•   
  •   

Insolite À la Maison-Blanche, des fonctionnaires sont payés 56.000€ par an pour ramasser les papiers de Trump

09:20  12 juin  2018
09:20  12 juin  2018 Source:   slate.fr

Melania Trump n'ira ni au G7 canadien, ni à Singapour (porte-parole)

  Melania Trump n'ira ni au G7 canadien, ni à Singapour (porte-parole) La première Dame des Etats-Unis, Melania Trump, n'accompagnera son mari Donald ni au sommet du G7 au Canada, en fin de semaine, ni au sommet de Singapour avec le leader nord-coréen Kim Jong Un, le 12 juin, a indiqué sa porte-parole dimanche. "Elle n'assistera pas au G7 et il n'y a pas de projet à ce stade pour qu'elle se rende à Singapour", a dit cette porte-parole, Stephanie Grisham.La dernière apparition publique de la "First Lady" remonte au 10 mai, quand elle avait accompagné Donald Trump pour accueillir d'anciens prisonniers américains tout juste libérés par la Corée du Nord.

des fonctionnaires sont payés 56 . 000 € par an pour ramasser les papiers de Trump . Rapidement, les assistantes et assistants de Trump se sont rendus compte qu'il était impossible La Maison - Blanche n'a pas souhaité répondre à Politico sur le sujet. Aux dernières nouvelles, le bureau

À la Maison - Blanche , des fonctionnaires sont payés 56 . 000 € par an pour ramasser les papiers de Trump . Le président américain a la mauvaise habitude de déchirer en morceaux tous les documents qui lui passent entre les mains.

Laissez parler les p'tits papiers | Capture d'écran «Brooklyn Nine-Nine» via Youtube CC License by: À la Maison-Blanche, des fonctionnaires sont payés 56.000€ par an pour ramasser les papiers de Trump © Fournis par Slate À la Maison-Blanche, des fonctionnaires sont payés 56.000€ par an pour ramasser les papiers de Trump

Le président américain a un système de rangement un peu particulier: il déchire les documents quand il considère avoir fini de travailler dessus. Même s'ils doivent, légalement, être conservés. Son personnel a trouvé une solution: le ruban adhésif.

La cellule de fonctionnaires du «management des archives» est, maintenant, presque entièrement dédiée au réassemblage des documents du président. Solomon Lartey, fonctionnaire pour le gouvernement depuis 30 ans, a intégré cette cellule au début du mandat de Trump. Pour la modique somme de 65.969$ par an (55.974€) soit près de 4.664€ par mois, il assemblait et recollait des morceaux de papiers déchirés par Donald Trump. Il témoigne de son ancienne activité auprès de Politico, après avoir été licencié. 

Les joueurs de NBA ne fêteront pas leur victoire avec Trump

  Les joueurs de NBA ne fêteront pas leur victoire avec Trump LeBron James, joueur vedette des Cavaliers de Cleveland, et Stephen Curry, pièce maîtresse des Golden State Warriors, ont convenu que l'équipe qui remportera la finale de la NBA n'ira pas fêter son titre à la Maison blanche comme cela est la coutume. "Peu importe celui qui gagne, personne ne veut cette invitation de toute façon", a commenté LeBron James dont l'équipe est menée 2-0 dans cette confrontation au meilleur des sept manches. "Donc, ni Cleveland, ni Golden State n'ira", a-t-il ajouté.

http://www.slate.fr/story/163022/ maison - blanche Le président américain a un système de rangement un peu particulier: il déchire les documents quand il considère avoir fini de travailler dessus. Même s'ils doivent, légalement, être conservés. Son personnel a trouvé une solution: le ruban adhésif.

À LIRE AUSSI À la Maison - Blanche , des fonctionnaires sont payés 56 . 000 € par an pour ramasser les papiers de Trump . Voici le commentaire que Mattis a fait à des amis, au sujet du comportement de Trump : «Les secrétaires à la Défense ne choisissent pas toujours les présidents pour qui ils

Le casse-tête des archivistes 

 

Le Presidential Records Act oblige le personnel de la Maison-Blanche à conserver tous les mémos, lettres, e-mails et papiers que le président touche pour ensuite les envoyer aux archives nationales.

Rapidement, les assistantes et assistants de Trump se sont rendus compte qu'il était impossible qu'il cesse de déchirer ses documents et de les jeter dans une poubelle ou au sol. Ils ont plutôt choisi de passer derrière lui pour tout collecter, recomposer les documents et les envoyer aux archives nationales, conformément à la loi.

Armés de rouleaux de ruban adhésif transparent, Lartey et ses collègues du «management des archives» naviguaient entre de grandes piles de papier pour essayer de les assembler «comme un puzzle», explique-t-il à Politico. La partie facile du job: quand les feuilles étaient déchirées en deux, à peu près au milieu. Mais parfois, le président Trump découpe tout en petits bouts, façon confettis.

Maison Blanche : Donald Trump rompt pour la première fois le jeûne du Ramadan (Vidéo)

  Maison Blanche : Donald Trump rompt pour la première fois le jeûne du Ramadan (Vidéo) Mercredi 6 juin, le président des États-Unis, Donald Trump était invité à rompre le jeûne de cette journée de Ramadan. Un grand dîner a été dressé pour l'occasion, avec la présence de plusieurs ambassadeurs de pays musulmans. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.Contrairement à l'année dernière, Donald Trump s'est impliqué dans une journée de Ramadan. Le mois sacré pour tous les musulmans, qui consiste, entre autre, à jeûner tant que le soleil ne s'est pas couché. Les personnes faisant le Ramadan peuvent rompre le jeûne dès lors qu'il fait nuit. Cette action est appelée l'iftar, ou ftour dans les pays maghrébins.

Maison Blanche vous propose un cadre de quiétude et d’évasion avec une vue directe sur la Tour Eiffel et une vue imprenable sur Paris. Du Dôme des Invalides à la Tour Eiffel, les bateaux-mouches passent sur la Seine. Posée sur le toit du Théâtre des Champs Élysées avec un paysage étourdissant

À LIRE AUSSI À la Maison - Blanche , des fonctionnaires sont payés 56 . 000 € par an pour ramasser les papiers de Trump . Une technique classique de la Maison Blanche pour maintenir ses anciens employés dans le silence, selon lui. Secretly recording conversations in the Situation Room isn't just

Solomon Larkey a confié à Politico avoir reçu toutes sortes de documents: des feuilles de journaux dont certains mots étaient soulignés, agrémentés de quelques gribouilles, des invitations, des lettres d'électeurs ou législateurs sur le Congrès, même une du sénateur Chuck Schumer, chef des Démocrates au Sénat. «J'ai eu une lettre de Schumer, il l'a déchiquetée, c'était complètement dingue. Le papier était en minuscules morceaux», explique l'ancien employé. 

Le travail des employés du «management des archives» était bien différent sous le président Obama qui ne déchirait rien. Au contraire, son équipe s'attachait à tout classer par type de documents dans des classeurs. 

La Maison-Blanche n'a pas souhaité répondre à Politico sur le sujet. Aux dernières nouvelles, le bureau des archives s'occupe toujours de recoller les morceaux de papiers déchirés du président.

Kushner évoque son plan de paix avec le président égyptien .
Jared Kushner, conseiller de la Maison blanche et gendre de Donald Trump, a rencontré jeudi le président égyptien Abdel Fattah al Sissi, a fait savoir la Maison blanche. Jared Kushner et l'émissaire de la Maison blanche pour le Proche-Orient, Jason Greenblatt, ont évoqué avec le raïs le plan qu'élabore le gendre de Trump en vue d'un accord de paix entre Israéliens et Palestiniens. La Maison blanche a déclaré ces jours-ci que le plan en question serait rendu public prochainement.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!