•   
  •   

France Coronavirus à Lyon : Bonne nouvelle (enfin), la baisse des hospitalisations et réanimations s’accélère au CHU

20:30  01 décembre  2020
20:30  01 décembre  2020 Source:   20minutes.fr

Arrêtez de blâmer les tests pour les numéros COVID Sky-High Les cas

 Arrêtez de blâmer les tests pour les numéros COVID Sky-High Les cas COVID-19 augmentent aux États-Unis, atteignant 100000 cas quotidiens pour la première fois le 4 novembre et 150000 seulement huit jours plus tard. Certains pensent que cette augmentation des cas signalés est le résultat de l'augmentation des tests, car plus de 1,5 million de tests sont effectués chaque jour aux États-Unis.Mais il est clair que ces chiffres élevés reflètent une véritable augmentation du nombre d'infections au COVID-19. © Fourni par The Daily Beast Frederic J.

Suivez toute l’actualité liée au nouveau coronavirus dans ce direct et posez vos questions concernant la Le nombre de personnes hospitalisées pour une infection au Covid-19 continue de baisser légèrement et 1 319 personnes étaient en réanimation dimanche, contre 1 655 il y a une semaine.

Le coronavirus a tué 18.475 personnes en France en milieu hospitalier soit 31 de plus par rapport à la veille. Selon le syndicat de médecins MG France, la pandémie de nouveau coronavirus aurait provoqué au moins 9000 décès à domicile. aujourd'hui 250 cas confirmé c'est bon signe. M.c coco.

Depuis le pic épidémique observé à la mi-novembre, tous les indicateurs du Covid-19 sont en baisse à Lyon selon le dernier bilan des Hospices civils de Lyon

Dans un service de réanimation des HCL lors de la première vague au printemps 2019. © Lionel De Souza Dans un service de réanimation des HCL lors de la première vague au printemps 2019. EPIDEMIE - Depuis le pic épidémique observé à la mi-novembre, tous les indicateurs du Covid-19 sont en baisse à Lyon selon le dernier bilan des Hospices civils de Lyon

La deuxième vague n’est pas totalement derrière nous à Lyon, mais les pires moments sont passés dans les hôpitaux. Selon le dernier bilan hebdomadaire communiqué ce mardi par les HCL, tous les indicateurs de suivi de l’épidémie de coronavirus sont en nette diminution. Des chiffres qui confirment l’amélioration observée depuis le pic épidémique enregistré à la mi novembre dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, la plus fortement touchée par le virus ces deux derniers mois.

Lyon : Les tarifs de Rhônexpress vont diminuer pour les jeunes et ceux qui prendront le train

  Lyon : Les tarifs de Rhônexpress vont diminuer pour les jeunes et ceux qui prendront le train Lundi, les élus du Sytral ont voté la baisse de la tarification de Rhonexpress, tramway qui assure la desserte de l’aéroport de Lyon. Mais cela ne concernera qu’une partie des usagers © E. FOUDROT / 20 Minutes Les rames de Rhonexpress transportent jusqu'à 2500 voyageurs chaque jour. TRANSPORTS - Lundi, les élus du Sytral ont voté la baisse de la tarification de Rhonexpress, tramway qui assure la desserte de l’aéroport de Lyon.

Cette page est régulièrement mis à jour au fur et à mesure de l’évolution de l’épidémie et des nouvelles conclusions scientifiques. Q : Le port de gants en caoutchouc dans les lieux publics permet-il d’éviter l’infection par le nouveau coronavirus ?

Coronavirus : 4.005 nouveaux en France… Des blessés de marque pour… Massage des yeux : les bons gestes pour se… Le nombre de patients hospitalisés pour une infection liée au coronavirus est par ailleurs reparti légèrement à la baisse après la remontée observée dimanche, passant Dans les services de réanimation , où la baisse est continue depuis la mi-novembre, la situation est quasi

Selon le CHU de Lyon, 576 patients atteins du Covid-19 sont encore hospitalisés dans les établissements, dont 122 en réanimation. Des indicateurs respectivement en baisse de 19 % et 17 % en sept jours. La semaine du 16 novembre, au plus fort de l’épidémie, 837 malades du Covid-19 étaient pris en charge dans les hôpitaux gérés par les HCL, dont 171 dans les services de réanimation, alors asphyxiés.

La réa encore bien chargée

A ce jour, « le taux d’occupation global des réanimations des HCL est de 88 % (vs 88,1 % le 24 novembre) », détaille le CHU dans un communiqué. Une stabilité qui s’explique notamment par la fermeture progressive de lits en réanimation, décidée au regard de l’amélioration de la situation sanitaire. A la mi-novembre, les HCL disposaient de 277 places en réanimation (contre 139 en temps normal). Un nombre de lits qui s’établit à 259 en ce début du mois de décembre. Parmi les patients admis en réanimation, encore 53 % sont des malades du Covid contre près de 59 % il y a une semaine.

Coronavirus à Lyon : Les hospitalisations et les admissions en réa baissent pour la première fois

  Coronavirus à Lyon : Les hospitalisations et les admissions en réa baissent pour la première fois Le pic de l’épidémie de coronavirus a été atteint le 16 novembre dans le Rhône. Depuis tous les indicateurs sont à la baisse © FREDERICK FLORIN / AFP A Lyon, pour la première fois depuis la seconde vague de coronavirus, le nombre d'hospitalisations et d'admissions en réa a baissé. CORONAVIRUS - Le pic de l’épidémie de coronavirus a été atteint le 16 novembre dans le Rhône. Depuis tous le Le pic de l’épidémie de coronavirus a été atteint le 16 novembre dans le Rhône.

Dans les services de réanimation , où la baisse est continue depuis la mi-novembre, la situation est quasi stable avec 3.751 lits occupés lundi contre 3.756 dimanche. La pression sur les hôpitaux s'allège depuis le 16 novembre, quand on recensait près de 33.500 malades hospitalisés pour une infection

L ’ hospitalisation en unité Covid est « difficile », encore plus pour les malades âgés qui se sentent isolés. Au Texas, premier État américain à dépasser le million de cas positifs au coronavirus , la population respecte peu les règles sanitaires malgré la situation.

Nos articles sur le coronavirus

Donnée importante qui explique cette baisse de la pression hospitalière, le taux d’incidence a très fortement diminué ces dernières semaines pour s’établir aujourd’hui à 142 cas pour 100. 000 habitants. Pour rappel, selon Santé publique France, ce taux était monté jusqu’à 935/100.000 habitants la semaine glissante du 29 octobre au 4 novembre. Quinze jours plus tard, soit le délai constaté pour ce virus entre la hausse des contaminations et les entrées à l’hôpital, le CHU était surchargé de patients atteints du coronavirus.

TRIBUNE. L'appel de 140 médecins : "Les brutalités contre les migrants doivent cesser" .
Dénonçant le traitement "indigne" subi par les migrants notamment lors de l'évacuation de la place de la République, à Paris, le 23 novembre, 140 médecins appellent le gouvernement à "faire cesser immédiatement ces menaces, ces brutalités, ces atteintes aux droits de l'homme".Leur tribune : "La violence avec laquelle les 'forces de l'ordre' ont démantelé le campement de migrants installé place de la République à Paris, dans la soirée du lundi 23 novembre, a des relents nauséabonds. Pour mémoire, une semaine auparavant, un énième campement de migrants avait été démantelé à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Ce campement de tentes abritait plus de 2.

usr: 1
C'est intéressant!