•   
  •   

France Comment la France est passée à côté d’une start-up nantaise qui fabrique un vaccin

15:05  27 janvier  2021
15:05  27 janvier  2021 Source:   europe1.fr

La charge de François Ruffin contre Sanofi et son plan de suppression de postes est-elle justifiée?

  La charge de François Ruffin contre Sanofi et son plan de suppression de postes est-elle justifiée? A l'offensive ces derniers jours pour dénoncer la politique de R&D, les suppressions de poste ou le retard pris dans la course au vaccin par le géant pharmaceutique, le député La France insoumise vise-t-il juste? Sur plusieurs points ses arguments sont bel et bien fondés. Il s'est imposé ces derniers jours comme le détracteur numéro un de Sanofi. Absence de vaccin, désengagement dans le secteur stratégique de la recherche et développement (R&D), "outil industriel broyé"...

La start-up nantaise Valneva devrait commercialiser à l'automne son propre vaccin contre le coronavirus. Des doses tricolores qui traverseront directement la Manche pour rallier le Royaume-Uni. Car ce sont bels et bien les Britanniques qui ont entièrement financé les essais cliniques de l'entreprise. Mais l'Union européenne veut combler son retard en commandant 60 millions de doses pour début 2022. © CESAR MANSO / AFP La start-up nantaise Valneva devrait commercialiser à l'automne son propre vaccin contre le coronavirus. Des doses tricolores qui traverseront directement la Manche pour rallier le Royaume-Uni. Car ce sont bels et bien les Britanniques qui ont entièrement financé les essais cliniques de l'entreprise. Mais l'Union européenne veut combler son retard en commandant 60 millions de doses pour début 2022.

Avec l'annonce de l'arrêt du principal projet de vaccin de l'Institut Pasteur contre le coronavirus, on pouvait penser que la France était hors course dans le dossier de la vaccination. Et pourtant, parmi les plus de 200 entreprises dans le monde qui se sont lancées au printemps dernier dans une course au vaccin, il y a Valneva. Cette petite start-up française basée à Nantes va commercialiser son propre remède à l'automne. Mais les premières doses de cette société tricolore iront directement... au Royaume-Uni.

Le vaccin contre le coronavirus fabriqué au Canada commencera mardi les essais cliniques humains

 Le vaccin contre le coronavirus fabriqué au Canada commencera mardi les essais cliniques humains © John Woods / La Presse canadienne Un poste de vaccination typique est vu à la clinique de vaccination COVID-19 du Health Sciences Centre à Winnipeg le 14 décembre. Le vaccin contre le coronavirus fabriqué au Canada débute mardi les essais cliniques humains. Un vaccin fabriqué au Canada pour se protéger contre le COVID-19 doit commencer les essais cliniques sur l'homme mardi à Toronto, a déclaré la société de biotechnologie qui a développé le vaccin.

>> EN DIRECT -

Un vaccin qui utilise une technique particulière

Et cela prend tout son sens quand on sait que ce sont les Britanniques qui ont entièrement financé les essais cliniques de ce vaccin qui utilise une technique bien particulière. "Vous prenez un virus, vous l'inactivez et vous gardez sa surface intacte pour générer un nombre d'anticorps important et le plus varié possible", explique au micro d'Europe 1 Franck Grimaud, directeur général de Valneva. Un adjuvant est ensuite ajouté au vaccin pour "améliorer l'efficacité et surtout la durée de protection".

L'ESSENTIEL CORONAVIRUS

> Quelle place pour le télétravail après le coronavirus ?

> Les adolescents sont-ils des vecteurs de contamination ?

> Les conseils d'un psychothérapeute pour traverser au mieux cette période

Kamala Harris a reçu sa deuxième dose de vaccin contre le Covid-19

  Kamala Harris a reçu sa deuxième dose de vaccin contre le Covid-19 Mardi, la vice-présidente américaine Kamala Harris a reçu sa deuxième dose de vaccin contre le Covid-19. 1/10 DIAPOSITIVES © Patrick Semansky/AP/SIPA La vice-présidente américaine Kamala Harris a reçu sa deuxième dose de vaccin contre le Covid-19, le 26 janvier 2021. La vice-présidente américaine Kamala Harris a reçu sa deuxième dose de vaccin contre le Covid-19, le 26 janvier 2021. 2/10 DIAPOSITIVES © Patrick Semansky/AP/SIPA La vice-présidente américaine Kamala Harris a reçu sa deuxième dose de vaccin contre le Covid-19, le 26 janvier 2021.

> Comment fonctionne "CleanCovid", la lampe anti-coronavirus

> Comment va fonctionner le comité citoyen chargé de suivre la vaccination ?

60 millions de doses début 2022

Un vaccin qui est bien plus facile à conserver que celui du tandem américano-allemand Pfizer-BioNTech, qui doit rester à -80 degrés Celsius, et qui pourra être adapté aux nouveaux variants en quelques mois à peine. S'il faut encore attendre plusieurs mois et la fin des essais cliniques pour valider l'efficacité de ce candidat-vaccin, l'Union européenne s'est toutefois monté très intéressée. Un contrat va ainsi bientôt être signé entre les 27 et la start-up pour livrer 60 millions de doses au début de l'année 2022, après l'approbation du vaccin par l'agence européenne du médicament.

Coronavirus : Vacciner tous les Français d’ici la fin de l’été, est-ce vraiment possible ? .
Mardi, Emmanuel Macron a assuré que « d’ici à la fin de l’été, nous aurons proposé à tous les Français adultes qui le souhaitent un vaccin » © Stephane Lemouton-POOL/SIPA Emmanuel Macron a dévoilé ses pistes pour accélérer la stratégie de vaccination. EPIDEMIE - Mardi, Emmanuel Macron a assuré que « d’ici à la fin de l’été, nous aurons proposé à tous les Français adultes qui le souhaitent un vaccin » Alors que la campagne de vaccination française, qui a débuté le 27 décembre, est régulièrement critiquée pour sa lenteur, l’annonce a de quoi surprendre.

usr: 0
C'est intéressant!