•   
  •   

Insolite Toulouse: Mais pourquoi on aime tant se faire sonner les cloches ?

11:50  14 septembre  2018
11:50  14 septembre  2018 Source:   20minutes.fr

Bordeaux: Poyet est "un homme charmant, compétent et qui aime le club", estime Eric Bédouet

  Bordeaux: Poyet est Entraîneur intérimaire de Bordeaux, battu à Toulouse dimanche (2-1), Éric Bédouet a pris la défense de Gustavo Poyet, un "homme charmant" ,"compétent", "qui aime le club" et dont la suspension temporaire, préalable à un éventuel licenciement, "joue sur le moral".Q: Quel est votre sentiment à l'issue de cette défaite?

PATRIMOINE - A l’occasion des Journées du patrimoine, trois nouvelles cloches font être fondues en live en Toulouse. Une opération en partie financée par les habitants. Parce que les cloches ont la cote…

Les © Fournis par 20Minutes Les

Une volée de cloches qui interprète «Ô Toulouse» (La Toulousaine en fait, un poème occitan du XIXe), propulsant l’hymne communal vers les cieux, c’est un must pour les habitants, même les plus nougaro-sceptiques, de la Ville rose. Et il n’y a plus longtemps à attendre puisque le point d’orgue des Journées du patrimoine sera la fonte en live samedi des trois nouvelles cloches de Notre-Dame de la Daurade, la basilique des bords de Garonne.

Ligue 1: Alexis Blin quitte Toulouse et rejoint Amiens en prêt

  Ligue 1: Alexis Blin quitte Toulouse et rejoint Amiens en prêt Le milieu de terrain Alexis Blin, 21 ans, qui évoluait à Toulouse, jouera à Amiens (L1) sous forme de prêt pour pallier la blessure de Bongani Zungu, a annoncé lundi le club picard. "Après la blessure de Bongani Zungu, l'Amiens SC a décidé de renforcer son milieu de terrain avec l'arrivée d'Alexis Blin", a indiqué le club sur son compte Twitter."Le milieu de terrain de 21 ans débarque du Toulouse FC sous forme de prêt avec option d'achat", a ajouté le club.Début septembre, le milieu sud-africain Bongani Zungu s'était gravement blessé à un genou contre Saint-Etienne.

L’une servira à retrouver le « fa » d’une vieille cloche aphone, les deux autres à compléter le carillon, sans quoi sonner la fameuse chanson n’aurait pas été possible.

Et, preuve que l’attachement au patrimoine « campanaire » n’est pas du pipeau, les Toulousains ont pour certains payé pour se faire sonner les cloches. La mairie a en effet financé l'opération par du mécénat participatif et les 30.000 euros ont été réunis bien avant la date butoir.

Sur les 190 mécènes, les entreprises ou associations se comptent sur les doigts des deux mains, les autres étant des particuliers. Sans trahir de secret, un Suisse et un Roumain ont contribué. Sinon 60 % des donateurs sont des Toulousains et 30 % habitent ailleurs en France, mais ont stipulé pour la plupart qu’ils avaient des liens familiaux avec la Ville rose.

Gênes : les habitants rendent hommage aux victimes de l'effondrement du pont (vidéo)

  Gênes : les habitants rendent hommage aux victimes de l'effondrement du pont (vidéo) Les habitants de Gênes (Italie) se sont réunis vendredi 14 pour rendre hommage aux victimes de l'effondrement du pont, un mois plus tôt. Un moment de recueillement intense à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.Un mois plus tard, la douleur est toujours très forte. Les habitants de Gênes sont encore traumatisés par la catastrophe du 14 août dernier, lorsque le pont de l'autoroute surplombant la ville italienne s'était écroulé. 43 personnes ont perdu la vie dans une catastrophe qui a fait un tollé en Italie, notamment en raison de l'état de la construction. Les habitants ont rendu hommage aux victimes de la catastrophe ce vendredi, dans un silence assourdissant.

Les maires aiment les cloches

Cette adhésion aux cloches n’étonne pas Rémi Paulin, chargé de mission en Occitanie pour la Fondation du Patrimoine. « Le patrimoine campanaire est un des plus séduisants pour le financement participatif. Les clochers gardent une grande force, les gens y restent attachés », souligne-t-il.

D’ailleurs les métiers de la cloche ne sont pas en désuétude. « Il y a chez nous des charpentiers que nous formons nous-mêmes mais aussi des électroniciens », explique Pascal Minier, le responsable régional de la société Bodet, le « campaniste » qui va installer les cloches de la Daurade. Le métier a beau être une « niche », il reste incontournable. « Nous installons entre 60 et 80 cloches par an et 2018 est une bonne année », précise le professionnel qui encore plus confiant pour 2019. D’expérience, il sait qu’avant les municipales, les maires s’intéressent beaucoup aux cloches. Qu’elles sonnent le glas ou l’heure, elles rythment les journées et pas seulement des paroissiens.

Chez un artisan fondeur de cloche. Illustration. © Odile - Sipa Chez un artisan fondeur de cloche. Illustration.

Toulouse écarte Jean-Clair Todibo du groupe professionnel.
Le Président Délégué de Toulouse Jean-François Soucasse a annoncé ce jeudi la mise à l'écart du groupe professionnel de Jean-Clair Todibo.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!