•   
  •   

France Covid-19. Flambée des cas dans les prisons d’Île-de-France, une situation préoccupante

15:05  27 janvier  2021
15:05  27 janvier  2021 Source:   ouest-france.fr

Les campagnes de vaccination accélèrent, avec de fortes inégalités

  Les campagnes de vaccination accélèrent, avec de fortes inégalités Les campagnes de vaccination accélèrent, avec de fortes inégalitésPlus de 60 pays dont, tardivement, le Brésil, ont lancé leur campagne de vaccination contre le coronavirus, mais 11 d’entre eux concentrent 90% des injections. En France, où la situation épidémique reste préoccupante, les différents variants inquiètent, et une pénurie de vaccin est évoquée. Suivez l’évolution de la situation en direct.

Des mesures ont été prises pour ralentir la propagation du coronavirus dans les prisons franciliennes (photo d'illustration). © Daniel Fouray / Ouest-France Des mesures ont été prises pour ralentir la propagation du coronavirus dans les prisons franciliennes (photo d'illustration).

Dans les centres pénitentiaires d’Île-de-France, on assiste à un rebond de l’épidémie de Covid-19. C’est le cas notamment à la prison de Fresnes (Val-de-Marne), où plus de 80 cas, parmi les détenus et le personnel, se sont avérés positifs. Une situation qui pousse l’administration à prendre de nouvelles mesures de précaution.

Les cas de Covid-19 se multiplient dans les prisons d’Île-de-France. Cette recrudescence de l’épidémie touche particulièrement les établissements de Fresnes (Val-de-Marne), Nanterre (Hauts-de-Seine) ou encore Réau (Seine-et-Marne).

Jusqu'à 500 nouvelles cellules à construire dans les prisons pour femmes

 Jusqu'à 500 nouvelles cellules à construire dans les prisons pour femmes Jusqu'à 500 nouvelles cellules dans les prisons pour femmes, a annoncé le ministère de la Justice. © Getty Images Ceux-ci seront construits dans les prisons pour femmes existantes pour augmenter le nombre de cellules individuelles disponibles et améliorer les conditions. Ils comprendront des douches en cellule, et certains permettront aux femmes de passer la nuit avec leurs enfants pour se préparer à vivre à la maison après leur libération.

Le Parisien rapportait ainsi, mardi 26 janvier, que soixante détenus et vingt agents ont été testés positifs à Fresnes, auxquels s’ajoutent 96 cas contacts. À Nanterre, trente cas ont été repérés parmi les seuls agents qui sont au nombre de 200. Tandis qu’à Réau, les femmes sont fortement impactées, avec onze positives sur douze cas.

Des mesures pour ralentir la propagation du virus

Pour lutter contre l’épidémie, de nouvelles mesures ont été adoptées à Fresnes. Le personnel comme les détenus doivent porter le masque et les parloirs sont équipés de protections vitrées. Des tests sont réalisés en nombre (440 ont été effectués ces derniers jours) et les cas contacts sont maintenus à l’isolement.

La contrôleuse générale des lieux de privation de liberté pointe toutefois une surpopulation dans les prisons françaises et en a fait part par écrit au ministre de la Santé. Dominique Simonnot plaide pour une sortie anticipée des détenus proches de leur libération ou pour le report de l’incarcération de certains condamnés. Des mesures qui ont déjà été prises lors du premier confinement.

Pour en savoir plus, lire l’article du Parisien.

Locked down and up: craintes concernant l'impact du virus sur les prisonniers britanniques .
L'inquiétude grandit quant à l'impact potentiel à long terme de la pandémie de coronavirus sur les prisonniers en Angleterre et au Pays de Galles, même si les prisons ont évité les pires prédictions sur les infections. © PAUL ELLIS Seuls les aspects les plus fondamentaux des régimes pénitentiaires sont maintenus dans la bataille contre Covid-19 Les cas de Covid-19 et les décès ont été maintenus en deçà des prévisions désastreuses du début de la crise en imposant des restrictions aux prisons.

usr: 0
C'est intéressant!