•   
  •   

France Covid-19. Où pourra-t-on voyager cet été ?

19:15  26 avril  2021
19:15  26 avril  2021 Source:   ouest-france.fr

100 000 morts liés au Covid-19 en France : comment comparer ce chiffre avec celui des autres pays

  100 000 morts liés au Covid-19 en France : comment comparer ce chiffre avec celui des autres pays Avec plus de 100 000 morts à cause du Covid-19, la France fait tristement partie des huit pays les plus endeuillés au monde. Un chiffre qu’il faut toutefois prendre avec de nombreuses pincettes, car la taille de la population, son âge ou encore la fiabilité des données statistiques modifient clairement le classement mondial. Si l’on s’appuie sur le nombre brut de personnes décédées du Covid-19, le bilan français est éloquent.

Des touristes et habitants profitant des terrasses d’Helsinki, en Finlande, le 17 juillet 2020. © Lehtikuva/Jussi Nukari via REUTERS/File Photo Des touristes et habitants profitant des terrasses d’Helsinki, en Finlande, le 17 juillet 2020.

Le Premier ministre Jean Castex a confirmé jeudi la levée des restrictions de déplacement en France. Traverser l’Hexagone pendant l’été devrait donc être possible. Mais qu’en est-il de l’étranger ? On fait le point sur ce que l’on sait et ce que l’on ignore encore des vacances estivales.

L’été 2021 devrait fortement ressembler à l’édition 2020, vaccination en plus. Le 11 mai 2020, la France entamait son premier déconfinement et entrevoyait l’espoir d’un été « normal », loin de la pandémie de Covid-19. Les Français avaient alors profité de vacances estivales au sein du territoire. Presque un an plus tard, le 3 mai prochain, les restrictions de déplacement seront levées en France, a annoncé le Premier ministre Jean Castex dans sa dernière conférence de presse le jeudi 22 avril.

WHITMER s'est rendu hors du Michigan pour voir le Père malade en Floride malgré la direction de Covid-19

 WHITMER s'est rendu hors du Michigan pour voir le Père malade en Floride malgré la direction de Covid-19 © Fourni par Washington Examiner Michigan Gov. Gretchen Whitmer s'est aventuré à Florida Récemment pour visiter sa maladie malade malgré Coronavirus voyager dans l'état. Tiffany Brown, directeur des communications du gouverneur, a déclaré lundi que Whitmer a visité son père il y a plus d'un mois, mais au cours des six derniers mois.

L’horizon estival s’améliore donc un peu, puisque dans la foulée, certains lieux culturels et terrasses devraient eux aussi rouvrir leurs portes à la mi-mai.

Mais la situation épidémiologique très inquiétante en Inde, les interdictions de vol pour le Chili, l’Argentine, le Brésil, l’Afrique du Sud, sans oublier le nombre de cas de contaminations très élevé en France ainsi que le nombre de patients en réanimation (près de 6 000 personnes) ne laissent pas vraiment présager un été des plus sereins.

Où pourra-t-on partir ? Le point sur ce que l’on sait et ce que l’on ignore de ces vacances estivales.

Un été « franco-français » est le scénario plus probable

Le bilan de la saison touristique 2020, présenté par les ministres en septembre, rapportait que 53 % des Français étaient partis en vacances l’été dernier. En 2018, selon une étude du cabinet Raffour Interactive, ils étaient 66 %. Le communiqué notait aussi que parmi les voyageurs, « 94 % des partants [étaient] restés en France ».

US exhorte les Américains 'Ne pas voyager à la majorité des pays au milieu de «risque sans précédent»

 US exhorte les Américains 'Ne pas voyager à la majorité des pays au milieu de «risque sans précédent» Le département d'État a mis à jour ses avertissements de voyage afin de mieux refléter les conseils des centres de contrôle et de prévention des maladies, ce qui signifie qu'en date de mardi. , environ 80% des pays sont maintenant un "niveau 4: ne voyagent pas" sur son avis.

Probable bis repetita pour 2021. Les espaces verts, ainsi que la côte, bretonne notamment, devraient être plébiscités. « Les gens réservent en Aveyron, en Lozère ou encore dans le Jura, parce qu’ils ont une image d’espaces naturels, déclarait ainsi Christophe Marchais, directeur adjoint d’ADN Tourisme à 20 Minutes . La densité de population y est plus faible. On sent une volonté de respirer à pleins poumons ».

« Comme l’été dernier, les grands espaces seront privilégiés, prédisait aussi Jean-Pierre Mas, le président des Entreprises du voyage, dans nos colonnes le 22 mars. La montagne, le littoral, la campagne, mais pas les villes. »

Toute la question sera de savoir si le couvre-feu est maintenu, et les si terrasses, restaurants, lieux de loisirs pourront rouvrir.

Quid des territoires d’Outre-mer ?

Pour les territoires d’Outre-mer, les conditions sont loin d’être assouplies. Depuis le 31 janvier, les voyages depuis et vers les territoires d’outre-mer ne sont plus autorisés que pour des motifs impérieux. « Il faut également présenter, pour toute personne de plus de 11 ans, avant l’embarquement le résultat négatif d’un test virologique « RT-PCR COVID » datant de moins de moins de 72 heures avant le départ », peut-on lire sur le site du Ministère de l’Intérieur.

Covid-19 : les touristes américains vaccinés auront le droit de voyager dans l’UE

  Covid-19 : les touristes américains vaccinés auront le droit de voyager dans l’UE Vaccination, reconfinement, bilan épidémique, mutation du virus… Retrouvez les dernières informations sur la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19.La capitale des Fidji confinée. Un confinement de quatorze jours de la capitale des Fidji, Suva, est entré en vigueur ce lundi afin de tenter de juguler l’apparition de cas de Covid-19 consécutive à un enterrement qui a entraîné un foyer épidémique. Les près de 100 000 habitants de cette ville et sa banlieue ont pour obligation de rester chez eux et les commerces non essentiels sont fermés après la découverte de premiers cas locaux de coronavirus en 12 mois.

Le passeport sanitaire de mise pour voyager en Europe

« Je crois sincèrement qu’on peut commencer à se projeter » pour les vacances d’été, avait déclaré le commissaire européen Thierry Breton, en charge de l’industrie et du tourisme, le 18 avril au micro de BFM TV, évoquant des déplacements « sans doute comme l’année dernière en Europe ». Les 35 millions de Français qui partent en vacances l’été pourront probablement viser des destinations européennes, grâce à un certificat sanitaire numérique créé par la Commission européenne, et qui sera prêt, au mieux, dans la deuxième quinzaine de juin.

Ce « passeport vert » concernera les personnes vaccinées mais aussi celles qui seront négatives au test PCR de dépistage du Covid-19 : l’objectif est de leur éviter des mesures de restriction (quarantaine, test) dans le pays de destination, sur présentation de ce document sur smartphone ou sur papier (grâce à un QR code). Les pays membres seront obligés d’accepter les vaccins autorisés au niveau européen et seront libres d’en accepter d’autres.

« À l’intérieur de l’Union européenne, c’est un travail qui est mené en ce moment pour aligner les conditions de voyage : a priori, il faut prouver soit par un test, soit par une sérologie, soit par une vaccination qu’on est aptes à voyager, qu’on ne présente pas de risques individuels », confirmait encore ce matin Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’Industrie, au micro de France Info.

Quelques explications à la reprise dévastatrice de l'épidémie de Covid-19 en Inde

  Quelques explications à la reprise dévastatrice de l'épidémie de Covid-19 en Inde L'Inde est en proie à une deuxième vague de Covid-19 massive. Le nombre de nouvelles infections quotidiennes dépasse désormais ceux des États-Unis et du Brésil réunis. Le pic actuel est survenu après une brève accalmie: le nombre de nouveaux cas quotidiens était passé de 97.000 en septembre 2020 à environ 10.000 en janvier 2021. Mais à partir de la fin du mois de février, les nouveaux cas quotidiens ont recommencé à augmenter fortement, dépassant les 100.000 par jour. Deux mois plus tard, la barre des 200.000 cas est franchie [voire largement dépassée: plus de 350.

Il sera donc possible de voyager dans les Vingts-Sept, à ces conditions, et aussi dans les quatre autres membres de l’espace Schengen : l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse.

Les pays où les restrictions sanitaires seront le plus allégées auront vraisemblablement la cote. En Croatie par exemple, les hôtels sont ouverts, les bars et restaurants servent uniquement en terrasse, les cinémas, salles d’exposition et musées accueillent du public avec une limite de 7 m² de surface par personne.

Malte – qui se déconfine progressivement depuis le 12 avril – a pour sa part annoncé la reprise de son tourisme international pour le 1er juin, grâce à une « avance sur la plupart des autres pays en termes de chiffres de vaccination de la population », selon l’office du tourisme de l’île. La réouverture des commerces non-essentiels et les regroupements dans l’espace public jusqu’à quatre personnes seront autorisés à partir du 26 avril.

Selon Air France, Malte, l’Europe du Sud (notamment l’Espagne) et l’Afrique du Nord (particulièrement la Tunisie) sont pour l’instant les destinations les plus privilégiées.

Marianne Faithfull touchée durement par le Covid-19 : "J'ai failli mourir"

  Marianne Faithfull touchée durement par le Covid-19 : Sarah Fraisou fond en larmes dans touche pas à mon poste

Peu d’espoir pour les destinations plus lointaines

Et pour l’Outre-Atlantique ? Dans une interview à la chaîne américaine CBS le 18 avril, Emmanuel Macron avait annoncé une levée progressive, « début mai », des restrictions de voyage pour les Américains ayant reçu deux doses de vaccin. « Avec les professionnels français, nous organiserons ainsi l’été pour les citoyens français, européens et américains. Nous travaillons donc activement à l’élaboration d’une solution concrète, notamment pour les citoyens américains vaccinés qui pourront bénéficier, en quelque sorte, d’un certificat spécifique. » Le président français avait ajouté que des discussions étaient en cours avec la Maison Blanche, pour parachever détails « techniques ». Affaire à suivre donc.

Et ailleurs dans le monde ? L’hypothèse paraît peu probable au vu d’interdictions de vols mises en place il y a peu en France, du fait de la situation sanitaire critique en Inde et de l’explosion de certains variants du Covid-19, brésiliens notamment.

Difficile, donc, de voir plus loin que l’Europe. Un horizon restreint, confirmé par les propos de Clément Beaune, le secrétaire d’État aux affaires européennes, interrogé le 11 avril sur RTL : « On fait tout pour que les déplacements d’abord entre régions françaises, puis en Europe, j’espère avant l’été, et puis plus largement au cours de l’été, puissent reprendre, mais je ne peux pas vous donner aujourd’hui un calendrier précis. »

AUSSI SUR MSN - La Grèce lève la quarantaine pour les voyageurs de l'UE (GEO)

Déconfinement : six questions auxquelles Macron va devoir répondre .
Le déconfinement approche, mais le flou demeure concernant les dates de levée de certaines restrictions sanitaires.  Emmanuel Macron devrait confirmer une première phase de déconfinement le 3 mai. « On fera des étapes d’ouverture : il y a l’étape du 3 mai [fin des restrictions de circulation, NDLR], il y aura mi-mai, il y aura une étape, je pense, autour de début juin, et puis une autre mi ou fin juin », a expliqué le chef de l’Etat lors d’un déplacement à Melun (Seine-et-Marne) lundi.

usr: 2
C'est intéressant!