•   
  •   

France Covid-19. La France va participer à la production de vaccins dès mercredi

16:35  05 avril  2021
16:35  05 avril  2021 Source:   ouest-france.fr

Top Chine officielle indique que l'efficacité des vaccins est faible

 Top Chine officielle indique que l'efficacité des vaccins est faible Le haut responsable de la lutte contre la maladie de la Chine a déclaré que l'efficacité des vaccins Covid du pays est faible, dans une admission rare de faiblesse. © Getty Images Si vous voulez un visa en Chine, vous aurez besoin d'une JAB chinoise dans une conférence de presse, Gao Fu a ajouté que la Chine envisageait de mélanger des vaccins comme moyen d'accroître l'efficacité.

Un employé sur une chaîne de production du vaccin anti-Covid de l’entreprise britannique GlaxoSmithKline (GSK) à Saint-Amand-les-Eaux, dans le nord de la France le 3 décembre 2020. Des adjuvants au candidat vaccin de Medicago et GSK y sont créés. © FRANCOIS LO PRESTI / AFP Un employé sur une chaîne de production du vaccin anti-Covid de l’entreprise britannique GlaxoSmithKline (GSK) à Saint-Amand-les-Eaux, dans le nord de la France le 3 décembre 2020. Des adjuvants au candidat vaccin de Medicago et GSK y sont créés.

Au moins quatre sites vont être mobilisés sur le territoire national. Le premier site, géré par le fabricant et développeur de médicaments Delpharm, dans la ville de Saint-Rémy-sur-Avre en Eure-et-Loir, entrera en service mercredi 7 avril.

« La France est sur le point de basculer dans une production massive de vaccins. » Dans un entretien donné au Parisien dimanche 4 avril, Thierry Breton, le Commissaire européen en charge de la task force Vaccins, a donné le ton et annoncé le lancement de la production des premières doses de vaccin anti-Covid sur le sol français.

Top Chine officielle indique que l'efficacité des vaccins est faible

 Top Chine officielle indique que l'efficacité des vaccins est faible Le haut responsable de la lutte contre la maladie de la Chine a déclaré que l'efficacité des vaccins Covid du pays est faible, dans une admission rare de faiblesse. © Getty Images Si vous voulez un visa en Chine, vous aurez besoin d'une JAB chinoise dans une conférence de presse, Gao Fu a ajouté que la Chine envisageait de mélanger des vaccins comme moyen d'accroître l'efficacité.

L’objectif est de faire de l’Europe « le premier continent producteur de vaccins au monde d’ici à la fin de l’année, avec un rythme qui pourrait atteindre les 3 milliards de doses par an, contre 2 milliards pour les États-Unis. ». En chiffres, cela représenterait la production de 250 millions de doses en 2021, selon le Journal du dimanche .

Au moins quatre sites français vont être mobilisés pour contribuer à la production, dont un, CordenPharma, situé à Chenôve, près de Dijon, participait déjà depuis plusieurs mois à la fabrication de vaccins ARN messager, notamment pour Moderna. Un second ouvrira ses portes dès ce mercredi 7 avril.

Un calendrier précisé

Thierry Breton a donné quelques précisions sur le calendrier de chacun de ces sites. Pour tous, il ne s’agit pas de production du vaccin, mais de contribution à la chaîne industrielle.

INFOGRAPHIES. Course à la vaccination : où en est la France ?

  INFOGRAPHIES. Course à la vaccination : où en est la France ? Dans la foire d’empoigne mondiale qu’est devenue la course à la vaccination, où se situe l’Union européenne ? Et la France ? A-t-elle rattrapé le retard dû à un début de vaccination poussif ? Manque de doses, doutes sur l’AstraZeneca, difficulté à obtenir des rendez-vous, lenteur logistique, Emmanuel Macron a regretté tous les freins à la vaccination en rencontrant des patients, des médecins et des pharmaciens. Un quasi-mea culpa, confirmé le lendemain, dans un entretien avec Nikos Aliagas diffusé par une télévision grecque, durant lequel le président de la République a comparé l’Union européenne à un « diesel ».

Delpharm démarrera le flaconnage pour Pfizer à Saint-Rémy-sur-Avre dans l’Eure, dès mercredi 7 avril. Le site ne produira pas le vaccin, mais gérera toutes les phases intervenant entre la production et la distribution du vaccin Pfizer/BioNTech, c’est-à-dire le remplissage des flacons, le contrôle, le conditionnement et la congélation.

Recipharm assurera la mission de formulation et de remplissage-finition des premiers vaccins Moderna à Monts, en Indre-et-Loire, avant la fin du mois.

Sanofi s’occupera du quatrième vaccin autorisé en France, celui du laboratoire Janssen, à Marcy-l’Etoile, près de Lyon, en septembre.

C’est aussi d’ici cet été que Fareva mettra en flacon sur ses sites d’Idron, près de Pau, dans les Pyrénées-Atlantiques, et de Val-de-Reuil, dans l’Eure, les doses de Curevac, dès que ce nouveau vaccin allemand aura obtenu son homologation européenne.

Chinois Covid-19 L'efficacité de la vaccination n'est pas "non élevée", le haut responsable de la santé admet

 Chinois Covid-19 L'efficacité de la vaccination n'est pas L'efficacité des vaccins chinois Covid-19 est "non élevé" et les autorités pesaient des options de renforcement de la protection - y compris de mélanger différents coups de feu, de la Chine Le haut responsable de la lutte contre la maladie a déclaré. © AP Gao Fu, directeur du Centre chinois de lutte contre la maladie et de prévention, parle aux vaccins nationaux et à la conférence de santé à Chengdu, province du Sichuan samedi.

« C’est une vraie montée en puissance », s’est félicité Thierry Breton.

Lire aussi : Quelles sont les quatre villes françaises où le vaccin contre le Covid-19 sera produit ?

Garantir les approvisionnements

Dès le mois de février, Emmanuel Macron avait annoncé que quatre sites en France allaient contribuer à la production de vaccin. Si la production commence enfin, elle reste tardive. Hervé Morin, président centriste de la région Normandie, a ainsi déploré lundi sur LCI le choix des dernières décennies de « sacrifier » l’appareil industriel du pays, « payé » cher aujourd’hui.

« On va accueillir la première usine qui va produire le vaccin », dans les prochains jours en Eure-et-Loir, puis « une deuxième », a-t-il souligné. Ainsi « on peut espérer des doses massivement à partir de la fin du printemps ».

Interrogée sur cette question lundi 5 avril sur France Info, la ministre du logement Emmanuelle Wargon s’est réjouie de cette perspective. « On va avoir les premiers sites français qui fabriquent les vaccins, c’est important », a-t-elle assuré. « Plus les vaccins sont fabriqués chez nous, plus on est sûrs des approvisionnements et moins on dépend des importations d’exportations d’usines à l’autre bout du monde », a-t-elle réagi, en référence aux retards de livraison des différents vaccins et de la polémique entre l’Europe et le Royaume-Uni autour d’AstraZeneca sur les exportations de doses.

Lundi 5 avril, 9 251 321 premières injections avaient été réalisées en France, et 3 091 225 personnes avaient reçu leurs deux doses. Le gouvernement vise 10 millions de Français vaccinés à la mi-avril, et 30 millions à la mi-juin.

Sanofi investit 400 millions dans une nouvelle usine à vaccins (à Singapour ) .
La construction de cette usine, la troisième mise en route par le groupe pharmaceutique français en un an, débutera à partir de cet été et sera opérationnelle en 2026. Sa spécificité: produire trois ou quatre vaccins à la fois, alors que les sites actuels de Sanofi se concentrent chacun sur un seul produit. "L'usine disposera en outre de la flexibilité nécessaire pour pouvoir exploiter de multiples plateformes technologiques de production de vaccins faisant appel à différentes catégories de cellules", a précisé Sanofi.

usr: 0
C'est intéressant!