•   
  •   

France Coronavirus à Toulouse : Onze cas du variant anglais détectés dans une maison de retraite, un résident décédé

16:55  24 janvier  2021
16:55  24 janvier  2021 Source:   20minutes.fr

Covid-19 : "Il faut freiner au maximum la progression du variant britannique"

  Covid-19 : INTERVIEW - Mircea Sofonea, maître de conférences en épidémiologie et évolution des maladies infectieuses à l'Université de Montpellier, revient sur les caractéristiques et la circulation du variant britannique en France. Le variant B.1.1.7 du coronavirus SARS-CoV-2, dit variant britannique et précédemment désigné par VUI202012/01 (pour Variant Under Investigation - variant en cours d'investigation), est sous haute surveillance.

Trois personnels et huit résidents sont touchés, l'un de ces derniers est récemment décédé , selon le communiqué. Un premier cas de Covid a été détecté le 4 janvier. À la suite duquel une campagne de dépistage systématique a permis de déceler les 11 cas positifs au variant anglais .

9 résidents et 10 membres du personnel de l'Ehpad La Pastellière à Saix, dans le Tarn, viennent d'être testés positifs au Covid-19. La maire de la C’est la consternation à Saïx, dans le Tarn, dans la périphérie de Castres, où 19 cas de coronavirus viennent d’être détectés au sein de l’Ehpad La

Le variant anglais a été détecté chez trois membres du personnel et huit résidents de l’établissement, dont un pensionnaire décédé récemment

Dans un Ehpad toulousain (Illustration). © Fred Scheiber / SIPA Dans un Ehpad toulousain (Illustration). EPIDEMIE - Le variant anglais a été détecté chez trois membres du personnel et huit résidents de l’établissement, dont un pensionnaire décédé récemment

Il s’agit d’un cluster, qui plus est du variant anglais du coronavirus. L’agence régionale de Santé d’Occitanie (Arsoc) annonce ce dimanche qu'onze cas du variant britannique du virus ont été décelés dans l 'Ehpad Saint-Exupéry, situé dans le quartier de Montaudran, à Toulouse. Ils concernent trois membres du personnel et huit résidents parmi lesquels un pensionnaire « âgé décédé récemment ».

Ce que l’on sait du variant amazonien du Covid-19, potentiellement « aussi contagieux » que le britannique

  Ce que l’on sait du variant amazonien du Covid-19, potentiellement « aussi contagieux » que le britannique Originaire d’Amazonie, où les hospitalisations ont explosé ces dernières semaines, ce variant aurait déjà été détecté au Royaume-Uni. Les voyageurs en provenance d’Amérique du Sud se sont vu interdire l’entrée du sol britannique ce vendredi. Selon cette scientifique, il y a même « deux différents types de variants brésiliens. L’un d’entre eux a été détecté, l’autre non.

Une explosion des cas est crainte par des professionnels de santé, qui évoquent La nouvelle souche du coronavirus identifiée au Royaume-Uni inquiète les autorités françaises. En France, la première phase de cette dernière concerna un million de personnes qui travaillent ou résident dans les Ehpad.

d'une conférence de presse. Tous les éléments actuellement disponibles montrent que les deux vaccins utilisés en Grande-Bretagne contre le COVID-19 restent efficaces aussi bien contre les anciens que les nouveaux variants du coronavirus , a -t-il ajouté.

Ces cas ont été détectés grâce une « campagne de dépistage systématique » déclenchée à la suite d’un premier cas avéré de Covid-19 dans l’établissement le 4 janvier.


Vidéo: Covid: plus de 260 cas à l'hôpital de Dieppe - 22/01 (BFMTV)

40 résidents positifs

« Cet établissement compte à ce jour 40 résidents et 19 personnels dépistés positifs, au Covid-19 ou à ce variant anglais », précise l’ARS. Quatre personnes âgées sont pour l’heure hospitalisée.

A ce stade, l’unité d’hébergement renforcée de la maison de retraite – celle qui accueille les résidents les plus dépendants, notamment atteints d’Alzheimer – n’est pas touchée par la contamination. Les équipes de l’Assurance-Maladie et de l’ARS mènent actuellement les « opérations habituelles » de recherche de cas contacts potentiels.

Coronavirus en Bretagne : Dix cas du variant anglais confirmés, l’épidémie repart à la hausse

  Coronavirus en Bretagne : Dix cas du variant anglais confirmés, l’épidémie repart à la hausse La région demeure l’une des moins touchées par le virus mais le nombre de cas est à la hausse © C. Allain / 20 Minutes Illustration de l'entrée d'un hôpital ici confiné en raison de l'épidémie de coronavirus. EPIDEMIE - La région demeure l’une des moins touchées par le virus mais le Cette fois-ci, c’est confirmé. Après une fausse alerte au sein du pôle gériatrique de Chantepie, près de Rennes, l’Agence régionale de santé a confirmé la présence du variant anglais du Covid-19 en Bretagne.

© Bertille LAGORCE Pays d'Europe ayant recensé des cas de variants britannique ou sud-africain, selon des données de l'OMS au 22 janvier. Les virus ne pensent pas mais ils peuvent s'adapter à leur environnement pour survivre.

Coronavirus : efficacité de la colchicine, un traitement contre la goutte. RTL info. Les interrogatoires se poursuivent à Liège dans le dossier Nethys. S’ouvre dans une nouvelle fenêtre Ouvre un site externe Ouvre un site externe dans une nouvelle fenêtre.

Avec ces 11 nouveaux cas toulousains, l’Occitanie totalise désormais 21cas du variant anglais.

Covid : le traitement de Regeneron reste efficace contre les variants .
Ce cocktail d'anticorps, administré à Donald Trump pour le soigner du Covid-19, garde son efficacité face aux variants britanniques et sud-africains.Le REGEN-COV, constitué « des deux anticorps neutralisants » appelés imdevimab et casirivimab, « a gardé sa puissante capacité de neutralisation contre le variant B.1.1.7 » britannique ainsi que « contre le variant B.1.351 » sud-africain, a déclaré la société dans un communiqué. Concernant le variant sud-africain toutefois, l'un des deux anticorps, le casirivimab, a vu sa « puissance réduite ».

usr: 0
C'est intéressant!