•   
  •   

France Corse : ce que l'on sait sur la création d'un nouveau groupe indépendantiste armé

22:55  06 mai  2021
22:55  06 mai  2021 Source:   lexpress.fr

Tourisme. Un CDI pour les travailleurs saisonniers sera expérimenté cet été en Corse

  Tourisme. Un CDI pour les travailleurs saisonniers sera expérimenté cet été en Corse Destiné à soutenir le secteur du tourisme durement frappé par la crise sanitaire liée au Covid-19, ce dispositif vise à tester une annualisation du temps de travail des saisonniers, en s’inspirant du CDI intermittent. Un CDI pour les travailleurs saisonniers, destiné à soutenir le secteur du tourisme, sera expérimenté en Corse dès cet été, ont annoncé ce mardi 27 avril à Ajaccio Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État en charge du tourisme et Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires.

Un nouveau groupe armé baptisé "FLNC Magjhu 21" (mai 2021), a annoncé sa création mercredi lors d'une conférence de presse clandestine.

L'annonce de la constitution d'un nouveau groupe intervient 45 ans jour pour jour après la création du FLNC le 5 mai 1976 (photo d'illustration). © ONLY FRANCE via AFP L'annonce de la constitution d'un nouveau groupe intervient 45 ans jour pour jour après la création du FLNC le 5 mai 1976 (photo d'illustration).

Quarante-cinq ans après la création du Front de libération nationale de la Corse (FLNC), un nouveau groupe armé, baptisé "FLNC Magjhu 21" (mai 2021), a annoncé sa création mercredi lors d'une conférence de presse clandestine diffusée en partie par France 3 Corse.

Pour rappel, le FLNC s'était montré particulièrement actif dans les années 70 et 80, au cours desquelles ses membres ont mené nombre d'attentats contre des résidences secondaires occupées par des vacanciers. En 2016, le groupuscule terroriste a annoncé s'engager dans un processus de "démilitarisation". Ce qui ne l'avait pas empêché, plus de trois ans plus tard, de revendiquer une attaque contre une villa de l'homme d'affaires Pierre Ferracci, réputé proche du président Emmanuel Macron.

Bureau de la responsabilisation de la police Communiqués vidéo dans Anthony Alvarez Tir

 Bureau de la responsabilisation de la police Communiqués vidéo dans Anthony Alvarez Tir Le bureau civil de la responsabilisation de la police (COPA) a publié des images de la fusillade fatale de Anthony Alvarez mercredi par la police de Chicago. © ABC 7 CHICAGO POLITIQUE COMMISSABILITÉ DES COMMISSABILITÉS Vidéo dans Anthony Alvarez Tir The Footage, Partagé par ABC 7 Chicago montre la poursuite de la police après Alvarez, ce qui semble être une allée, puis sur une promenade latérale. L'application de la loi peut être entendue dans la vidéo exigeant que Alvarez dépose une arme.

Voici ce que l'on sait sur cette résurgence du FNLC en Corse qui selon toute vraisemblance devrait faire l'objet d'une enquête, a indiqué la procureure d'Ajaccio, Carine Greff, précisant que le parquet national antiterroriste (Pnat) avait été "avisé".

  • Un "redéploiement tactique"

Se présentant comme des "militants de toutes les composantes du FLNC" actuellement en sommeil, ce nouveau groupe armé a annoncé avoir décidé un "redéploiement tactique, dans l'attente de l'amorce par l'Etat français d'un véritable processus politique de règlement de la question nationale corse", a indiqué, dans un lieu indéterminé, une personne cagoulée et vêtue de noire entourée de sept autres, également cagoulées et armées de fusils mitrailleurs et d'armes de poing.

L'Arme fatale (Salto) : scénario trop sombre, décès d'un cascadeur, la genèse compliquée de la saga

  L'Arme fatale (Salto) : scénario trop sombre, décès d'un cascadeur, la genèse compliquée de la saga Film culte et énorme succès des années 80, L'Arme fatale a toutefois connu une production compliquée, entre ré-écriture du scénario, valse des acteurs et drame après le tournage. Sortez les guns ! Avant d'être une série forte de trois saisons, portée notamment par Damon Wayans dans le rôle de Murtaugh, L'Arme fatale est une saga cinématographique à succès, à commencer par le premier volet, véritable film culte des années 80.

  • Une critique des partis nationalistes

Un communiqué de trois pages a été remis à France 3 Corse qui l'a rendu public sur son site internet. Cette annonce intervient 45 ans, jour pour jour, après la création du FLNC le 5 mai 1976 et alors que les quatre partis nationalistes de l'île ne sont pas parvenus à s'entendre et se présentent séparément aux élections territoriales de juin.


Vidéo: "Mahmoud Abbas annonce le report des élections palestiniennes" (France 24)

LIRE AUSSI>> Corse : à Cargèse, un été meurtrier

Les militants assurent que "pour le FLNC, la solution est politique". Mais ils dénoncent le fait que depuis le dépôt des armes annoncé par le FLNC en juin 2014, "l'Etat français n'a nullement envisagé un véritable transfert de souveraineté pour la Corse", en dépit de l'accession au pouvoir des nationalistes en 2015.

Ce nouveau FLNC s'en prend également à l'union des partis nationalistes, Pè a Corsica, rassemblant Femu a Corsica, le Parti de la nation corse (PNC) et Corsica Libera, qu'il accuse d'avoir été incapables "de créer un rapport de force politique face à l'Etat" et de "mettre plus d'énergie dans la campagne permanente et l'électoralisme". Le groupe appelle néanmoins les électeurs à "voter en conscience pour les listes candidates se réclamant du nationalisme" aux territoriales.

Corse : Un nouveau groupe armé baptisé « FLNC Magjhu 21 » annonce sa création

  Corse : Un nouveau groupe armé baptisé « FLNC Magjhu 21 » annonce sa création La procureure d’Ajaccio a indiqué qu’une enquête allait être ouverte et que le parquet national antiterroriste avait été « avisé » © STEPHAN AGOSTINI / AFP Un drapeau corse flotte sur la ville de Corte (image d'illustration). NATIONALISME - La procureure d’Ajaccio a indiqué qu’une enquête allait être ouverte et que le parquet national antiterroriste avait été « avisé » Quarante-cinq ans après la création du Front de libération nationale de la Corse (FLNC), un nouveau groupe armé, baptisé « FLNC Magjhu 21 » (mai 2021), a annoncé sa création mercredi.

  • Pas la première réapparition du FLNC

"La Corse est aujourd'hui en danger. Elle s'apparente à un bateau à la dérive, livrée aux appétits financiers de quelques-uns (..) qui s'accaparent les secteurs stratégiques avec l'aval de l'Etat et dans l'indifférence des élus", accuse le nouveau groupe qui dénonce également une "gangrène mafieuse" et la généralisation de la "vente et de la consommation de drogue", "lit de la mafia".

Fin octobre 2020, une conférence clandestine s'était tenue en Haute-Corse avec deux hommes armés se revendiquant du "FLNC 76" et avait déjà donné lieu à l'ouverture d'une enquête pour "association de malfaiteurs terroristes" par le Pnat. Un autre groupe, le FLNC Per l'Indipendenza" (pour l'indépendance), avait de la même manière vu le jour un an plus tôt, à l'automne 2019.

Corse. Le parquet antiterroriste saisi de l’enquête sur la création d’un groupe armé .
Le parquet national antiterroriste (Pnat) s’est saisi, ce lundi 10 mai, de l’enquête sur l’annonce lors d’une conférence de presse clandestine, mercredi 5 mai, de la création d’un nouveau groupe armé baptisé « FLNC Magjhu 21 ».La police judiciaire et la sous-direction antiterroriste de la police nationale ont été cosaisies de l’enquête préliminaire liée à l’annonce lors d’une conférence de presse clandestine, le mercredi 5 mai, de la création d’un nouveau groupe armé baptisé « FLNC Magjhu 21 », a-t-on appris lundi 10 mai auprès de la procureure d’Ajaccio. Cette enquête a été ouverte pour association de malfaiteurs terroriste, a précisé une source judiciaire.

usr: 1
C'est intéressant!