•   
  •   

France Marseille. Une infirmière et son mari soupçonnés d’avoir escroqué la Sécu de 1,3 million d’euros

23:25  01 décembre  2020
23:25  01 décembre  2020 Source:   ouest-france.fr

Confinement à Marseille : La situation ne freine pas le trafic de drogue selon le directeur de la PJ

  Confinement à Marseille : La situation ne freine pas le trafic de drogue selon le directeur de la PJ Selon Eric Arella, alors que le premier confinement avait freiné le trafic de stupéfiants à Marseille, ce second confinement n’a pas d’incidence TRAFIC DE STUPEFIANTS - Selon Eric Arella, alors que le premier confinement avait freiné le trafic de stupéfiants à Marseille, ce second c Dans une interview accordée au Parisien, le directeur interrégional de la police judiciaire de Marseille Eric Arella affirme que « le confinement ​en cours […] ne donne pas l’impression vraiment de freiner la vente de produits stupéfiants » dans la deuxième ville de France, malgré notamment les restrictions d

Une infirmière libérale a été interpellée à Lyon et placée sous contrôle judiciaire dans le cadre d'une enquête sur une escroquerie à la Sécurité sociale dépassant le million d ' euros , a annoncé vendredi Envoyer l'article à un ami. Une infirmière soupçonnée d ' avoir escroqué 1 million d ' euros à la Sécu .

Son épouse du même âge, qui avait ouvert un cabinet d'infirmiers géré en réalité par son mari , a été Ils sont soupçonnés d ' avoir « surfacturé, facturé des actes fictifs et détourné des règles de Envoyer l'article à un ami. Un infirmier soupçonné d ' avoir escroqué la Sécu d 'un million d ' euros .

Le couple est notamment soupçonné d’avoir facturé des actes non réalisés et écrit « de fausses ordonnances usurpant le nom, la qualité et le cachet de plusieurs médecins » (photo d’illustration). © Fotolia Le couple est notamment soupçonné d’avoir facturé des actes non réalisés et écrit « de fausses ordonnances usurpant le nom, la qualité et le cachet de plusieurs médecins » (photo d’illustration).

Ils ont été placés à garde à vue ce mardi 1er décembre à Marseille. Ils sont notamment soupçonnés d’avoir écrit « de fausses ordonnances ».

Le Groupe interministériel de recherches (GIR) de Marseille et de l’Office central de lutte contre le travail illégal (OCLTI) a enquêté pendant plusieurs mois sur eux. Soupçonnés d’avoir escroqué l’assurance maladie de plus d’1,3 million d’euros, une infirmière libérale et son mari ont été placés à garde à vue ce mardi à Marseille, a-t-on appris auprès de la procureure de la République.

Marseille : Pourquoi l’encadrement des loyers ne sera pas expérimenté (même si conseil municipal en débat quand même)

  Marseille : Pourquoi l’encadrement des loyers ne sera pas expérimenté (même si conseil municipal en débat quand même) Le conseil municipal débat ce lundi de l’encadrement des loyers, alors que le délai de l’expérimentation nationale est quasi atteint et que l’initiative finale relève de la métropole © P.MAGNIEN / 20 MINUTES Le prix médian des loyers cache de grandes disparités par arrondissements à Marseille, selon la fondation Abbé Pierre. LOGEMENT - Le conseil municipal débat ce lundi de l’encadrement des loyers, alors que le délai de l’expérimentation nationale est quasi atteint et que l’initiative Plus qu’une journée pour faire acte de candidature.

Ce sont les mots du directeur départemental de la sécurité publique du Rhône, Albert Doutre, après qu' une infirmière libérale a été interpellée à Lyon et placée Les investigations ont permis aussi la saisie de plus de 800 000 euros d ' avoirs criminels notamment sous forme de contrats d'assurance-vie.

Une infirmière libérale installée à Condé-sur-l'Escaut, dans le Nord, soupçonnée d ' avoir escroqué la Sécurité sociale pour 700 000 euros ces 3 dernières Mais " son mari est également mis en cause pour recel d'escroquerie puisqu'il a manifestement profité du produit de ses fraudes, qui leur ont

Le couple est notamment soupçonné d’avoir facturé des actes non réalisés et écrit « de fausses ordonnances usurpant le nom, la qualité et le cachet de plusieurs médecins » selon le parquet. Plusieurs Caisses primaires d’assurance maladie (CPAM) sur l’ensemble du territoire national ont été victimes de l’escroquerie précise le communiqué de la procureure Dominique Laurens.

Une voiture et plus de 200 000 € saisis

À l’issue de sa garde, le couple a été remis en liberté. « Dans le même temps, les enquêteurs et le parquet de Marseille ont procédé à la saisie d’un véhicule et de plus de 230 000 € sur les comptes bancaires des mis en cause », a indiqué la procureure.

En janvier 2018, des peines de deux ans de prison, dont un ferme, ont été infligées à Lyon à une infirmière libérale et une sage-femme qui avaient escroqué 630 000 € à la Sécurité sociale entre 2009 et 2014.

Marseille : Le parquet national financier préconise le renvoi de Jean-Claude Gaudin devant le tribunal correctionnel .
Selon La Provence, le parquet national financier préconise le renvoi de l’ancien maire et de six de ses proches pour détournement de fonds publics par négligence, pour un préjudice estimé à un million d'euros par anAprès quatre années d’investigations, le rapport d’enquête du parquet national financier sur le temps de travail présumé fictif des agents de la mairie de Marseille est tombé. Selon La Provence, qui a pu le consulter, les conclusions sont sans appel : le parquet préconise le renvoi devant le tribunal correctionnel de Paris de l’ancien maire (LR) de Marseille, Jean-Claude Gaudin , pour « détournement de fonds publics par négligence ».

usr: 5
C'est intéressant!