•   
  •   

France Christian Perronne, l’histoire d’une chute

18:40  08 avril  2021
18:40  08 avril  2021 Source:   parismatch.com

Covid-19. La chaîne YouTube de Sud Radio menacée de suppression ?

  Covid-19. La chaîne YouTube de Sud Radio menacée de suppression ? Une émission de Sud Radio dans laquelle le professeur Perronne a évoqué les vaccins contre le Covid-19 a été supprimée par YouTube. La plateforme menacerait de supprimer la chaîne de la radio à cause des propos tenus par certains invités. Sud Radio est dans le viseur de YouTube à cause des propos tenus par certains de ses invités. Une vidéo publiée sur la chaîne de la station le 2 décembre dernier a ainsi été supprimée par la plateforme américaine, selon les informations de Capital . Les invités d’André Bercoff étaient ce jour-là, David Lisnard, maire de Cannes, et le professeur Christian Perronne.

Connu pour ses travaux sur la maladie de Lyme, Christian Perronne suscite incompréhension et colère parmi ses pairs. L’ancien chef de service des maladies infectieuses à l’hôpital Raymond-Poincaré de Garches, dans les Hauts-de-Seine, est désormais déconsidéré, tant pour ses traitements que pour ses analyses d’inspiration complotiste.

  Christian Perronne, l’histoire d’une chute © GUTNER/SIPA

Ce jeudi 1er avril 2021, Christian Perronne reçoit dans son bureau de l’hôpital de Garches le photographe de Paris Match, Alvaro Canovas. Fait étrange : son badge de chef de service des maladies infectieuses - fonction dont il a pourtant été démis en décembre 2020 - est encore épinglé sur sa blouse. Adepte des théories alternatives, il publie l’été dernier, un réquisitoire contre la gestion de la crise sanitaire. Son pamphlet s’est écoulé à 100 000 exemplaires. Le médecin devient ainsi l’une des blouses blanches les plus en vue dans la sphère complotiste. Pour preuve, les narrateurs du documentaire « Hold-up » font de l’infectiologue leur caution scientifique. « Son succès, Perronne le doit à l’activisme des associations de malades de Lyme, des disciples qui voient en lui un sauveur incompris et persécuté, peut-on lire dans Paris Match, en vente dans les kiosques. C’est ainsi que ce professeur de 66 ans se présente, exclu, méprisé, victime de sa hiérarchie et du gouvernement. »

Home and Away: Christian et Lewis 'Bloody Showdown

 Home and Away: Christian et Lewis 'Bloody Showdown © fournis par sont les médias PTY LTD Lewis est déterminé à prouver que Christian n'est pas le médecin parfait que tout pense qu'il est. Mais ce n'est pas toute l'infirmière torsadée, c'est jusqu'à ... Le mauvais sang entre le Dr Christian et Lewis se répand cette semaine à la mode spectaculaire lorsqu'un chrétien roulant chrétien pète Lewis dans un épisode explosif de la maison et de l'extérieur.

Des médecins le connaissant depuis les années 1980 racontent un professionnel, « drôle », « brillant » et « charismatique ». Mais sa splendeur s’est ternie ces dernières années. En cause notamment, ses prises de positions non conventionnelles sur la maladie de Lyme. Il attribue cette infection à la prolifération de tiques modifiées par un chercheur nazi réfugié aux Etats-Unis. Lyme devient désormais la maladie des patients non diagnostiqués et incompris. En pleine crise du Covid-19, Christian Perronne multiplie les dérapages. Ses propos pour défendre l’hydroxychloroquine lui ont valu l’été dernier, un premier courrier du Conseil de Déontologie de l’AP-HP, l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris. Après de multiples alertes au sujet des traitements farfelus de l’infectiologue, l’AP-HP réagit le 17 décembre dernier en le démettant de ses fonctions. Une décision purement administrative puisque le médecin le plus contesté de France continue aujourd’hui d’exercer.

Retrouvez notre enquête dans le numéro 3753 de Paris Match, en vente dans les kiosques.

Ariège. Isolés dans une grotte, les explorateurs du projet Deep Time font part de leurs impressions .
Quinze volontaires du projet d’exploration Deep Time sont, depuis le 14 mars, installés à l’intérieur de la grotte de Lombrives, en Ariège. Le but de l’expédition est d’y rester 40 jours sans aucun repère de temps. Dans un podcast, l’explorateur Christian Clot livre ses premiers ressentis. Depuis le 14 mars, quinze volontaires vivent sous terre et sans notion du temps, dans la grotte de Lombrives, en Ariège.Ils participent à une projet nommée Deep Time, dont le but est « d’apprendre les liens entre nos cerveaux et le temps » et la « capacité de synchronisation fonctionnelle au sein d’un groupe ».

usr: 0
C'est intéressant!