•   
  •   

France «L’exigence que je place en vous, je me l’impose aussi» : Didier Lallement recadre les policiers

16:40  28 novembre  2020
16:40  28 novembre  2020 Source:   liberation.fr

A Paris, le parquet et la préfecture de police réaffirment leur mobilisation contre le crack

  A Paris, le parquet et la préfecture de police réaffirment leur mobilisation contre le crack S’il reste « marginal sur le plan quantitatif » et « très localisé » dans certains arrondissements de la capitale, le phénomène demeure « très visible » rappellent les autorités. Face à la multiplication des doléances de riverains habitant dans le nord-est de Paris et afin de ne pas leur abandonner le terrain de la communication sur les nuisances provoquées par le trafic de crack, le procureur de la République de Paris, Rémy Heitz, et le préfet de police de Paris, Didier Lallement, tenaient à faire savoir qu’ils avaient saisi le problème à bras-le-corps.

Soulignant « attendre de chacun (d’eux) qu’il tienne la ligne jusqu’au bout» , il ajoute :« l ’ exigence que je place en vous , je me l ’ impose aussi ». « Je sais pourtant que vous vous réaliserez, en hommes et femmes de caractère », conclut Didier Lallement . […]

Didier Lallement vit en ce vendredi 3 avril l’une des journées les plus compliquées depuis qu’il a Recadrage ferme mais sans conséquence. La Place Beauvau ne souhaitait pas aller plus loin En à peine quelques heures, Didier Lallement s’était pourtant attiré les critiques de tous les bords politiques.

Le préfet de police de Paris Didier Lallement lors d'un point presse après l'évacuation d'un camp de migrants à Saint-Denis, le 17 novembre 2020. © CHRISTOPHE ARCHAMBAULT Le préfet de police de Paris Didier Lallement lors d'un point presse après l'évacuation d'un camp de migrants à Saint-Denis, le 17 novembre 2020.

Dans une lettre adressée aux fonctionnaires placés sous son autorité, le préfet de police de Paris somme ce samedi les agents de police de tenir «la ligne républicaine». L'ONG Reporters sans frontières a, de son côté, annoncé avoir porté plainte contre Didier Lallement pour des «violences injustifiées» lundi contre des journalistes.

Se sent-il mis en cause au terme d’une semaine ponctuée de révélations et vidéos de violences policières, en plein débat sur la très contestée loi «sécurité globale» ? Alors que le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, est depuis quelques jours sous le feu des critiques au sein même de la majorité, le préfet de police de Paris, Didier Lallement a, lui, choisi de rappeler à l’ordre ses ouailles dans une lettre qui leur est destinée et dont l’AFP révèle ce samedi le contenu.

Place de la République : la gauche appelle au retrait de la loi «sécurité globale» et à la démission du préfet Lallement

  Place de la République : la gauche appelle au retrait de la loi «sécurité globale» et à la démission du préfet Lallement Réagissant ce mardi aux vidéos de l’évacuation violente par les forces de l’ordre du campement place de la République, à Paris, de nombreuses voix à gauche demandent le retrait du projet de loi «liberticide» sur la «sécurité globale», qui pénaliserait justement la diffusion de telles images. Des images «extrêmement choquantes» et «insupportables». Au lendemain de l’évacuation violente par les forces de l’ordre d’un campement éphémère de migrants place de la République, à Paris, les voix sont très nombreuses, notamment à gauche, à exprimer leur indignation.

Le préfet de police de Paris Didier Lallement à Paris le 3 avril 2020. «Dans cette période si particulière où les mises en cause de notre action sont permanentes et de plus en plus agressives, je veux vous dire qu'il ne faut pas douter», a écrit le 10 juin le préfet de police Didier Lallement dans

Quatre policiers ont été placés en garde à vue vendredi après-midi dans les locaux de l'Inspection générale de la police nationale (IGPN). Microsoft est susceptible de recevoir des commissions si vous réalisez un achat après avoir cliqué sur un lien de cet article.

Que lit-on dans ce courrier dévoilé à quelques heures d’une nouvelle manifestation, la «Marche des libertés», contre les violences policières et le tour de vis sécuritaire, un temps interdite avant d’être autorisée vendredi soir par la justice administrative ? Une sorte de recadrage «républicain» et d’appel à l’exemplarité des forces de l’ordre. Ou alors un mea culpa ? «Dévier de la ligne républicaine qui nous sert de guide, cette ligne qui a éclairé les pas de nos anciens dans les ténèbres de l’histoire, c’est renier ce que nous sommes, c’est ébranler le pacte de confiance qui nous unit à nos concitoyens, c’est perdre le sens de notre mission», écrit ainsi, dans un ton ampoulé, Didier Lallement.


Vidéo: Migrants évacués avec violence à République : «C’est leur quotidien» (Dailymotion)

Evacuation de migrants à République : Darmanin renouvelle sa confiance au préfet Lallement

  Evacuation de migrants à République : Darmanin renouvelle sa confiance au préfet Lallement Invité mercredi matin sur France 2, Gérald Darmanin a apporté son soutien et renouvelé sa confiance au préfet de Paris, Didier Lallement, après l’évacuation brutale et controversée d’un campement de migrants. © Christophe Archambault/Pool via REUTERS Gérald Darmanin garde toute sa confiance en Didier Lallement. Invité mercredi matin sur France 2, le ministre de l’Intérieur a dit «renouveler (sa) confiance au préfet de police». Ce dernier est vivement critiqué pour l’évacuation, lundi soir, d’un campement de migrants installé place de la République.

Quatre policiers mis en cause ont été suspendus de leurs fonctions et le parquet de Paris a ouvert en aux policiers et aux gendarmes, avec une «contrepartie» : « l ' exigence du ministre de l'Intérieur pour le Il a aussi exprimé à nouveau son soutien au préfet de police de Paris, Didier Lallement . Microsoft est susceptible de recevoir des commissions si vous réalisez un achat après avoir cliqué

Pour les articles homonymes, voir Lallement . Didier Lallement , né le à Lyon, est un haut fonctionnaire français. Préfet, plusieurs fois en poste territorial, directeur de plusieurs administrations centrales (Collectivités locales, Administration pénitentiaire et Aviation civile)

Tenir «la ligne républicaine»

Il faut dire qu’entre les vidéos de violences policières lors de l’évacuation d’un camp de migrants éphémères, place de la République, lundi soir, et celles du tabassage d’un producteur de musique noir par des fonctionnaires de police dans le XVIIe arrondissement, dévoilées jeudi, l’indignation est forte contre la succession des bavures policières, pour beaucoup pas ou peu sanctionnées. Et la responsabilité du préfet est pointée du doigt jusque dans les hautes sphères politiques. Samedi, l'ONG Reporters sans frontières a, à ce propos, annoncé avoir déposé une plainte contre X et contre Didier Lallement pour des «violences injustifiées de la part des forces de l’ordre» contre des journalistes lundi ainsi que pour «entrave à l’exercice de la liberté d’expression». Ce soir-là, le reporter de Brut, Rémy Busine, avait été violemment pris à partie par des policiers.

Marseille : Le préfet de police remplacé après seulement neuf mois en poste

  Marseille : Le préfet de police remplacé après seulement neuf mois en poste Le préfet de police des Bouches-du-Rhône Emmanuel Barbe va être remplacé par la directrice adjointe de cabinet du préfet de police de Paris Didier Lallement © CLEMENT MAHOUDEAU / AFP Emmanuel Barbe n'est plus préfet de police des Bouches-du-Rhône POLITIQUE - Le préfet de police des Bouches-du-Rhône Emmanuel Barbe va être remplacé par la directrice adjointe de cabinet du préfet de po Le préfet de police de Marseille, Emmanuel Barbe, en poste depuis neuf mois dans la cité phocéenne, a été remplacé mercredi en Conseil des ministres​ par Frédérique Camilleri, actuelle directrice

Le préfet de police de Paris, Didier Lallement , autorité de tutelle dans les deux affaires, a été épargné et restera en poste pour le moment. Tandis que le premier ministre, Jean Castex, annonçait quelques minutes plus tôt qu’une commission de réécriture du texte serait mise en place .

La version des trois policiers contredite par plusieurs vidéos ? D'après le journaliste de Loopsider David Je demande au préfet de police de suspendre à titre conservatoire les policiers concernés. En effet, Michel a dans un premier temps été placé en garde à vue dans le cadre d'une enquête

«L’exigence que je place en vous, je me l’impose aussi», se défend-il néanmoins dans sa lettre, un appel à tenir «la ligne républicaine jusqu’au bout». Didier Lallement souhaite en effet pouvoir «compter sur la probité, le sens de l’honneur et l’éthique» des policiers auxquels il apporte son soutien. Et de conclure : «Dans les prochains jours, les prochaines semaines […] nul doute que vous serez confrontés à la difficulté, aux doutes, voire à la colère ou à la peur. Je sais pourtant que vous vous réaliserez, en hommes et femmes de caractère». La veille au soir, dans un message sur Facebook, Emmanuel Macron a également appelé les policiers «au respect des valeurs de la République et à la déontologie». Une sommation pour des «forces de l’ordre exemplaires».

« Tenez la ligne républicaine », demande le préfet Didier Lallement aux policiers .
Avant des manifestations contre les violences policières ce samedi, le préfet de police de Paris a affirmé pouvoir « compter sur la probité, le sens de l’honneur et l’éthique » des policiers sous son autorité dans un courrier qui leur a été adressé. « Dévier de la ligne républicaine qui nous sert de guide, cette ligne qui a éclairé les pas de nos anciens dans les ténèbres de l’histoire, c’est renier ce que nous sommes, c’est ébranler le pacte de confiance qui nous unit à nos concitoyens, c’est perdre le sens de notre mission », écrit le préfet dans ce courrier dont l’AFP a pris connaissance.

usr: 1
C'est intéressant!