•   
  •   

France Bertrand vole au secours de Darmanin : « arrêtons de le rendre responsable des tensions dans le pays »

18:45  29 novembre  2020
18:45  29 novembre  2020 Source:   nouvelobs.com

Denis Brogniart (Koh-Lanta : Les 4 Terres) : cette promesse faite à Bertrand-Kamal qu'il va réaliser le soir de la finale

  Denis Brogniart (Koh-Lanta : Les 4 Terres) : cette promesse faite à Bertrand-Kamal qu'il va réaliser le soir de la finale Ce 20 novembre, Denis Brogniart a organisé un live sur son compte Instagram pour parler en détails de l'épisode de Koh-Lanta : Les 4 Terres avec des personnalités qui suivent particulièrement l'émission. L'occasion pour lui d'évoquer la mort de Bertrand-Kamal, candidat charismatique de cette saison, qui a succombé à un cancer du pancréas, et d'annoncer une belle nouvelle !L'animateur télé et commentateur sportif n'avait alors pas manqué d'adresser une pensée chaleureuse à ses parents dont ils 'était rapproché au cours des mois qui ont suivi l'aventure : "Je pense ce matin à sa maman Annick, à son papa Samir, à sa sœur et à son frère qui l’ont entouré avec tant d’amour jusqu’au bout. Repose en paix.

A. Les mosaïques chrétiennes du IIIe siècle qui recouvraient le sol de la plus ancienne église de Terre sainte ont été découvertes sous le sol de la prison israélienne. Selon les spécialistes, les ruines datent d’avant la légalisation du christianisme dans l ’empire byzantin.

Des heurts ont éclaté dans plusieurs villes de France en marge des manifestations contre la loi "sécurité globale". Selon un bilan provisoire, 37 policiers et gendarmes ont été blessés. © Thomas COEX © 2019 AFP Gérald Darmanin à l'Assemblée nationale le 10 novembre 2020 à Paris.

  Bertrand vole au secours de Darmanin : « arrêtons de le rendre responsable des tensions dans le pays » © Copyright 2020, L'Obs

Le président ex-LR des Hauts-de-France Xavier Bertrand a estimé dimanche qu’Emmanuel Macron était un « président caméléon », seul responsable de la crise autour du texte sur la sécurité globale, égratignant le préfet de Paris Didier Lallement mais soutenant Gérald Darmanin.

Plus de 130.000 personnes, selon le ministère de l’Intérieur, 500.000 selon les organisateurs, ont défilé samedi dans une centaine de villes de France contre les violences policières et le texte de loi « sécurité globale » restreignant la diffusion d’images de forces de l’ordre, des affrontements parfois violents émaillant certaines manifestations notamment à Paris.

Plastic Bertrand se confie sur sa surprenante relation avec sa femme Evelyne

  Plastic Bertrand se confie sur sa surprenante relation avec sa femme Evelyne Plastic Bertrand est marié depuis plus de 40 ans avec Evelyne, la femme de sa vie qu’il a rencontrée avant de devenir célèbre. Les époux entretiennent une relation pour le moins inhabituelle, mais qui fonctionne parfaitement bien depuis toutes ces décennies. Si on l’avait quelque peu perdu de vue depuis quelques années, Plastic Bertrand n’est jamais vraiment parti : il est même de retour en pleine lumière à l’occasion de la sortie de son nouvel album, L'expérience humaine.

Gérald Darmanin a cependant concédé qu'il avait entendu la demande de l 'Unsa-Police d'obliger les médias et les plateformes des réseaux sociaux à anonymiser les hommes et femmes de la police et de la gendarmerie en floutant leur visage : «Personne ne pourra empêcher les gens de filmer ou très

C'est un pays de gens qui, je crois, n'aiment personne, et surtout les Français. J'avais pour compagnon un jeune homme de vingt ans. Enfin il parla de sa valise, priant qu'on la mît sous son oreiller. Après le souper, on nous laissa; nos hôtes couchaient en bas, nous dans la chambre du premier étage.

Violences policières : « La responsabilité du pouvoir est totale »

« Macron, un président caméléon »

« Etre capable, sur un sujet comme celui-ci, avec une demande aussi légitime d’ajouter une crise politique à la crise sanitaire que nous connaissons et à la crise sécuritaire, oui, c’est du travail d’amateur », a taclé le potentiel candidat à la présidentielle de 2022 dans l’émission BFM Politique.

« Mais ne cherchons pas 36 responsabilités : le responsable de tout cela, c’est le président de la République, c’est lui qui avait fait cette promesse en recevant les syndicats de policiers »

, de mieux les protéger.Gérald Darmanin, un ministre de l’Intérieur habitué aux déclarations polémiques

Interrogé sur le ministre de l’Intérieur, cible de vives critiques, il a répondu : « Je ne suis pas l’avocat de Gérald Darmanin, je ne serai certainement pas son procureur ».

Evacuation de migrants à République : Darmanin renouvelle sa confiance au préfet Lallement

  Evacuation de migrants à République : Darmanin renouvelle sa confiance au préfet Lallement Invité mercredi matin sur France 2, Gérald Darmanin a apporté son soutien et renouvelé sa confiance au préfet de Paris, Didier Lallement, après l’évacuation brutale et controversée d’un campement de migrants. © Christophe Archambault/Pool via REUTERS Gérald Darmanin garde toute sa confiance en Didier Lallement. Invité mercredi matin sur France 2, le ministre de l’Intérieur a dit «renouveler (sa) confiance au préfet de police». Ce dernier est vivement critiqué pour l’évacuation, lundi soir, d’un campement de migrants installé place de la République.

«Lorsque je discutais avec les responsables pour essayer de leur faire comprendre le point de vue de la D’autres faux-pas des Etats-Unis ont augmenté les tensions . William Perry raconte également au journal Pour finir, l’ancien chef de la défense, fait part de son inquiétude concernant les tensions

Gérald Darmanin , 37 ans, est accusé par Sophie Patterson-Spatz de l ’avoir violée en 2009. Selon elle, M. Darmanin lui aurait fait miroiter son appui auprès de la Chancellerie, en échange de faveurs sexuelles.

Estimant que le ministre avait pris la bonne décision en demandant la révocation des policiers mis en cause dans le tabassage d’un producteur de musique si les faits sont confirmés, il l’a soutenu en affirmant qu’il fallait « arrêter de le rendre responsable des tensions dans le pays ».

« Le seul responsable de tout cela, c’est Emmanuel Macron »

, a affirmé Xavier Bertrand, estimant qu’il est « un président caméléon qui au fil des circonstances change d’attitude ».Trois policiers suspendus après des insultes racistes et le tabassage d’un producteur de musique

Selon lui, l’article 24 de la proposition de loi sanctionnant la diffusion malveillante d’images des forces de l’ordre dont la gauche demande le retrait, « a déjà été enterré par le gouvernement » par la création d’une commission sur le texte, avec « une majorité parlementaire qui s’est fracturée ».

Quant au préfet de Paris Didier Lallement, qui fut préfet du département de l’Aisne dont Xavier Bertrand était député, l’ancien ministre a jugé qu’il n’aurait « pas fait ce choix ».

« Je ne l’aurais pas nommé (...) N’est pas Maurice Grimaud qui veut », a taclé Xavier Bertrand sans plus d’explications, faisant référence au préfet de Paris pendant les manifestations de mai 1968 connu notamment pour avoir écrit aux policiers : « Frapper un manifestant tombé à terre, c’est se frapper soi-même ».

"Du travail d'amateur", Bertrand charge Macron et Lallement mais soutient Darmanin .
Dans l'émission BFM Politique dimanche, le président ex-LR des Hauts-de-France a estimé qu'Emmanuel Macron était un "président caméléon", seul responsable de la crise autour du texte sur la sécurité globale, égratignant le préfet de Paris Didier Lallement mais soutenant Gérald Darmanin. © Marceau Voituron/SIPA Le président ex-LR des Hauts-de-France a estimé dimanche qu'Emmanuel Macron était un "président caméléon", seul responsable de la crise autour du texte sur la sécurité globale, égratignant le préfet de Paris Didier Lallement m Plus de 130.

usr: 1
C'est intéressant!