•   
  •   

France Comment le vaccin d’AstraZeneca se défait de sa mauvaise réputation

15:33  01 mars  2021
15:33  01 mars  2021 Source:   nouvelobs.com

Vaccination : Moins de doses d’AstraZeneca en février, le vaccin Janssen prévu plutôt en mai

  Vaccination : Moins de doses d’AstraZeneca en février, le vaccin Janssen prévu plutôt en mai Le total attendu de près de 6 millions de doses AstraZeneca fin mars est déjà en deçà de prévisions antérieures, qui étaient fixées à 9 millions à la fin du premier trimestre © FRANCOIS GREUEZ / SIPA/SIPA Illustration du vaccin AstraZeneca. CORONAVIRUS - Le total attendu de près de 6 millions de doses AstraZeneca fin mars est déjà en deçà de prévisions antérieures, qui étaient fixées à 9 millions La France attend moins de doses de vaccin contre le coronavirus d’AstraZeneca en février, avant un rattrapage en mars.

  Comment le vaccin d’AstraZeneca se défait de sa mauvaise réputation © Copyright 2021, L'Obs

Le vaccin AstraZeneca sera-t-il bientôt autorisé pour les plus de 65 ans ? Alors qu’il est pour l’heure réservé aux personnes en dessous de cette tranche d’âge, « le Journal du dimanche » affirme le 28 février que la Haute Autorité de Santé « devrait revoir sa copie »et se « prononcer dans un délai de deux semaines sur une autorisation pour son administration à un public plus âgé ». Une nouvelle étape dans la réhabilitation de ce vaccin, parfois considéré par le grand public comme moins fiable que les autres.

Le vaccin AstraZeneca avait notamment souffert de premiers résultats moins probants que ceux de ses prédécesseurs, avec une efficacité de 70 % en moyenne, là où les vaccins Moderna et Pfizer-BioNTech se prévalaient respectivement d’une efficacité de 94,1 % et 95 %.

Covid-19. Quand pourrez-vous être vaccinés ? Sept questions sur la campagne de vaccination

  Covid-19. Quand pourrez-vous être vaccinés ? Sept questions sur la campagne de vaccination Lors de son point sanitaire, jeudi 25 février, le Premier ministre a précisé les dernières conditions d’accès à la vaccination contre le Covid-19. Les « 65-74 ans », souvent considérés comme les oubliés de la campagne, devraient pouvoir prétendre à la vaccination en avril, date à laquelle la France devrait voir son stock de doses considérablement augmenter. Une fois de plus, le gouvernement a précisé son calendrier de vaccination contre le Covid-19, lors de son point sanitaire, jeudi 25 février.

Le vaccin doit-il être un bien public mondial ?

Dans les semaines suivantes, son efficacité jugée « modérée » contre le variant sud-africain, la suspension temporaire par l’Afrique du Sud de son programme de vaccination, ainsi que les remontées de nombreux effets secondaires indésirables comme des « symptômes grippaux de forte intensité », avaient fini de forger une mauvaise réputation au vaccin.

« Pas un vaccin au rabais »

Face à ces déboires, l’OMS avait prévenu début février qu’il était « beaucoup trop tôt pour rejeter ce vaccin », qui est « une partie importante de la réponse mondiale à la pandémie actuelle ». Elle avait également estimé, contrairement à la France et d’autres pays européens, que ce vaccin était aussi valable pour les plus de 65 ans.

National panel déconseille d'utiliser le vaccin COVID-19 d'Oxford-AstraZeneca sur les personnes âgées

 National panel déconseille d'utiliser le vaccin COVID-19 d'Oxford-AstraZeneca sur les personnes âgées OTTAWA - Un panel national d'experts en vaccins dit que les provinces ne devraient pas utiliser le vaccin Oxford-AstraZeneca COVID-19 sur les personnes âgées, ouvrant la porte aux provinces pour commencer à vacciner plus jeunes populations avec le vaccin nouvellement autorisé beaucoup plus tôt que prévu.

Craignant que la mauvaise réputation du AstraZeneca n’affecte l’efficacité de la campagne de vaccination, les autorités sanitaires françaises avaient aussi défendu ce vaccin. « Ce n’est pas un vaccin au rabais, c’est un bon vaccin », expliquait le « Monsieur Vaccin » du gouvernement Alain Fischer, le 15 février dernier.

« Nous sommes gâtés, avec deux vaccins dont le niveau d’efficacité est à plus de 90 %, mais cela reste un bon vaccin et il faut l’utiliser, y compris pour les personnes âgées de moins de 65 ans avec des comorbidités, cela les protégera », avait-il ajouté.

Faut-il importer la stratégie « zéro Covid » en France ?

Le 22 février, une étude écossaise a contribué à réhabiliter le vaccin mal-aimé. Dirigée par l’université d’Edimbourg, elle indiquait qu’en Ecosse, quatre semaines après l’administration d’une première dose, le risque d’hospitalisation était réduit de 85 % avec le vaccin Pfizer et de 94 % avec celui d’AstraZeneca, par rapport aux personnes n’ayant pas reçu le vaccin.

AstraZeneca sera `` volontiers '' accepté à l'Île-du-Prince-Édouard, a déclaré le premier ministre

 AstraZeneca sera `` volontiers '' accepté à l'Île-du-Prince-Édouard, a déclaré le premier ministre Le vaccin © Ricardo Rojas / Reuters La Dre Heather Morrison a déclaré à l'Île-du-Prince-Édouard. attend sa première livraison du vaccin AstraZeneca-Oxford dans la semaine prochaine. Dr. Heather Morrison dit qu'elle est heureuse d'avoir une autre arme dans son arsenal COVID-19 maintenant que le vaccin AstraZeneca-Oxford a été approuvé pour une utilisation chez les personnes de moins de 65 ans.

Chez les plus de 80 ans, l’un des groupes les plus à risques, les résultats préliminaires combinés des deux vaccins montrent une réduction de 81 % des hospitalisations.

Une efficacité qui pourrait « changer la donne »

« Il y a ce que les gens pensent et ce que les études scientifiques montrent. Les dernières études scientifiques montrent que le vaccin AstraZeneca est très efficace sur les formes graves. Et c’est ce qu’on recherche », a depuis défendu Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée en charge de l’Industrie.

« Le vaccin peut être moyennement efficace sur le fait que vous démarriez la maladie. Mais comme c’est une maladie qui à 80 % est relativement bénigne, cela n’a pas de portée pratique, ni pour vous ni pour le système de santé. »

« En revanche, une forme grave peut avoir des conséquences extrêmement délétères », a-t-elle ajouté, appuyant par ailleurs la simplicité de conservation et d’administration du vaccin, qui peut être conservé dans un simple réfrigérateur.

Le 25 février, Olivier Véran se réjouissait : « Le vaccin AstraZeneca serait beaucoup plus efficace que ce qu’on croyait », y compris au-delà de 65 ans, « ce qui pourrait changer la donne ».

L’Italie bloque l’exportation de doses du vaccin d’AstraZeneca vers l’Australie

  L’Italie bloque l’exportation de doses du vaccin d’AstraZeneca vers l’Australie L’Italie bloque l’exportation de 250 000 doses du vaccin d’AstraZeneca vers l’Australie. Le laboratoire suédois possède en Italie une usine d’embouteillage. C’est la première fois qu’est appliqué le règlement européen sur les exportations de vaccins. L’Europe avait menacé AstraZeneca à plusieurs reprises suites à ses annonces de retards de livraison et elle met ses menaces à exécution. Mais c’est plus largement la manifestation d’une volonté de l’Union européenne de garder les doses pour les Européens. Avec notre correspondant à Bruxelles, Pierre BenazetC’est le gouvernement italien qui a signifié à AstraZeneca l’interdiction d’exporter vers l’Australie.

Les 65-75 ans, grands oubliés de la campagne de vaccination en France

Pour l’heure, le vaccin d’AstraZeneca est réservé aux 50-65 ans présentant des facteurs de comorbidités et aux soignants de moins de 65 ans. Ouvrir la vaccination aux plus de 65 ans permettrait notamment d’inclure les personnes âgées de 65 à 75 ans, pour l’instant exclues de la campagne. Selon « le Journal du dimanche », la Haute Autorité de Santé devrait rendre sa décision dans les semaines à venir.

M. F.

AUSSI SUR MSN: Autriche: les pharmacies offrent des tests Covid-19 à faire soi-même

Allemagne compte sur AstraZeneca pour stimuler le déploiement du vaccin .
BERLIN (AP) - L'Allemagne a commencé à intensifier l'utilisation du vaccin contre le coronavirus fabriqué par AstraZeneca, après que les autorités ont donné le feu vert la semaine dernière pour qu'il soit administré aux personnes âgées de 65 ans plus de. © Fourni par Associated Press Bianca Ahlemeier (32 ans), une gardienne à domicile avec cinq enfants, est vaccinée avec le vaccin AstraZeneca par un médecin du centre de vaccination de Koelnmesse, Cologne, Allemagne, le lundi 8 mars 2021.

usr: 1
C'est intéressant!