•   
  •   

France Virus en progression, 20 départements sous surveillance renforcée… ce qu’il faut retenir des annonces de Castex

21:42  25 février  2021
21:42  25 février  2021 Source:   nouvelobs.com

Allocution de Jean Castex : TF1 et France 2 bousculent leur programmation ce jeudi

  Allocution de Jean Castex : TF1 et France 2 bousculent leur programmation ce jeudi Ce jeudi 25 février 2021, le Premier Ministre Jean Castex prooncera une allocution à 18h pour faire le point sur la situation sanitaire du pays. TF1 et France 2 proposeront une édition spéciale dès 17h30 pour analyser les annonces très attendues, après les annonces de reconfinements dans certaines régions de France. © ABACA Ce jeudi 25 février 2021, le Premier Ministre Jean Castex prooncera une allocution à 18h pour faire le point sur la situation sanitaire du pays.

  Virus en progression, 20 départements sous surveillance renforcée… ce qu’il faut retenir des annonces de Castex © Copyright 2021, L'Obs

« La situation sanitaire de notre pays s’est dégradée au cours des derniers jours », a prévenu jeudi 25 février Jean Castex lors d’une conférence de presse. Face à cette dégradation, 20 départements sont placés en « surveillance renforcée ». « Si la situation continue de se dégrader nous prendrons des mesures qui entreront en vigueur la semaine du 6 mars », a-t-il prévenu.

20 départements sous la menace de nouveaux tours de vis

Les départements concernés recouvrent toute l’Ile-de-France, le Rhône, les Bouches-du-Rhône, une grande partie des Hauts-de-France, la Drôme, la Moselle, la Meurthe-et-Moselle ou encore l’Eure-et-Loir.

Covid-19 : quels sont les départements où la situation épidémique est "préoccupante"?

  Covid-19 : quels sont les départements où la situation épidémique est Après le littoral de la Côte d'Azur et l'agglomération de Dunkerque, le gouvernement se penche jeudi soir sur les "départements qui sont dans le rouge" et où un travail de concertation préfet/élus devrait être initié. Quels sont-ils? Eléments de réponse. Le confinement ne sera appliqué qu'à partir de vendredi, et pour les prochains week-ends, à Nice et sur le littoral de la Côte d'Azur ainsi que dans l'agglomération de Dunkerque (Nord), selon des décisions du gouvernement prises respectivement lundi et mercredi. Mais déjà, l'exécutif se penche sur les autres points chauds du pays où la situation sanitaire inquiète.

De l’optimisme aux premiers reconfinements locaux, de longues semaines de désillusion

« J’ai demandé aux préfets d’engager des concertations avec les élus en vue […] d’envisager, dans tout ou partie de ces territoires, des mesures de freinage proches de celles mises en place à Nice et Dunkerque » cette semaine, a ajouté le Premier ministre. Ces deux agglomérations sont désormais reconfinés le week-end pour contrer la flambée de Covid-19.

> Regardez le résumé des annonces du Premier ministre :

Quand les Français peuvent-ils espérer un allègement des restrictions ? Pour l’instant, il n’est pas possible « à ce jour » « d’envisager des mesures de relâchement », a admis Jean Castex. Et d’évoquer, comme cap de sortie, « la fin du printemps ».

Covid-19 : 20 départements placés en "surveillance renforcée"

  Covid-19 : 20 départements placés en Jean Castex s'est exprimé jeudi lors d'une conférence de presse alors que plusieurs départements voient rouge face au covid-19. © Stephane De Sakutin/Pool via REUTERS La situation épidémique «est très préoccupante» dans une dizaine de départements, a fait savoir mercredi Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement. Le lendemain, c'est par la voix de Jean Castex que l'exécutif a fait le point sur sa stratégie face au covid-19 alors que des confinements locaux et partiels ont déjà été annoncés dans les Alpes-Maritimes et à Dunkerque ces derniers jours.

L’autosatisfecit du gouvernement sur sa stratégie

Le Premier ministre a rappelé que 30 000 cas positifs avaient été enregistrés mercredi soir, « un chiffre que nous n’avions plus atteint depuis novembre dernier ».

« Après plusieurs mois marqués par un plateau se situant entre 15 000 et 20 000 cas par jour, le virus gagne de nouveau du terrain depuis une semaine », a-t-il souligné. Il a par ailleurs précisé que le variant anglais du coronavirus, plus contagieux, « concerne désormais à peu près la moitié des personnes atteintes de la Covid en France ».

Faut-il importer la stratégie « zéro Covid » en France ?

Jean Castex a fustigé ceux qui voudraient mettre en place un confinement strict de quatre semaines pour freiner d’un coup sec l’épidémie. Rappelant que le gouvernement avait décidé de se donner du temps pour décider d’un nouveau confinement, il s’est félicité de cette stratégie : « Cette décision s’est avérée la bonne : elle nous a permis de gagner du temps. Or ce temps est précieux, car chaque jour, nous avons un peu plus de personnes vaccinées. »

Conférence de presse de Jean Castex : cette grosse bourde repérée par les internautes

  Conférence de presse de Jean Castex : cette grosse bourde repérée par les internautes Ce jeudi 25 février, Jean Castex a donné une nouvelle conférence de presse sur la lutte contre l'épidémie de Covid-19. Et une grosse bourde a sauté aux yeux des téléspectateurs. Une prise de parole très attendue. Ce jeudi 25 février, Jean Castex a donné une nouvelle conférence de presse dédiée à la crise sanitaire. Si aucune mesure stricte n’a été annoncée, vingt départements ont été placés en "vigilance renforcée", parmi lesquels ceux d’Ile-de-France, le Nord, la Moselle ou encore les Bouches-du-Rhône.

« Pendant ce temps, notre activité économique ne s’est pas effondrée, nos commerces ont pu rester ouverts, nos enfants ont pu aller à l’école dans les zones bien sûr qui n’étaient pas en vacances », a-t-il rappelé.

Selon le Premier ministre, « le confinement est un levier auquel nous devons recourir quand on ne peut pas faire autrement. Il faut le faire à bon escient, au bon moment et dans la bonne mesure ».

La vaccination ouverte au plus de 65 ans au mois d’avril

Le déploiement de la campagne se poursuit par ailleurs, et la vaccination pour les plus de 65 ans devrait être ouverte à partir de début avril, a annoncé le ministre.

Jean Castex a assuré que d’ici à la fin du mois de février, « plus de 4 millions de vaccins auront été administrés à plus de 3 millions de personnes ».

Les 65-75 ans, grands oubliés de la campagne de vaccination en France

Il a également défendu la stratégie vaccinale de France, assurant que « nous vaccinons les bonnes personnes ». « Si certains pays qui nous entourent ont à ce jour davantage vacciné que nous, la France est en tête pour la vaccination des personnes les plus exposées aux formes graves du Covid-19 », a-t-il assuré.

Près de 80 % des résidents d’Ehpad et plus du quart des personnes de plus de 75 ans ont ainsi été vaccinés, selon le Premier ministre.

Pourquoi le Pas-de-Calais sera confiné le week-end mais pas Paris .
Le Pas-de-Calais sera le seul des départements sous surveillance renforcée à être confiné le week-end, alors que l'Île-de-France ne connaîtra pas le même sort. Plus globalement, l'exécutif veut réduire les contraintes qui pèsent sur l'ensemble des Français, avec un cap fixé à la mi-avril. Plusieurs des mesures annoncées jeudi soir par Jean Castex, lors de sa conférence de presse avec Olivier Véran, sont déjà connues.

usr: 1
C'est intéressant!