•   
  •   

France Producteur tabassé : Beaune assure qu'"il n'y aura aucune complaisance" à l'égard des policiers

23:00  27 novembre  2020
23:00  27 novembre  2020 Source:   europe1.fr

Côte-d’Or. Après l’annulation tardive des Hospices de Beaune, la maison Christie’s s’explique

  Côte-d’Or. Après l’annulation tardive des Hospices de Beaune, la maison Christie’s s’explique La 160e édition de la vente des vins des Hospices de Beaune (Côte-d’Or), prévue initialement dimanche 15 novembre, a été annulée la veille au soir par la préfecture. Les différents acteurs de cet événement international dénoncent un « manque de communication », raconte France 3.Prévue initialement dimanche 15 novembre, la 160e édition de la vente des vins des Hospices de Beaune (Côte-d’Or) a finalement été annulée. Comme le rapporte France 3 Bourgogne-Franche-Comté, le report de cet événement international est un ultime rebondissement dans une affaire qui a suscité l’incompréhension de nombreux acteurs locaux.

Les policiers ont déclaré qu ' il avait une attitude suspecte et qu ' il avait tenté d'échapper à un contrôle de police. En aucun cas, il ne s'enfuit. Nous attendons les caméras de vidéosurveillance à l 'extérieur, notamment avenue Niel. Mon client indique clairement que les policiers sont dans leur

🔴 Producteur frappé par des policiers : "Je demanderai la révocation de ces policiers . Après la diffusion d'une séquence montrant une individu frappé par trois policiers , les réactions ont contient des insultes, des menaces à l ' égard d'autres utilisateurs, des individus ou organisations spécifiques

Quatre policiers faisant l'objet d'une enquête de l'IGPN après la diffusion d'images du tabassage d'un producteur de musique à Paris ont été placés vendredi en garde à vue. © Fournis par Europe 1 Quatre policiers faisant l'objet d'une enquête de l'IGPN après la diffusion d'images du tabassage d'un producteur de musique à Paris ont été placés vendredi en garde à vue. "Il n'y aura aucune complaisance" à leur égard, promet sur Europe 1 Clément Beaune, secrétaire d'Etat aux Affaires européennes.

Les images avaient fait le tour de la France jeudi. Quatre policiers ont été suspendus et placés vendredi en garde à vue en lien avec l'affaire Michel Zecler, ce producteur noir roué de coups dans l'entrée d'un studio de musique du 17ème arrondissement de Paris samedi dernier. "Il n'y aura aucune complaisance" envers ces agents, a promis Clément Beaune, secrétaire d'Etat aux Affaires européennes, invité d'Europe 1.

L’IGPN saisie après une nouvelle vidéo montrant un homme tabassé par des policiers

  L’IGPN saisie après une nouvelle vidéo montrant un homme tabassé par des policiers L’IGPN a été saisie par la justice après avoir été informée d’une vidéo montrant trois policiers passant à tabac un producteur de musique à Paris. © Capture d'écran/Loopsider Les violences policières à nouveau mises en lumière par une vidéo. Loopsider révèle ce mardi les images d’un homme passé à tabac samedi dernier par plusieurs policiers, dans le 17ème arrondissement de Paris. D’après le média, Michel, producteur de musique, se trouvait devant son studio lorsqu’il a été pris à partie par des agents, «simplement parce qu’il ne portait pas de masque».

Le ministre de l 'Intérieur, invité au 20 Heures de France 2, a annoncé qu ' il demanderait «la révocation», des policiers mis en cause dans le passage à tabac d'un producteur de musique dans son studio parisien samedi soir. © Lemouton / Pool/SIPA.

La ministre déléguée chargée de l 'Industrie, invitée ce vendredi matin de RMC et BFMTV, juge par ailleurs que les policiers filmés en train de frapper Michel Zecler à Paris ont "franchi la ligne rouge". © BFMTV Agnès Pannier-Runacher, invitée de BFMTV le vendredi 27 novembre 2020.

"Le ministre de l'Intérieur a été très clair sur la position du gouvernement. Nous serons intraitables. Quand il y a des actes qui ne sont pas des actes policiers mais de délinquance, il faut les sanctionner. Il en va de notre responsabilité", souligne-t-il.

L'enquête sera "claire et complète"

Les fonctionnaires, dont la suspension à titre conservatoire a été prononcée jeudi, sont arrivés vendredi dans les locaux de l'IGPN, la "police des polices", où ils ont été placés en garde à vue. Le parquet de Paris a ouvert une enquête à leur encontre pour "violences par personne dépositaire de l'autorité publique" et "faux en écriture publique". Une investigation qui sera menée de façon "claire" et "complète", assure le secrétaire d'Etat. Il avertit toutefois : "Il ne faut pas tomber dans le travers où la police entière est entachée par cette affaire."

>> Retrouvez toutes les interviews d’Europe Soir en replay et en podcast ici

Ces derniers mois, de plus en plus de voix se sont élevées pour remettre en cause la compétence de l'IGPN, l'accusant justement de complaisance envers les agents faisant l'objet de ses enquêtes. Interrogé sur la question, Clément Beaune répond : "Je suis favorable en tant que citoyen à ce qu’on ouvre des pistes sur les modalités de contrôle, ou sur des inspections différentes. N'ayons pas peur d’ouvrir le débat. Mais il ne faut surtout pas se laisser enfermer dans l'actualité, aussi terrible soit-elle."

Producteur tabassé : Michel Zecler aussi frappé dans la rue par les policiers, selon une nouvelle vidéo .
Une nouvelle vidéo diffusée par Loopsider montre que Michel Zecler a également été roué de coups dans la rue alors qu'il était maintenu au sol par plusieurs policiers. © Capture écran Loopsider Michel Zecler, un producteur de musique noir dont le passage à tabac filmé samedi dans un studio du XVIIe arrondissement de Paris a fait scandale, a également été roué de coups dans la rue par les policiers, selon une nouvelle vidéo diffusée vendredi.

usr: 3
C'est intéressant!