•   
  •   

France Covid-19 : à Paris, l'idée d'un reconfinement de trois semaines divise

11:45  26 février  2021
11:45  26 février  2021 Source:   europe1.fr

EN DIRECT - Coronavirus : la vaccination débute seulement en Australie

  EN DIRECT - Coronavirus : la vaccination débute seulement en Australie En Australie, la campagne de vaccination contre le Covid-19 vient de débuter alors que plus de 200 millions de doses de vaccin ont été administrées dans le monde. En France, où la pression hospitalière est toujours forte, de nouvelles mesures doivent être prises dans les Alpes-Maritimes, à la fin du weekend, voire un reconfinement. En Australie, la campagne de vaccination contre le Covid-19 vient de débuter alors que plus de 200 millions de doses de vaccin ont été administrées dans le monde. Dans les Alpes-Maritimes, de nouvelles mesures doivent être prises à la fin du we Suivez l'évolution de la situation en direct.

La mairie de # Paris va proposer au gouvernement un confinement de 3 semaines dans la capitale afin "d'avoir la perspective de tout rouvrir" à son issue, y compris bars, restaurants et lieux culturels, a affirmé le premier adjoint Emmanuel Grégoire sur France Info #AFP. Je ne sais pas ce que ça Ça paraît toujours une bonne idée quand on annonce une durée limitée avec ensuite relâchement total. On sait néanmoins que ça durera plus que trois semaines , ou alors c'est reparti pour un tour assez rapidement avec l'ouverture des bars et restos. En Chine, où les confinements étaient autrement plus

Plutôt qu'un confinement le week-end, une mesure «très contraignante sur le plan de l'impact sociétal et assez peu efficace sur le plan sanitaire», le premier adjoint préfère «un confinement tout court» à Paris de façon à «vraiment redonner de l'oxygène et avoir la perspective dans trois semaines de tout rouvrir», tout en Il faut maintenant prendre des décisions courageuses», a déclaré l'adjoint de la maire PS Anne Hidalgo après l'annonce par le Premier ministre Jean Castex de la mise sous «surveillance renforcée» de Paris , comme 19 autres départements, face à la remontée épidémique.


Alors que le Premier ministre a évoqué jeudi soir une situation épidémique "préoccupante" en Île-de-France, la mairie de Paris s'apprête à proposer au gouvernement un confinement de trois semaines dans la capitale afin "d'avoir la perspective de tout rouvrir" à son issue. L'idée a été fraichement accueillie, notamment par l'exécutif.

Du côté de l'exécutif, la proposition d’Anne Hidalgo a été fraichement accueillie. Alors que le Premier ministre avait désigné un peu plus tôt jeudi 20 départements "sous surveillance renforcée" et évoqué une situation "préoccupante" en Île-de-France, le premier adjoint à la maire de Paris a annoncé qu'Anne Hidalgo s'apprêtait à proposer au gouvernement un confinement de trois semaines dans la capitale afin "d'avoir la perspective de tout rouvrir" à son issue, y compris bars, restaurants et lieux culturels. Mais l'idée ne fait pas l'unanimité, loin de là. 

Confinements locaux : l'exécutif veut-il gagner du temps avant un reconfinement total ?

  Confinements locaux : l'exécutif veut-il gagner du temps avant un reconfinement total ? Le confinement le week-end de Nice et de son littoral, mais aussi de l'agglomération de Dunkerque, annoncé mercredi par le ministre de la Santé, répond aux demandes des élus locaux face à la progression de l'épidémie de Covid-19 dans ces zones. Mais la piste d'un reconfinement national est de nouveau sur la table de l'exécutif.

Plutôt qu'un confinement le week-end, une mesure «très contraignante sur le plan de l'impact sociétal et assez peu efficace sur le plan sanitaire», le premier adjoint préfère «un confinement tout court» à Paris de façon à «vraiment redonner de l'oxygène et avoir la perspective dans trois semaines de tout rouvrir», tout en conservant des mesures de protection sanitaire. La rédaction vous conseille. Covid - 19 : un redémarrage de l’épidémie inégal et un effet variants mystérieux. Covid - 19 : faut-il vacciner toute la planète pour empêcher la diffusion des variants ?

Dans une France "submergée par l'accélération soudaine de l'épidémie" de Covid - 19 , le président Emmanuel Macron a annoncé, mercredi, un reconfinement national effectif dès vendredi, sauf en Outre-Mer. Les écoles resteront toutefois ouvertes. Les réunions privées, en dehors du cercle familial, et les rassemblements sont donc interdits. Il ne sera pas possible de se déplacer d ' une région à l'autre. Les frontières à l'extérieur de l'espace Schengen fermées, les frontières intérieures à l'Europe ouvertes. Des tests rapides seront imposés aux voyageurs venant en France, dans les ports et les

Jean Castex a bien demandé jeudi aux élus locaux des régions à risque de réfléchir à de nouvelles mesures de lutte contre le Covid-19. Mais le Premier ministre venant tout juste d’annoncer des concertations, on juge à Matignon que cette proposition arrive trop tôt. "Les discussions n’ont même pas commencé", s'agace un conseiller à l’Elysée. Au sein de l’exécutif, on rappelle par ailleurs que Paris est aussi un département et qu’une telle décision devrait être prise à la préfecture, pas à l’Hôtel de ville.

La mairie veut "préparer la suite"

La mairie, elle, défend son idée. "Pendant ces trois semaines de confinement, on organise la suite des évènements pour repartir sur de bonnes bases et avoir cette fois-ci une vraie préparation, une vraie planification. On pourra préparer, faire avec les gens, faire des écoles qui fonctionnent, faire en sorte d'avoir une vie culturelle fonctionnelle. Ce virus va rester encore jusqu'à la fin d'une vraie période de vaccination pour tous", explique Anne Souyris, adjointe en charge de la santé publique, au micro d'Europe 1. 

Pour éviter un reconfinement, le député LFI Eric Coquerel propose un système de roulement

  Pour éviter un reconfinement, le député LFI Eric Coquerel propose un système de roulement Selon le député « insoumis » de Seine-Saint-Denis, c’est une solution pour pouvoir rouvrir l’ensemble des lieux culturels, et éviter un brassage de population et des confinements locaux. De l’optimisme aux premiers reconfinements locaux, de longues semaines de désillusion « Organiser la société en roulement, c’est très simple, cela veut dire que toutes les activités professionnelles, mais aussi sociales et culturelles, se font sur un système de rotation », a-t-il détaillé. En pratique, il conseille de mettre en place une organisation du travail « pour certains le lundi, le lendemain pour d’autres », et ainsi de suite.

BILAN COVID. L'année 2021 débute avec encore plus de 19 000 nouveaux cas de coronavirus recensés en France en 24 heures. Ce vendredi 1er janvier, le nombre de patients en réanimation augmente aussi notablement, même s'il faut rester prudent sur l'interprétation des données lors d ' un Le ministère de la Santé calcule également, à partir des données brutes, une série de statistiques sur la progression du Covid - 19 dans le pays. Quatre indicateurs particulièrement importants sont présentés ci-dessous : le taux de positivité des tests RT-PCR, le taux d'incidence, le nombre de reproduction

Evoquant une situation «très préoccupante dans une dizaine de départements», le porte-parole du gouvernement a fait savoir que le Premier ministre prendrait la parole ce 25 février. Il pourrait annoncer des «mesures rapides et fortes». Covid - 19 : Jean Castex annonce le placement de 20 départements en «surveillance renforcée». La mairie de Paris va proposer un confinement de trois semaines de la capitale. Les partisans de Pachinian et de l’opposition manifestent à Erevan après la «tentative» de putsch.

Quoiqu'il en soit, le gouvernement aimerait ne pas faire de Paris et de l’Ile-de-France un cas particulier. "Il n’y a pas de différence épidémique avec les autres départements rouge", précise le ministère de la Santé. "La circulation du virus, notamment du variant anglais, est active comme ailleurs", souligne l’entourage d’Olivier Veran. Reste que Paris a une charge symbolique, économique et géographique, à part. En privé, Jean Castex le reconnait : "Confiner Paris donnerait lieu à des réflexions sur les déplacements, les transports."

Les commerces s'opposent à l'idée

Sans compter les nombreux commerces, qui rejettent fermement l'idée de leur maire. Francis Palombi, président de la Confédération des commerçants de France, se dit "effaré". "C'est une ineptie, il y a déjà le couvre-feu, de nombreuses mesures ont été mises en place. Qu'il y ait certaines mesures complémentaires, je peux l'admettre, mais le confinement total à Paris, on ne peut pas tolérer. Ça va mettre au plus mal, encore plus mal, les commerces à Paris."

La pression monte donc pour les habitants de la capitale et de sa région. Si les contaminations flambent dans les prochains jours, un confinement le weekend, comme à Nice ou à Dunkerque, n’est plus exclu. 

Covid-19 : Paris reconfiné, Paris libéré ? .
L’exécutif envisage clairement d’appliquer à Paris la stratégie déjà choisie dans le Nord ou les Alpes-Maritimes. Ce à quoi la maire de la capitale, Anne Hidalgo, s’oppose.Lors d’une réunion en visioconférence à 15 heures, les trois hommes ont expliqué à la maire de la capitale qu’il faudrait appliquer à Paris et à l’Ile-de-France une mesure «sur le modèle de Nice et Dunkerque» Un participant à la réunion raconte à Libération : “C’est fait avec l’accord du gouvernement. De toute façon, il n’y a pas d’autres solutions.” Un autre participant : “Je ne vois pas comment on peut y échapper”.

usr: 6
C'est intéressant!