•   
  •   

France Projet immobilier à Montmartre : «A force de grignoter notre patrimoine, il ne va plus rien rester»

21:18  07 mars  2021
21:18  07 mars  2021 Source:   msn.com

L'État australien a approuvé tous les plans susceptibles d'endommager les sites aborigènes l'année dernière

 L'État australien a approuvé tous les plans susceptibles d'endommager les sites aborigènes l'année dernière MELBOURNE (Reuters) - L'État australien de la Nouvelle-Galles du Sud (NSW) a approuvé toutes les demandes de planification qui causeraient des dommages aux sites du patrimoine aborigène qu'il a reçues dans le passé année, selon une audience sur le budget de l'État cette semaine.

Paris (XVIIIe). La création des logements de luxe entraînerait la destruction de bains-douches datant du XIXe siècle, situés au pied de la butte Montmartre. © LP/Fred Dugit Paris (XVIIIe). La création des logements de luxe entraînerait la destruction de bains-douches datant du XIXe siècle, situés au pied de la butte Montmartre.

Alexandra Sobczak-Romanski, la fondatrice et présidente de l'association Urgences Patrimoine, nous livre son analyse sur le projet immobilier à Paris, dans le XVIII e, qui a entraîné une levée de boucliers de la part de riverains et d'élus.

Que vous inspire cette affaire ?

C'est une double affaire. De pierres et d'humanité. Il nous faut à la fois protéger le patrimoine, même s'il n'est pas classé, et les salariés (NDLR : du laboratoire photo Cyclope, dont l'avenir est menacé par le projet). Une fois de plus, nous sommes devant le combat du pot de terre contre le pot de fer. La culture face à la puissance financière

Dominique Romano, l'associé controversé d'Arthur qui accumule les procès

  Dominique Romano, l'associé controversé d'Arthur qui accumule les procès Dominique Romano, associé d'Arthur dans six sociétés, a fait fortune en revendant au Qatar sa participation dans vente-privee.com. Mais il a aussi été accusé de délit d’initié par le gendarme de la Bourse américaine, la SEC. Arthur et Dominique Romano ont des profils proches. Ils sont tous deux autodidactes. Ils ont à peu près le même âge : 54 et 56 ans respectivement. Ils sont tous les deux discrets sur leurs affaires, en ne déposant pas les comptes de leurs sociétés. Ils aiment bien les paradis fiscaux, comme le Luxembourg, Malte… et même les îles Samoa pour Dominique Romano.

Et tout cela se passe à Montmartre…

Ah, Montmartre ! Pour moi, provinciale, c'est magique ! Comment détruire ce patrimoine ? A force de dire que ce n'est pas classé, donc on peut y aller et tout sera détruit finalement, dans quelques années. Il faut arrêter de parler uniquement de classement, sinon nous allons mettre à mal toutes nos richesses patrimoniales. A force de grignoter notre patrimoine, il va finir par ne plus rien rester. D'autant que je constate que l'on décide à l'emporte-pièce, sans même se rendre sur le terrain, avec peu d'analyses et de recherches.

«Il faut absolument retarder la mise en œuvre de ce projet», assène Alexandra Sobczak-Romanski. /DR/Alexandra Sobczak-Romanski © Fournis par Le Parisien «Il faut absolument retarder la mise en œuvre de ce projet», assène Alexandra Sobczak-Romanski. /DR/Alexandra Sobczak-Romanski

Les habitants reprochent aux pouvoirs publics leur manque d'implication.

C’est à Strasbourg que les prix immobiliers ont le plus grimpé en un an

  C’est à Strasbourg que les prix immobiliers ont le plus grimpé en un an Un an après le début de la crise sanitaire, les prix ont augmenté de 2% en France, selon Meilleurs Agents. » LIRE AUSSI - Notre palmarès des villes où il fait bon vivre

Oui, bien sûr ! Personne n'est venu sur place. Nous parlons aussi de la destruction de Cyclope, une entreprise d'exception française, crée en 1998 à Montmartre, et rapidement devenue une référence dans le monde de la photographie. Sa renommée a aujourd'hui largement dépassé les limites géographiques de la France. Installé dans les locaux d'anciens bains-douches des années 1930, le laboratoire se dédie plus particulièrement au tirage d'exposition.

Vous pensez qu'il existe une solution ?

Mais bien sûr ! Il faut absolument retarder la mise en œuvre de ce projet. Et nous avons beaucoup de solutions : une mise en demeure gracieuse devant la mairie de Paris, un recours devant le tribunal administratif, si les propriétaires jouent le jeu… Bref, tout ce qui peut être mis en œuvre. Tout reste à inventer, surtout sur un terrain comme celui de Montmartre. Mais nous ne sentons aucune volonté, aucune imagination. Alors que tout est possible !

Une pétition dénonce la coupe des chênes pour reconstruire Notre-Dame de Paris .
Le texte, adressé à la ministre la Transition écologique, Barbara Pompili, dénonce un « écocide ». Il a réuni plus de 41.000 signatures. La filière Bois, qui déplore ce « réflexe Idéfix », met en avant des coupes concernant « 0,1 % de la récolte annuelle ». » LIRE AUSSI - Notre-Dame de Paris : à la recherche des chênes pour restaurer la cathédrale

usr: 6
C'est intéressant!