•   
  •   

France Producteur tabassé : la garde à vue des quatre policiers prolongée

21:10  28 novembre  2020
21:10  28 novembre  2020 Source:   ouest-france.fr

Producteur tabassé à Paris : Darmanin demandera "la révocation" des policiers

  Producteur tabassé à Paris : Darmanin demandera Invité jeudi du 20h de France 2, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin est revenu sur la polémique autour de la vidéo montrant un producteur tabassé par plusieurs policiers à Paris, et indiqué qu'il demanderait la révocation des policiers "dès que les faits seront établis par la justice".Invité du 20H de France 2, le ministre de l'Intérieur a estimé que ces policiers "avaient sali l'uniforme de la République". Trois des policiers mis en cause ont été suspendus à titre conservatoire dans l'après-midi et le préfet de police de Paris a demandé la suspension d'un quatrième, qui devrait être décidée par le Directeur général de la police nationale.

© AFP Une semaine après les faits, les quatre policiers impliqués dans l'agression du producteur Michel Zecler, dans le 17e arrondissement de Paris, ont passé la nuit en garde à vue où ils ont été entendus par l'IGPN.

Les quatre policiers qui font l'objet d'une enquête de la police des polices après les images de tabassage d'un producteur de musique à Paris Il a tout de même passé 48 heures au commissariat. Ce qui veut dire que sa garde à vue a été prolongée par un Magistrat du Parquet, puisque toute

Capture d’écran de la vidéo montrant la scène de violence, le samedi 21 novembre à Paris. © AFP Capture d’écran de la vidéo montrant la scène de violence, le samedi 21 novembre à Paris.

Une enquête a été ouverte pour « violences » et « faux en écriture publique ». Un des quatre policiers affirme qu’il se tenait à distance de la scène au moment des faits.

La garde à vue des quatre policiers interrogés dans l’enquête sur le tabassage d’un producteur de musique noir à Paris a été prolongée samedi de 24 heures, a indiqué le parquet de Paris.

Ces quatre policiers, suspendus depuis jeudi 26 novembre de leurs fonctions, ont été placés en garde à vue le lendemain après-midi dans les locaux de l’Inspection générale de la police nationale (IGPN), la police des polices, dans le cadre d’une enquête ouverte mardi pour violences et faux en écriture publique sur cette affaire qui a provoqué un scandale.

Les 4 policiers accusés d'avoir tabassé un homme, placés en garde à vue à l'IGPN

  Les 4 policiers accusés d'avoir tabassé un homme, placés en garde à vue à l'IGPN Les quatre policiers qui font l'objet d'une enquête de la police des polices après les images de tabassage d'un producteur de musique à Paris sont convoqués ce vendredi pour être entendus sous le régime de la garde à vue. © Capture d'écran/Loopsider Les quatre policiers qui font l'objet d'une enquête de la police des polices après les images de tabassage d'un producteur de musique à Paris sont convoqués ce vendredi pour être entendus sous le régime de la garde à vue, a appris l'AFP de sources concordantes.

Les quatre agents mis en cause après le passage à tabac d'un producteur de musique ont été suspendus. Ils ont été placés en garde à vue , ce vendredi après-midi, dans les locaux de l'IGPN. De quoi sont-ils soupçonnés ? On en parle avec Alexandra Gonzalez, journaliste police justice BFMTV

Les quatre agents mis en cause après le passage à tabac d'un producteur de musique ont été suspendus. Ils ont été placés en garde à vue , ce vendredi après-midi, dans les locaux de l'IGPN. De quoi sont-ils soupçonnés ? On en parle avec Alexandra Gonzalez, journaliste police justice BFMTV

Dans les images de vidéosurveillance dévoilées par le site Loopsider, Michel Zecler, un producteur de musique noir, est roué de coups par trois fonctionnaires de police dans l’entrée d’un studio de musique du XVIIe arrondissement de la capitale.

Un quatrième policier seulement « en renfort »

Ces trois policiers, au cœur de la scène qui a fait scandale, sont notamment entendus pour « violences volontaires, en réunion, avec arme et à caractère raciste ».

Concernant le quatrième policier en garde à vue, Hugues R., son avocat Bruno Beneix-Christophe a expliqué qu’il s’agissait de faits distincts. Il est soupçonné d’avoir lancé une grenade lacrymogène dans le studio de musique. Il n’a pas été en contact direct avec Michel Zecler, est seulement arrivé en renfort et ne peut pas être concerné par les accusations de racisme, a-t-il insisté.

Producteur tabassé à Paris. Michel Zecler frappé aussi dans la rue par les policiers

  Producteur tabassé à Paris. Michel Zecler frappé aussi dans la rue par les policiers Michel Zecler, un producteur de musique noir dont le passage à tabac filmé, samedi 21 novembre 2020, dans un studio du XVIIe arrondissement de Paris a fait scandale, a également été roué de coups dans la rue par les policiers, selon une nouvelle vidéo diffusée ce vendredi 27 novembre. Une nouvelle vidéo, diffusée par le site Loopsider, déjà auteur des premières révélations sur l’agression par des policiers d’un producteur de musique jeudi avec une vidéo vue plus de 14 millions de fois, a été filmée par un voisin situé en hauteur.La scène se déroule dans la rue, après la première séquence violente dans le studio de musique.

VIDEO - Producteur tabassé : accrochage entre Pascal Praud et Laurent Joffrin. Les quatre agents ont été suspendus. "Nous avons mis en avant des produits phares de nos collections via des Story sur Instagram", raconte une responsable du prêt-à-porter, qui préfère garder l'anonymat.

Les quatre policiers qui font l'objet d'une enquête de la police des polices après les images de tabassage d'un producteur de musique à Paris sont convoqués ce vendredi pour être entendus sous le régime de la garde à vue , a-t-on appris auprès du parquet de Paris.

Alors qu’une seconde vidéo diffusée par Loopsider montre que M. Zecler a été également frappé dans la rue par l’un des trois policiers, sans réaction apparente de plusieurs autres qui l’entouraient, Me Beneix-Christophe a indiqué qu’Hugues R. était un peu à l’écart dans la rue et n’était pas dans les intervenants à ce moment-là.

Dans cette affaire, Michel Zecler a dans un premier temps été placé en garde à vue dans le cadre d’une enquête ouverte samedi 21 par le parquet de Paris pour « violences sur personne dépositaire de l’autorité publique » et « rébellion ».

La victime confiante dans le travail des enquêteurs

Mais l’enquête a été classée sans suite et le parquet de Paris a ouvert mardi la nouvelle procédure pour « violences par personnes dépositaires de l’autorité publique » et « faux en écriture publique ».

« On m’a dit sale nègre plusieurs fois et en me donnant des coups de poing », a dénoncé la victime en venant porter plainte, avec son avocate, Me Hafida El Ali, au siège parisien de l’IGPN. Je voudrais juste que le travail (de l’IGPN, N.D.L.R.) soit fait, a-t-il dit au sortir de sa déposition. Je n’ai aucun doute là-dessus, a-t-il ajouté.

Producteur tabassé : Michel Zecler « très soulagé » de la mise en examen des quatre policiers .
Me Hadifa El Ali, avocate de Michel Zecler, le producteur de musique tabassé à Paris, a déclaré que son client était « très soulagé » après la mise en examen des quatre policiers soupçonnés de l’avoir violemment frappé. Le samedi 21 novembre dernier, Michel Zecler, producteur de musique, a été tabassé par des policiers dans l’entrée de son studio d’enregistrement, situé dans le XVIIe arrondissement de Paris.La scène a été filmée, et les quatre fonctionnaires mis en cause dans cette affaire ont été placés en garde à vue.

usr: 0
C'est intéressant!