•   
  •   

France Vaccins contre le Covid-19 : trois questions sur la répartition des doses en Europe

18:45  29 novembre  2020
18:45  29 novembre  2020 Source:   francetvinfo.fr

Pfizer et Moderna se battent pour la première place dans le concours de vaccins COVID-19

 Pfizer et Moderna se battent pour la première place dans le concours de vaccins COVID-19 Le homard et les vaccins ont deux choses en commun: les deux sont périssables et doivent être expédiés à des températures spécifiées pour garantir la qualité. © JUSTIN TALLIS / AFP / Getty Une image d'illustration montre des flacons avec des autocollants de vaccin Covid-19 attachés, et des seringues, avec un drapeau des États-Unis, le 17 novembre 2020.

Lire aussi - Covid - 19 : pourquoi les Français sont si réticents au vaccin . Comment vaincre la défiance de nombreux Français? Nous réclamons la création d'une consultation de prévention pour les personnes à risque, dès ­décembre, afin de leur parler des bénéfices attendus du vaccin et de les

Covid - 19 : cinq questions sur l 'utilisation du midazolam et du Rivotril dans les Ehpad Abonnés. Le vaccin , ChAdOx1 nCoV-19 de son petit nom scientifique, a été développé en un temps record – trois mois Sur tous ces volontaires, une dizaine a été sélectionnée pour recevoir deux doses du vaccin

Les doses de vaccin doivent être distribuées au prorata de la population dans l'Union européenne, selon la ministre déléguée à l'Industrie, Agnès Pannier-Runacher. La France s'en verrait donc attribuer 15%.

  Vaccins contre le Covid-19 : trois questions sur la répartition des doses en Europe © Fournis par Franceinfo

L'Union européenne en ordre de bataille contre le Covid-19 ? Alors que la Haute Autorité de santé (HAS) doit annoncer lundi 30 novembre quels publics seront prioritaires en France, c'est bien l'UE qui négocie avec les différents laboratoires les commandes globales de vaccins pour les 27 pays membres. Et "tout le monde a bien compris maintenant que la santé devait être une priorité de l'Union", affirme la commissaire européenne à la Santé, Stella Kyriakides, dans Le Journal du dimanche du 29 novembre (article abonnés).

Russie prévoit de produire 1 milliard de doses de son vaccin Covid «moins cher»

 Russie prévoit de produire 1 milliard de doses de son vaccin Covid «moins cher» Russie a déclaré qu’elle rendrait son propre vaccin moins cher que les vaccins concurrents. Son objectif est de produire 1 milliard de doses en 2021. La Russie a enregistré son vaccin contre le coronavirus en août.

Et les vaccins canadiens ? Medicago, une entreprise de Québec qui prépare un vaccin contre la COVID - 19 produit dans des plantes par transgénèse La route vers un vaccin COVID - 19 risque d’être longue et décevante, selon une nouvelle étude montréalaise publiée cette semaine dans le Journal of

© John Cairns Lors d'un essai clinique du vaccin AstraZeneca, développé à l'université d'Oxford. Après des critiques visant son vaccin contre le Covid - 19 , le directeur général du laboratoire AstraZeneca a annoncé une nouvelle étude. «Nous devons faire une étude complémentaire.».

L'idée est de débuter la vaccination partout en Europe au premier trimestre 2021, en commençant par le personnel soignant et les personnes les plus vulnérables. Mais comment se fera la répartition des doses entre les pays de l'Union ? Combien la France en obtiendra-t-elle ? Eléments de réponse.

1Combien de doses seront distribuées dans l'Union européenne ?

La commissaire européenne Stella Kyriakides parle de "six contrats pour un achat potentiel de 2 milliards de doses". "Nous avons négocié, au nom des Vingt-Sept, avec l'objectif de diversifier nos fournisseurs pour que l'on se dote des vaccins les plus sûrs et les plus efficaces", explique-t-elle au JDD. "A ce jour, j'ai signé des contrats avec [le laboratoire américain] Pfizer, [le Français] Sanofi, [les Britanniques] GSK et AstraZeneca, et je m'apprête à signer dans les prochains jours un accord avec [l'Allemand] CureVac et [l'Américain] Moderna." Dans cet entretien, elle assure aussi que l'accès au vaccin sera le même pour "tous les pays membres".

Trudeau dit que les Canadiens devront probablement attendre jusqu'en 2021 pour les premières doses du vaccin COVID-19

 Trudeau dit que les Canadiens devront probablement attendre jusqu'en 2021 pour les premières doses du vaccin COVID-19 Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a déclaré mardi que le Canada devra attendre un vaccin COVID-19 car le premier sera probablement administré à ces qui vivent dans le pays dans lequel ils sont développés.

Vaccin contre le Covid - 19 : le laboratoire AstraZeneca relance un essai pour lever les doutes. Vous pouvez exercer votre droit de consentement ou d'opposition à un intérêt légitime, sur la base d'une finalité spécifique ci-dessous ou au niveau de chaque partenaire disponible à partir du lien proposé

LIRE AUSSI >> Covid - 19 : quatre questions sur l 'efficacité des différents vaccins . "Il serait irresponsable de la part du peuple hongrois de renoncer à l'une des options", a justifié le chef de la diplomatie hongroise, mettant en avant "la volonté d'offrir à la population un vaccin sûr le plus

"Les accords que nous avons conclus stipulent que tous les pays membres auront accès à un vaccin en même temps, dès qu'il aura été approuvé."

Stella Kyriakides

au "Journal du dimanche", le 29 novembre

Il reste à franchir la barrière de l'approbation sur le plan sanitaire. Tous ces contrats sont en effet conditionnés à l'accord de l'Agence européenne du médicament (EMA), à qui il appartient de valider les vaccins au regard de leur sûreté et de leur efficacité. En termes de calendrier, "chacun [des vaccins] doit faire ses preuves. Trois sont en quasi qualification finale, mais rien ne préjuge de la fin des essais cliniques", avait indiqué sur Radio J, dimanche 22 novembre, la ministre déléguée à l'Industrie, Agnès Pannier-Runacher, qui participe aux négociations avec les laboratoires au niveau européen. L'EMA pourrait délivrer de premières autorisations d'ici à la fin décembre, selon les avancées, avait-elle précisé.

Covid-19. Aux États-Unis, la logistique en place pour vacciner 6 millions de personnes la première semaine

  Covid-19. Aux États-Unis, la logistique en place pour vacciner 6 millions de personnes la première semaine « Nous pouvons livrer n'importe où en Amérique », a assuré mardi 24 novembre le chef de l'opération Warp Speed, montée par le gouvernement de Donald Trump pour soutenir le développement et la distribution des vaccins. 6,4 millions de doses devraient être distribuées dès le feu vert de l'Agence des médicaments (FDA) et « 40 millions avant la fin de l'année ».L'immense logistique nécessaire à la distribution de millions de doses du vaccin Pfizer/BioNTech contre le Covid-19 est prête, ont assuré mardi 24 novembre des responsables américains, qui prévoient de distribuer 6,4 millions de doses dès le feu vert de l'Agence des médicaments (FDA) attendu dans moins de trois semaines.

Des incertitudes demeurent: le vaccin développé par le laboratoire britannique AstraZeneca et l'université d'Oxford nécessite "une étude supplémentaire", a déclaré jeudi le directeur général du groupe EN COURS DE LECTURE: other. Vaccin contre le Covid - 19 : le laboratoire AstraZeneca…

» LIRE AUSSI - Covid - 19 : comment la France se prépare à l’arrivée des vaccins . Vidéo: Vaccins contre le Covid : les Européens protégés dès la mi-2021 ? Trois groupes devraient être prioritaires : le personnel de santé, les plus de 65 ans et les personnes à risque âgées de 45 à 65 ans. Une fois le vaccin autorisé, 4 millions de doses seront livrées au Royaume-Uni avant la fin de l'année, suivies de

"Nous avons [au niveau de l'Union européenne] six contrats, soit signés soit en passe de l'être : quatre contrats signés et deux pré-accords dont la rédaction juridique doit suivre un processus de validation. Donc, six accords signés d'ici fin novembre", avait également détaillé Agnès Pannier-Runacher. "Chacun de ces accords correspond à 200 à 300 millions de doses de vaccin en commandes fermes, plus 100 à 200 millions [de doses] optionnelles".

Un peu plus de "3,1 doses par Européen" ont été précommandées, estimait Le Monde le 18 novembre, en se basant sur le chiffre de "1,4 milliard de doses de vaccins pour 447 millions d’habitants". "Ce qui place l’Union européenne entre les Etats-Unis (3 doses par habitants) et l’Australie (5,3 doses par habitant) en ce qui concerne les commandes, selon les données compilées par le Duke Global Health Innovation Center", remarquait le journal.

2Comment s'effectuera la répartition ?

La répartition des doses de vaccin se fera au prorata de la population de chacun des pays membres, avait déjà annoncé Agnès Pannier-Runacher sur Radio J. Stella Kyriakides confirme ce principe au JDD. Mais attention : il s'agit d'"une répartition théorique à ce stade, puisque les quotas entre pays pourront être revus en fonction de l’intensité de la circulation du virus", précise Le Figaro.

Covid-19. Six questions sur la campagne de vaccination prévue dans un mois en France

  Covid-19. Six questions sur la campagne de vaccination prévue dans un mois en France Après les annonces d’Emmanuel Macron mardi, place à l’explication de texte de Jean Castex ce jeudi. Mais le Premier ministre et le ministre de la Santé Olivier Véran ont repoussé à plus tard le sujet central de la campagne de vaccination « massive » qui devrait commencer dans un mois en France. Faisons le point sur cet enjeu crucial pour l’exécutif. Emmanuel Macron a esquissé mardi la stratégie du gouvernement pour vacciner la population contre le Covid-19, nouveau test majeur pour l’exécutif après les ratés sur les masques et les dépistages.

Avec ce principe de répartition proportionnelle à la population, 15% des volumes acquis par l'Union européenne iront à la France. "Quand 100 millions de vaccins sont livrés à l'Europe, 15 millions sont livrés à la France, automatiquement", a expliqué Agnès Pannier-Runacher sur BFMTV vendredi 27 novembre. La France compte en effet 67 millions d'habitants, ce qui en fait, après l'Allemagne, le deuxième pays le plus peuplé de l'Union (qui compte désormais 447 millions d'habitants avec le Brexit).

Selon Le Figaro, le Premier ministre, Jean Castex, a avancé que 100 millions de doses seraient rapidement disponibles pour les Français. Dans cette optique, le gouvernement "se met dans les starting-blocks" et a déjà budgété 1,5 milliard d'euros pour 2021, avait assuré le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, mardi 17 novembre.

3Y a-t-il un risque de pénurie en France ?

Il y a une semaine, Agnès Pannier-Runacher se voulait rassurante : "Nous nous sommes assurés que la quasi-totalité des vaccins et tous les ingrédients soient produits en Europe, pour ne pas avoir de difficultés d'approvisionnement." "Trois des vaccins auront une fabrication en partie en France (…) en Eure-et-Loir, en Indre-et-Loire, et dans la région de Lyon", a-t-elle ajouté sur BFMTV vendredi 27 novembre.

Canada ont retiré les candidats-vaccins maison de la table

 Canada ont retiré les candidats-vaccins maison de la table Les lacunes de production de vaccins `` flagrantes '' de L'incapacité du Canada à fabriquer un grand nombre de vaccins a rapidement fait disparaître certains candidats-vaccins prometteurs fabriqués au Canada, a déclaré un membre du groupe de travail qui a recommandé ce qui Vaccins COVID-19 que le Canada devrait acheter. © Fourni par Ottawa Citizen Dossier de vaccins photo «Lorsque nous avons examiné et recommandé les vaccins à acheter, nous avons d'abord et avant tout examiné la science.

Lors d'un point de presse en ligne, vendredi 20 novembre, la présidente de la commission technique des vaccinations de la HAS, Elisabeth Bouvet, a nuancé : "On n'aura pas immédiatement accès à des doses permettant de vacciner l'ensemble de la population, mais (…) je pense que nous ne nous trouverons pas dans une problématique de pénurie." Selon elle, les personnes qui sont visées prioritairement pourront être vaccinées "dans les premiers mois de 2021".

AUSSI SUR MSN - Covid-19 : le plafond d'indemnisation des entreprises fermées doublé

 
Suivez-nous sur Facebook
Téléchargez l'application
Microsoft News
Abonnez-vous à la newsletter

UK ajoute 2 millions de doses du vaccin COVID-19 de Moderna, augmentant le stock à 357 millions de doses .
Au Royaume-Uni, les travailleurs de première ligne devraient être les premiers à recevoir le vaccin Moderna. Le gouvernement britannique a déclaré dimanche qu'il avait ajouté 2 millions de doses de vaccin Moderna COVID-19 à son stock, portant le total à 357 millions, selon un communiqué de presse . Le Premier ministre, Boris Johnson, a nommé Nadhim Zahawi, ministre des Affaires et de l'Industrie, pour superviser le déploiement du vaccin.

usr: 0
C'est intéressant!