•   
  •   

France Covid-19 : qu’est-ce que le « traçage rétrospectif », que veut mettre en place le gouvernement ?

18:50  29 novembre  2020
18:50  29 novembre  2020 Source:   nouvelobs.com

Le Dr Fauci dit que c'est la chose la plus importante que vous puissiez faire maintenant

 Le Dr Fauci dit que c'est la chose la plus importante que vous puissiez faire maintenant Parmi les quelques mesures simples qui pourraient vous éviter d'attraper - ou de propager - le coronavirus (alors que les cas atteignent des niveaux records), Dr. Anthony Fauci , le plus grand expert des maladies infectieuses du pays et membre du groupe de travail sur les coronavirus, a été clair.

Lire aussi - Covid - 19 : ce qu 'on sait de la stratégie vaccinale française. Les généralistes seront -ils en Oui, je crois. Une stratégie est élaborée en ce sens. Le gouvernement a tiré les leçons du fiasco de la Nous voulons aussi savoir s'il faudra vacciner les gens qui ont déjà été malades et avoir des

Face au coronavirus, un plan de soutien économique immédiat a été mis en place . Découvrez les mesures de ce plan d'urgence. Découvrez les mesures de ce plan d'urgence. Twitter est désactivé. Autorisez le dépôt de cookies pour accéder à cette fonctionnalité. ✓ Autoriser.

  Covid-19 : qu’est-ce que le « traçage rétrospectif », que veut mettre en place le gouvernement ? © Copyright 2020, L'Obs

Le triptyque « tester - tracer - isoler » n’a pas pu contenir l’épidémie de Covid-19 après la sortie du premier confinement. Alors que la France amorce un second déconfinement progressif, le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé le renforcement de la stratégie de traçage des contacts, avec la mise en place d’un « traçage rétrospectif », lors d’un entretien publié dans « le Parisien ».

Pour éviter une troisième vague, le ministre a ainsi annoncé le renforcement des capacités de tests mais aussi l’accentuation du « contact tracing ». « 10 000 personnes sont déjà mobilisées mais nous en formons encore plusieurs milliers », précise le ministre.

L'épidémiologiste Renaud Piarroux : "Il faut se préparer à une troisième vague"

  L'épidémiologiste Renaud Piarroux : Estimant qu'"il faut se préparer à une troisième vague" d'épidémie de Covid-19, l'épidémiologiste Renaud Piarroux propose de décliner dans toute la France le dispositif Covisan inventé à Paris pour optimiser l'isolement et la recherche des cas contact. Spécialiste reconnu de la gestion des épidémies et concepteur d'un dispositif pilote à Paris, Renaud Piarroux, chef du service de parasitologie du CHU de La Pitié-Salpêtrière (AP-HP), appelle à la création de centres Covid-19 dans tout le pays pour améliorer le traçage des cas contact et aider les personnes infectées à bien s'isoler.

Covid - 19 à Madagascar : le Cette initiative est ouverte à tous les pays du monde. Une disposition particulière permet à 92 pays en La Grande Île préfère se mettre en retrait et capitaliser sur les investissements en matière de santé qu’elle a déjà réalisés. Mais quand on voit les conséquences du Covid - 19 sur le système de santé, sur les activités économiques et sociales du pays, on sait que le

Covid - 19 : pour savoir si l'on est infecté par le coronavirus, il faut faire le test RT-PCR et/ou sérologique Qu ' est - ce que les tests antigéniques (TRA) ? L'examen est remboursé à 100% par l'Assurance-Maladie depuis la mise en place par le ministre de la Santé Olivier Véran d'un arrêté

« Pour éviter un 3e confinement, il faut associer dépistage et accompagnement des cas contacts »

« L’idée est de continuer le traçage actuel, dit prospectif, en identifiant les contacts qu’une personne infectée a pu contaminer, continue Olivier Véran. Mais également de mettre en place un traçage rétrospectif : remonter toute la chaîne de transmission d’un cas positif jusqu’à en identifier la source. »

Une stratégie « beaucoup plus efficace »

Cette stratégie est déjà utilisée par le Japon, avec lequel le ministre affirme « travailler », mais aussi par de nombreux autres pays asiatiques comme Singapour, Taïwan, la Chine, la Corée du Sud ou encore Hong Kong.

Comme l’explique le ministre, cette stratégie diffère de la méthode actuelle dite « prospective », qui identifie les contacts qu’une personne infectée a pu contaminer. A l’inverse, la méthode « rétrospective » permet de déterminer qui a contaminé la personne infectée.

Comment fermer votre bulle pandémique sans perdre d'amis

 Comment fermer votre bulle pandémique sans perdre d'amis Alors que le nombre de cas de coronavirus augmente à travers le pays, ce ne sont pas seulement les endroits évidents à éviter: rassemblements politiques , grands mariages , bars bondés , restaurants et boîtes de nuit . © We Are via Getty Images Voici comment élaguer efficacement votre bulle sociale sans passer pour un idiot.

LIRE AUSSI >> Covid - 19 : les insuffisances de la nouvelle stratégie de traçage esquissée par Macron. Pour le professeur et épidémiologiste Neil Ferguson, également co-auteur du rapport, "cette analyse fournit certaines des premières preuves que les infections asymptomatiques sont nettement moins

Il est possible que ces personnes : n’aient pas encore de symptômes (présymptomatiques). Les personnes atteintes de la COVID ‑ 19 qui sont hospitalisées et qui ont besoin d’assistance Le gouvernement du Canada suit de près le développement de tous les médicaments et vaccins au


Vidéo: Des doutes sur l'efficacité du vaccin d'AstraZeneca qui va faire l'objet d'une étude supplémentaire (Dailymotion)

« La campagne de tests revient à chercher une aiguille dans une botte de foin »

Comme le précisait « le Parisien » en octobre dernier, plusieurs études estiment que cette stratégie est « beaucoup plus efficace » et permet d’empêcher « une part significative » des futures contaminations.

Si cette méthode pourrait être efficace appliquée à l’épidémie de Covid-19, c’est parce qu’elle permet de mieux affronter le problème des « supercontaminateurs ». « Si 80-90 % des cas contaminent 0 ou 1 cas, on n’a pas à se fatiguer à tracer leurs contacts. Ils ne nous inquiètent pas, expliquait Antoine Flahault, directeur de l’Institut de santé globale à la faculté de médecine de l’université de Genève, sur Twitter en octobre dernier. En revanche, il faut tout mettre en œuvre pour stopper la propagation causée par les 10 ou 20 % restants, à commencer par les identifier. »

Le bilan des morts du Covid-19 inclut-il des personnes contaminées mais décédées d'autres pathologies ?

  Le bilan des morts du Covid-19 inclut-il des personnes contaminées mais décédées d'autres pathologies ? Le chiffre communiqué chaque soir par les autorités intègre des personnes atteintes du virus, mais décédées, pour certaines d'entre elles, d'autre chose que le Sars-CoV-2. Seul l'Inserm devrait permettre, dans quelques mois, de connaître le nombre de décès dont le Covid-19 est la cause initiale. Pour la première vague, ce bilan pourrait dépasser les 30 000 morts. Question posée par Géraldine le 13/11/2020 Bonjour, C’est un chiffre qui, depuis plusieurs mois maintenant, rythme de façon macabre le quotidien des Français : le nombre de morts liés au Covid-19.

contre le Covid - 19 vont rester importantes jusqu’à la fin de l’année, et le gouvernement veut limiter les © AP - Czarek Sokolowski Une ambulance amène un patient atteint du Covid - 19 à un hôpital de On a assez d’équipement mais nos médecins sont fatigués, ils tombent malade du Covid ou

© Fournis par Le Point Bruno Le Maire, Covid . C' est un nouvel effort pour les entreprises fermées en raison de la pandémie de coronavirus qui vient d' être annoncé par le gouvernement . Alors que le montant de l'aide initialement annoncée était limité à 100 000 euros

Identifier les événements à l’origine de la contamination

Interrogé par « le Monde » sur la stratégie des Japonais, Antoine Flahault détaillait : « En pratique, ils s’aperçoivent qu’il est difficile d’identifier l’individu contaminateur, mais qu’il est en revanche plutôt facile d’avoir une bonne suspicion de l’événement à l’origine de la contamination. »

Une fois l’événement identifié les participants sont convoqués, testés et les porteurs de virus sont isolés. « En procédant ainsi, continue Antoine Flahault, ils ont réussi à casser dans l’œuf presque toutes les chaînes de transmission. »

Est-on condamné à être éternellement reconfinés ?

Comme le rappelle « le Monde », le Japon connaît également un début de deuxième vague. Mais malgré ses plus de 125 millions d’habitants, le pays rapporte moins de 2 500 cas par jour, « loin des moyennes européennes ». Son taux de mortalité est également plus bas qu’en France, puisque au 19 novembre et depuis le début de la pandémie, le taux de mortalité lié au Covid-19 était de 1,5 pour 100 000 habitants, contre 69,7 pour la France.

La stratégie de remontée de la chaîne de transmission a déjà été utilisée en France, dans l’Oise au début de l’épidémie, rappelle Franceinfo, lorsque les autorités sanitaires étaient à la recherche de la personne à l’origine de la contamination de deux cas positifs qui n’avaient pas voyagé dans une zone touchée par le virus.

Le Dr Fauci vient de prédire ces arrêts de COVID .
Le cas de coronavirus compte hors des classements - et les hospitalisations triplent le nombre qu'elles étaient en octobre - la pandémie est qualifiée de «catastrophe nationale». En réponse, Dr. Anthony Fauci est apparu sur This Week hier avec un avertissement: Nous verrons probablement "une autre poussée superposée à la poussée" si vous ne vous en tenez pas aux fondamentaux publics, en particulier après Thanksgiving.

usr: 11
C'est intéressant!