropriées » après contrôles, en attendant le projet L ’ Elysée n’a pas précisé si le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF)

Emmanuel Macron réunit vendredi matin un nouveau conseil de défense consacré à la crise du coronavirus , au quatrième jour d'un confinement que les autorités jugent insuffisamment respecté et qui risque fort de se prolonger au-delà des quinze jours prévus initialement.

>> A LIRE AUSSI - Les trois scénarios pour une ouverture (ou non) des stations de ski à Noël

Moins de 5.000 nouveaux cas, la pression hospitalière se relâche

501 malades du Covid-19 sont décédés au cours des dernières 24 heures à l'hôpital et moins de 5.000 nouveaux cas de coronavirus (4.452) ont été recensés sur la même durée, selon les chiffres officiels publiés par Santé publique France lundi. L'agence explique cependant que le chiffre des nouveaux cas est toujours moins élevé après le week-end, quand moins de tests sont réalisés. Au total, 49.232 personnes sont décédées à cause du Covid-19 depuis le début de l'épidémie dans l'Hexagone. Le taux de positivité des tests a reculé à 13,3%, contre 14% dimanche et 14,8% samedi.

Lundi, les services de réanimation étaient occupés par 4.454 patients du Covid, dont 243 nouvelles admissions. Le solde de patients dans les services de réanimation est toutefois en recul, ces services comptant 55 personnes de moins par rapport à dimanche. 31.481 personnes porteuses du virus étaient hospitalisées lundi (quelle que soit la gravité de leur état), soit un peu moins que la veille (31.522).

Le CFCM s’engage à créer un conseil des imams, à la demande de Macron

  Le CFCM s’engage à créer un conseil des imams, à la demande de Macron Ce conseil sera chargé de labelliser les imams en France. En outre, Emmanuel Macron a demandé aux dirigeants du Conseil français du Culte musulman de rédiger une « charte des valeurs républicaines » d’ici quinze jours.Le chef de l’Etat leur a en outre demandé de rédiger d’ici quinze jours, en lien avec le ministère de l’Intérieur, une « charte des valeurs républicaines » sur laquelle devront s’engager le CFCM et les neuf fédérations qui le composent.

Emmanuel Macron est attendu mercredi au chevet du secteur culturel, laminé par la pandémie de Covid-19. Sanofi a déclaré mardi qu'il prévoyait de faire appel à des milliers de patients à travers le monde pour les essais du vaccin expérimental contre le coronavirus qu'il est en train de développer

Le coronavirus continue à se propager à travers le monde avec un premier cas en Amérique du sud, au Brésil. En France, un nouveau cas a été confirmé Dans un courrier adressé au président du Sénat Gérard Larcher (LR), Bruno Retailleau souhaite l'inscription à l 'ordre du jour d'un débat sur l'épidémie


Vidéo: Tests antigéniques: "200.000 dépistages réalisés dans les Ehpad" la semaine dernière (Véran) (AFP)

Allègement prudent aussi en Europe

Le message prudent et balancé de la France est aussi celui de plusieurs dirigeants d'Europe occidentale, comme le Premier Britannique Boris Johnson. Le chef du gouvernement conservateur a annoncé lundi aux députés le retour début décembre, après quatre semaines de reconfinement en Angleterre, à une stratégie modulée localement, accompagnée d'un programme de dépistage massif. Parmi les allègements annoncés figurent le retour des spectateurs dans les stades début décembre dans certaines zones, la réouverture des magasins dits non essentiels et des salles de sport et la reprise des services religieux et des mariages.

L'Espagne, qui avait instauré le mois dernier un état d'urgence sanitaire, n'enregistre plus que 400 cas de Covid-19 pour 100.000 habitants en moyenne depuis 14 jours, contre 530 cas début novembre. En Catalogne, les bars, restaurants et cinémas ont rouvert lundi, avec des capacités d'accueil limitées. Le roi d'Espagne Felipe VI s'est placé en quarantaine après avoir été en contact avec une personne testée positive au Covid-19, a annoncé lundi le Palais royal.

Elizabeth II : ce choix qu’elle a imposé à l’Elysée sous François Hollande !

  Elizabeth II : ce choix qu’elle a imposé à l’Elysée sous François Hollande ! Elizabeth II a dîné à la table de tous les présidents de la IVème et de la Vème République. Et s’il y en a un avec qui elle garde un bon souvenir, c’est François Hollande. La raison ? La reine a pu faire un choix historique. La reine Elizabeth II sait ce qu’elle veut, et ce qu’elle ne veut pas. Le monarque, qui célèbrera son jubilé de platine en 2022, a rencontré de nombreux chefs d’Etat au cours de ses 70 ans de règne. Et celui qui lui a laissé un souvenir déplaisant, c’est sans conteste Jacques Chirac.

De nouvelles restrictions sont toutefois attendues à partir de mardi au Portugal et en Suède.

L'ESSENTIEL CORONAVIRUS

> Coronavirus : quel calendrier pour la vaccination en France ?

> Ces trois facettes du coronavirus dont vous n’avez peut-être pas entendu parler

> Covid : faut-il s'inquiéter si les maux de tête persistent après la guérison ?

> Quand est-on cas contact ? Et autres questions que l'on se pose tous les jours

> Coronavirus : les 5 erreurs à ne pas commettre avec votre masque

Inquiétude aux Etats-Unis à l’approche de Thanksgiving

Aux Etats-Unis, où les contaminations continuent de progresser rapidement, L'approche de la fête de Thanksgiving, jeudi, inquiète les autorités sanitaires. Malgré les appels à rester chez soi, de nombreux Américains se préparent à des retrouvailles familiales. Les aéroports sont remplis comme jamais depuis le début de la pandémie et les files d'attente pour se faire tester sont interminables.

Plus que jamais, les autorités espèrent commencer les vaccinations mi-décembre, sitôt les premiers vaccins approuvés par l'Agence américaine des médicaments (FDA), a déclaré Moncef Slaoui, un haut responsable de l'opération de vaccins lancée par le président Donald Trump. Le gouvernement fédéral prévoit de vacciner 20 millions de personnes à risque en décembre, puis 25 à 30 millions par mois.

Emmanuel Macron au JDD : "Il faut de la cohérence, de la clarté, un cap"

  Emmanuel Macron au JDD : Emmanuel ­Macron s'exprimera mardi à 20 heures pour évoquer "un allègement progressif des contraintes". Retour sur quatre mois de réunions et de négociations en coulisses. Cette fois, il ne promettra pas le retour des "jours heureux", comme en avril, à l'annonce du déconfinement. Emmanuel ­Macron, qui s'exprimera mardi à 20 heures, n'emploiera même pas ce dernier mot. Ce dont il parlera, c'est d'"un allègement progressif des contraintes", selon l'Élysée, et des perspectives. À court terme : un desserrement des mesures sur les commerces, probablement dès le week-end prochain, et les lieux de culte.

Un troisième candidat dans la course au vaccin

Le laboratoire britannique AstraZeneca, associé à l'université d'Oxford, a développé un vaccin efficace à 70% en moyenne, voire à 90% dans certains cas, selon des résultats intermédiaires d'essais cliniques de grande échelle. Ces résultats semblent pour l'heure moins probants que ceux de ses concurrents Pfizer/BioNTech ou Moderna, qui revendiquent une efficacité supérieure à 90%, mais la formule britannique a l'avantage d'utiliser une technologie plus traditionnelle, rendant son futur vaccin moins coûteux et plus facile à stocker puisqu'il n'a pas besoin d'être conservé à très basse température.

L'Agence européenne des médicaments a indiqué qu'elle pourrait approuver les premiers vaccins contre le Covid-19 d'ici la fin de l'année ou début 2021. Le feu vert final, donné par la Commission européenne, permet à des laboratoires de commercialiser leur médicament dans toute l'Union européenne.

Près de 1,4 million de morts

La pandémie a fait au moins 1.388.590 morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles lundi à la mi-journée. Les Etats-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 257.616 décès, suivis par le Brésil (169.485), l'Inde (133.738 morts), le Mexique (101.676 morts) et le Royaume-Uni (55.024 morts). L'Italie a franchi la barre des 50.000 morts lundi.

Carla Bruni : la chanteuse révèle pourquoi elle a été contrainte d'arrêter ses tournées lorsqu'elle était à l'Elysée (VIDEO) .
Ce week-end, Carla Bruni était l’invitée des Interviews Chante France et a répondu aux questions de Mickaël Dorian et la chanteuse en a profité pour dire pourquoi elle ne pouvait pas faire de tournées lorsqu'elle était à l'Elysée."J'ai sorti un album en 2009 donc j'ai pas fait de tournée. La pause a été très considérable en terme de tournées mais j'ai pu sortir l'album quand même", a débuté Carla Bruni avant d'ajouter : "j'ai pas pu faire de tournée parce qu'il y a une grosse sécurité quand on est à l'Elysée et qu'on accompagne le Président. Je trouvais ça un petit peu curieux de faire un concert avec plein de sécurité autour dans la salle. Je trouvais ça chelou".

usr: 0
C'est intéressant!