•   
  •   

France Conférence de presse de Jean Castex : quels points de l'allégement du confinement restent à éclaircir ?

08:40  26 novembre  2020
08:40  26 novembre  2020 Source:   ouest-france.fr

Coronavirus. Ce qu’il faut retenir de l’audition de Jean Castex à l’Assemblée nationale

  Coronavirus. Ce qu’il faut retenir de l’audition de Jean Castex à l’Assemblée nationale Le Premier ministre a été longuement entendu, ce mardi soir, à l’Assemblée nationale. Il a répondu aux questions des députés sur le reconfinement, le futur déconfinement, les vaccins, les commerces… Jean Castex sur la sellette ! Durant plus de trois heures ce mardi 17 novembre, le Premier ministre a été submergé de questions sur la gestion de la pandémie par le gouvernement. Il a, notamment, été question du 1er décembre, date possible d’un déconfinement sous surveillance.

C'est l'un des points que devra éclaircir le Premier ministre Jean Castex jeudi matin lors d'une conférence de presse , a indiqué mardi soir à l'AFP Matignon. Le Premier ministre tiendra jeudi matin une conférence de presse afin de détailler les assouplissements au confinement annoncés

Jean Castex doit tenir une conférence de presse ce jeudi pour détailler les annonces d’Emmanuel Macron, formulées ce mardi soir. Allègement du confinement : l’allocution intégrale d’Emmanuel Macron. La grogne des barmans devrait amener Jean Castex à éclaircir ce point rapidement.

Jean Castex précisera ce matin les annonces effectuées par Emmanuel Macron deux jours plus tôt. © Ludovic MARIN / AFP Jean Castex précisera ce matin les annonces effectuées par Emmanuel Macron deux jours plus tôt.

Deux jours après l’intervention d’Emmanuel Macron, le Premier ministre Jean Castex s’exprime à son tour ce matin à 11 h pour expliquer les annonces du chef de l’État et répondre aux dernières interrogations.

Ce jeudi 26 novembre, Jean Castex prendra la parole lors d’une conférence de presse afin de détailler les mesures annoncées par Emmanuel Macron mardi soir. Un rendez-vous inhabituel et pour lequel TF1 et France 2 ont décidé de bousculer leurs programmes, afin de diffuser l’intervention du Premier ministre.

Finistère. Ce qu’il faut retenir de la visite du Premier ministre Jean Castex

  Finistère. Ce qu’il faut retenir de la visite du Premier ministre Jean Castex Le Premier ministre s’est rendu dans le Finistère, vendredi 20 novembre 2020. Après une visite au CHRU de Brest, il est allé échanger avec des commerçants de Crozon sur la crise liée au Covid-19. Avant de décorer quatre soldats à la base de Lanvéoc-Poulmic. Le Finistère, un exemple à suivre ? C’est peut-être la raison qui a poussé le Premier ministre, Jean Castex, à se rendre dans le département ce vendredi.

Lors d'une édition spéciale, TF1 et France 2 diffuseront en direct dès 10h30 ce jeudi 26 novembre la conférence de presse de Jean Castex. Le Premier ministre détaillera les mesures annoncées par Emmanuel Macron lors de son allocution mardi soir.

TF1 et France 2 bousculent leur programmation en vue de la conférence de presse du Premier Ministre Jean Castex. Jean -Baptiste Marteau suivra et détaillera les mesures prises par le gouvernement et par conséquent, les émissions "Un mot peut en cacher un autre" et "Les Z'amours"

Après les annonces, place à l’explication de texte : le rituel est désormais bien rodé : d’abord une allocution d’Emmanuel Macron, suivie mardi soir par près de 30 millions de Français, pour dévoiler les termes d’un allégement du confinement et « fixer un cap ». Charge ensuite aux ministres de préciser « les mesures de réouvertures et les protocoles qui prévaudront ».

Lors de sa conférence de presse, Jean Castex sera entouré de cinq membres du gouvernement, dont Olivier Véran (Santé) et Bruno Le Maire (Économie) et Roselyne Bachelot (Culture), pour assurer ce service après-vente.

Le chef du gouvernement devrait notamment faire le point sur la liste des commerces non essentiels autorisés à rouvrir dès le 28 novembre, ou encore sur les modalités des nouveaux protocoles sanitaires que ces derniers devront mettre en place.

Nicoletta : Son couple avec Jean-Christophe Molinier lui évite... un lifting !

  Nicoletta : Son couple avec Jean-Christophe Molinier lui évite... un lifting ! Amoureuse de Jean-Christophe Molinier depuis presque trente ans, Nicoletta a confié les nombreux avantages de vivre avec un homme plus jeune. De passage chez Laurent Ruquier samedi soir, la chanteuse s'est laissée aller à quelques confidences sur son couple."Je vis avec mon compagnon depuis 29 ans, et... pas besoin de lifting ! Parce que quand on vit avec un garçon intelligent, adorable, qui est un excellent cuisinier en plus... Moi je ne fais plus rien, on me sert ! Il me demande, 'Qu'est-ce-que tu veux manger, je vais aller faire les courses'. J'ai fait un confinement magnifique, on s'aime encore plus qu'avant", a-t-elle confié avec tendresse.

Afin de sauver les fêtes de fin d’année, Jean Castex n’aurait pas l’intention d’annoncer la réouverture des commerces non essentiels lors de sa conférence de Jeudi 12 novembre, le Premier ministre français prendra la parole lors d'une conférence de presse . Il s’agit d’un premier point d ’étape «très

Jean Castex va donner une conférence de presse pour annoncer les précisions sur les assouplissements du confinement . Mardi soir, le chef de l ’État a annoncé un allègement du confinement dès samedi avec la réouverture des commerces "non-essentiels" comme les magasins

À en croire le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire : « L’ouverture pour les restaurants, le 20 janvier, je n’y crois pas du tout ! », a-t-il indiqué sans ambages. En revanche, il s’est dit « favorable à l’ouverture des commerces tous les dimanches jusqu’à Noël », afin de compenser en partie leur mois de fermeture forcée. Un point sur lequel Jean Castex devrait se prononcer ce matin.

Un arrêté préfectoral en ce sens a déjà été pris mercredi pour les commerces de Strasbourg.

Également à l’ordre du jour, les cas particuliers des agences immobilières, ou encore des auto-écoles. Là encore, Bruno Le Maire a balisé le terrain. Concernant l’ouverture des auto-écoles « ce peut-être ce week-end », a-t-il lancé, précisant que l’arbitrage du Premier ministre concernerait également les agences immobilières.

Les commerces se préparent en tout cas à rouvrir samedi, première étape d’un déconfinement en trois temps dévoilé mardi par Emmanuel Macron, tandis que les secteurs invités à patienter en raison d’un virus encore « très présent » ne s’avouent pas vaincus.

Confinement allégé : ce que Jean Castex doit trancher ce jeudi

  Confinement allégé : ce que Jean Castex doit trancher ce jeudi Le Premier ministre Jean Castex va tenir une conférence de presse ce jeudi à 11 heures pour préciser certains points concernant les allègements de restrictions annoncés mardi par Emmanuel Macron. Sort des auto-écoles et des agences immobilières, jauge des lieux de culte, séances de cinéma Europe 1 fait le point.Tout d'abord, Jean Castex doit éclaircir le sort, en suspens, des auto-écoles et des agences immobilières. Selon toute vraisemblance, elle devraient rouvrir samedi, comme les autres commerces considérés jusqu'ici comme non essentiels. Le Premier ministre doit aussi préciser la jauge pour les cultes, fixée à 30 personnes par Emmanuel Macron, ce qui a surpris certains responsables religieux.

Mais plusieurs questions restent encore en suspens. Elles pourraient être éclaircies lors de la conférence de presse du Premier ministre, Jean Selon Europe 1, les bars, qui étaient restés ouverts de juin à octobre, ne devraient pas rouvrir avant le 1er février 2021. Lors de son point presse

Le premier ministre, Jean Castex, tiendra jeudi matin une conférence de presse afin de détailler les assouplissements au confinement présentés par Tous les quinze jours, un point sur la situation sanitaire sera tenu « et nous déciderons alors si nous pouvons prendre des mesures supplémentaires

Le chef de l’État a levé les contraintes sur les achats de Noël en rouvrant les commerces dits « non essentiels » (librairies, fleuristes, boutiques de vêtements…), jusqu’à 21 h, avec « des protocoles sanitaires stricts », que détaillera Jean Castex.

Ces protocoles, négociés avec les professionnels, prévoient notamment de limiter l’affluence dans les magasins à un client pour 8 mètres carrés, contre 4 mètres carrés jusqu’ici. Les coiffeurs devraient être les premiers concernés, lesquels s’attendent notamment à une ruée de la clientèle dès l’ouverture des salons samedi matin.

Les organisations patronales ont salué une bonne nouvelle qui laisse toutefois perdurer une grande inquiétude pour l’hôtellerie-restauration, secteur appelé à patienter jusqu’à fin janvier, troisième étape de l’allégement des restrictions instaurées en raison de la deuxième vague du Covid-19.

Culte et Culture

Les offices dans les lieux de culte seront de nouveau permis et il sera possible de se déplacer, avec une attestation, dans un rayon de 20 km autour de son domicile, pendant trois heures. Le Premier ministre « reviendra sur cette règle des 20 km et 3 heures pour rappeler que cela ne signifie pas qu’il faut aller chez les uns ou les autres » et multiplier les interactions, explique son entourage.

Aides aux précaires, fonds de solidarité, vaccins... Ce qu'a annoncé Jean Castex

  Aides aux précaires, fonds de solidarité, vaccins... Ce qu'a annoncé Jean Castex Accompagné de plusieurs membres du gouvernement, le Premier ministre a détaillé les mesures prévues pour le déconfinement durant les prochaines semaines. C'est un rituel désormais bien établi. Après l'intervention d'Emmanuel Macron, c'est le gouvernement qui se présente à l'occasion d'une conférence de presse pour donner les détails des mesures. Ce jeudi 26 novembre, le Premier ministre Jean Castex, accompagné de plusieurs ministres, a dévoilé le programme des prochaines semaines, suivant l'agenda déjà établi par Emmanuel Macron. Les explications fournies permettent de lever le voile sur les interrogations.

À condition que la situation sanitaire continue à s’améliorer, les salles de cinéma, les théâtres et les musées pourront rouvrir à leur tour le 15 décembre lorsqu’un couvre-feu national nocturne replacera le confinement en vigueur depuis le 29 octobre.

Si le cadre est posé, les interrogations restent nombreuses et de nombreux secteurs sont toujours dans l’attente de directives.

D’autres misent encore sur un assouplissement des restrictions. La Conférence des évêques de France a assuré mercredi que la limitation à 30 personnes maximum par office religieux, y compris dans les cathédrales, allait être revue.

Les stations de ski espèrent aussi pouvoir infléchir la position du gouvernement et bénéficier de signaux positifs. Le gouvernement n’est toutefois pas pressé de se prononcer, préférant attendre une décrue nette des contaminations. Les professionnels de la montagne et de la neige ont été invités à patienter « une dizaine de jours », avant de savoir s’ils pourront ouvrir à Noël. Castex avait parlé lundi d’une « réponse définitive le 5 décembre ».

Le Premier ministre devrait également clarifier la situation pour le sport amateur. Mardi, Emmanuel Macron a seulement évoqué la reprise des « activités extrascolaires », en plein air à partir de samedi et en salle à partir du 15 décembre.

Article 24 : l’opposition de Ferrand et Larcher à Castex va-t-elle entraîner une crise politique ?

  Article 24 : l’opposition de Ferrand et Larcher à Castex va-t-elle entraîner une crise politique ? Le président de l’Assemblée nationale et le président du Sénat s’opposent à la création d’une commission extérieure pour réécrire l’article 24 de la loi « sécurité globale ». Une intrusion de l’exécutif dans le travail parlementaire qui a fait aussi réagir des députés.Lors d’un entretien téléphonique, Richard Ferrand lui « a indiqué que s’il était loisible au gouvernement de s’entourer des éclairages qu’il souhaite recueillir, il n’appartient pas au gouvernement de substituer aux prérogatives parlementaires les travaux d’une commission extérieure », a rapporté son entourage.

Vaccination et aides aux précaires

L’amélioration de la situation sur le front épidémique, observée depuis la mi-novembre, s’est confirmée mercredi avec un nombre de malades hospitalisés désormais sous la barre des 30 000.

La pression continue à baisser également en réanimation. Mais plus de 16 000 nouveaux cas positifs ont été confirmés mercredi, bien au-delà du palier des 5 000 cas/jour fixé par Emmanuel Macron pour continuer à desserrer l’étau.

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, présent aux côtés du Premier ministre précisera la stratégie de la campagne « massive » de vaccination qui doit démarrer fin décembre/début janvier, enjeu crucial sur lequel l’exécutif est attendu au tournant, après les ratés sur les masques et les tests.

« Les vaccins et la question de l’isolement seront abordés », selon l’entourage de Jean Castex. « Mais il ne faudra pas attendre » de détails supplémentaires par rapport aux déclarations d’Emmanuel Macron qui a lancé le débat sur des conditions d’isolement plus contraignantes des cas positifs en appelant le Parlement à s’en saisir. L’arrivée des tests antigéniques dans les lycées sera aussi précisée.

La question des aides aux saisonniers, aux jeunes, aux intermittents et aux précaires est aussi à l’ordre du jour de la conférence de presse. À ce sujet, dans un entretien accordé aux Échos, Elisabeth Borne, la ministre du Travail, a d’ailleurs évoqué une « aide exceptionnelle » pour les salariés précaires qui travaillaient « significativement » avant la crise du nouveau coronavirus. Cette aide qui devrait concerner environ 300 000 personnes.

Enfin, Emmanuel Macron avait annoncé mardi que pour les entreprises fermées administrativement, pourraient obtenir une aide correspondant à 20 % de leur chiffre d’affaires annuel. D’autres secteurs, partiellement fermés, pourraient aussi être concernés, avec une aide modulée, avance-t-on dans l’entourage du Premier ministre.

Jean Castex pas assez sévère : "Il a un côté garde champêtre" .
Matthieu Croissandeau, éditorialiste politique pour BFMTV, a estimé ce mercredi 1er décembre que Jean Castex ne dégage pas assez d'autorité pour que les Français suivent ses consignes. Jean Castex ne parvient pas à discipliner les Français, d'après Matthieu Croissandeau, éditorialiste politique pour BFMTV. Ce mercredi 2 décembre, sur le plateau de l'émission de Bruce Toussaint, il a déclaré : "Le problème, c’est que Jean Castex n’est pas un émetteur assez fort pour convaincre les français." Et l'a comparé à son prédécesseur : "Edouard Philippe, à sa façon, l’était. Il avait trouvé un ton, un style [...

usr: 15
C'est intéressant!