Insolite: Grand débat : plus de 2 millions de fautes d'orthographe recensées, soit une tous les 54 mots - Rencontrez le plus jeune concurrent de Spelling Bee de tous les temps - PressFrom - France
  •   
  •   

InsoliteGrand débat : plus de 2 millions de fautes d'orthographe recensées, soit une tous les 54 mots

11:15  22 mai  2019
11:15  22 mai  2019 Source:   europe1.fr

Le grand débat national a coûté 12 millions d'euros à l'État

Le grand débat national a coûté 12 millions d'euros à l'État "Nous avions estimé le coût global entre 10 et 15 millions d’euros. On va être globalement aux alentours de 12 millions d’euros”, a annoncé jeudi Sébastien Lecornu. © POOL/AFP/Archives - Ludovic MARIN Grand débat 12 millions d'euros. C'est ce qu'a coûté l'organisation du grand débat national cher à Emmanuel Macron. "Nous avions estimé le coût global entre 10 et 15 millions d’euros. On va être globalement aux alentours de 12 millions d’euros”, a annoncé jeudi devant les sénateurs, Sébastien Lecornu, le ministre chargé des Collectivités territoriales, qui copilote le chantier.

Plus de deux millions de contributions ont été postées sur le site internet du grand débat national. Le sondeur Opinion Way les a traitées pour en livrer un compte-rendu chiffré que s'est procuré franceinfo. © Fournis par France Télévisions Après deux mois de consultations, l'heure de la restitution du grand

Résultat, sur les 130 millions de mots scannés, 2 ,39 millions d ’erreurs ont été relevées: "Les contributions sont généralement bien construites et Bonne surprise du côté de l'accord du participe passé. Pourtant considérée comme l'une des règles les plus compliquées de l' orthographe française

Le site "Orthodidacte" a profité de la mise en ligne par l'État des 250.000 contributions qui ont alimenté le "grand débat national" pour réaliser un baromètre sur le niveau d'orthographe des Français. Et le résultat n'est pas si mauvais.

En ce qui concerne l'orthographe, les Français sont loin d'être des cancres. C'est la conclusion d'une étude menée par le site Orthodidacte, qui a passé au crible les 250.000 contributions de participants au "grand débat national" mises en ligne par l'État. Pas moins de 130 millions de mots ont été analysés, soit l'équivalent de 250 fois Les Misérables de Victor Hugo. Au total, 2,39 millions d'erreurs linguistiques ont été détectées. Cela signifie que seulement 1,8% des mots comportent une erreur. En moyenne, une faute s'est glissée tous les 54 mots, ce qui équivaut à toutes les cinq ou six phrases.

Audiences TV : le débat des européennes à 12 peu suivi sur France 2

Audiences TV : le débat des européennes à 12 peu suivi sur France 2 Ce jeudi soir, la série de TF 1 «Section de recherches» a pris les devants. Les candidats aux européennes, eux, n’ont pas attiré les foules sur France 2.

LIRE AUSSI >> Ces nouveaux mots du dico qui décrivent une nouvelle France. Après avoir passé au crible plus de 250 000 contributions mises en ligne par l'Etat comportant 130 millions de mots , 2 ,39 millions de fautes ont été détectées. Cela représente une erreur tous les 54 mots ou toutes les

130 millions de mots ont été étudiés parmi les contributions des Français lors du grand débat . Le site Orthodidacte a analysé tous les mots utilisés. Résultat: 1,8% d'erreur soit une faute tous les 54 mots .

Grand débat : plus de 2 millions de fautes d'orthographe recensées, soit une tous les 54 mots © VALERY HACHE / AFP Le site "Orthodidacte" a profité de la mise en ligne par l'État des 250.000 contributions qui ont alimenté le "grand débat national" pour réaliser un baromètre sur le niveau d'orthographe des Français. Et le résultat n'est pas si mauvais.

Les accents posent problème...

En y regardant de plus près, c'est l'orthographe lexicale (36% des erreurs) qui pose le plus de problèmes aux Français. Dans cette catégorie, 78% des fautes (680.000 mots) concernent les accents. L'accent aigu est le plus souvent oublié (460.000 erreurs), principalement lors de l'écriture des mots "État" (98.006 erreurs) et "éducation" (24.049 erreurs), qui s'écrivent souvent avec une majuscule. Dans 19.000 cas, il y a bien un accent mais pas le bon. Les mots composés représentent par ailleurs un dixième des fautes d'orthographe lexicale. Dans ce domaine, 84% des erreurs relèvent de l'absence de trait d'union.

Impôts, immigration, écologie : ce qu'il faut retenir des contributions au grand débat national

Impôts, immigration, écologie : ce qu'il faut retenir des contributions au grand débat national Plus de deux millions de contributions ont été postées sur le site internet du grand débat national. Le sondeur Opinion Way les a traitées pour en livrer un compte-rendu chiffré que s'est procuré franceinfo. © Fournis par France Télévisions Après deux mois de consultations, l'heure de la restitution du grand débat national a sonné. Lundi 8 avril, sous la verrière du Grand Palais à Paris, Edouard Philippe présente le compte-rendu des contributions établi par l'institut de sondage Opinion Way qui a épluché près de deux millions de contributions en ligne sur le site internet du grand débat national.

Cette vente de 39 millions d 'euros n'est pas la transaction record dans la capitale, tous biens immobiliers confondus. Le titre revient à une récente vente menée Certaines subtilités de la langue française semblent avoir échappé à ceux qui ont envoyé des contributions au grand débat national.

Grand débat : plus de 2 millions de fautes d ’ orthographe … Un site spécialisé a passé au crible 250.000 contributions. On est loin du sans faute , mais loin Moins de courrier, donc un nouvel usage en vue des « hôtels des postes » dans les villes… La Poste, révèlent Les Echos, veut reconvertir ses

...comme les accords

Les fautes d'accord (36% des erreurs) sont, à peu de choses près, aussi fréquentes que les fautes d'orthographe lexicale. Si l'accord du participe passé est réputé comme étant une règle particulièrement difficile de la langue française, c'est l'accord autour du nom qui est en cause dans près de trois-quarts des cas (73%). Au total, 250.000 fautes ont été recensées dans l'accord de l'adjectif avec le nom auquel il se rapporte (exemple : "manière direct" au lieu de "manière directe"). L'accord entre le déterminant et le nom (exemple : "aux suffrage" au lieu de "aux suffrages") totalise quant à lui 175.000 erreurs.

Le participe passé peu utilisé

Et le fameux participe passé a été l'objet de 90.000 fautes "réparties équitablement entre les trois groupes de règles : emploi avec l'auxiliaire avoir, emploi avec l'auxiliaire être, emploi sans auxiliaire", explique l'étude. La faible proportion d'erreurs dans ce domaine est "certainement" due, selon Orthodidacte, "au format des réponses des contributeurs, donc aux questions posées" : "Les questions ouvertes ont reçu des réponses de type sujet-verbe-complément dans environ 45% des cas seulement." Le baromètre relève toutefois 59.000 erreurs de conjugaison entre l'infinitif et le participe passé ("é" et "er"). Enfin, l'accord sujet-verbe (exemple : "qu'ils fasse" au lieu de "qu'ils fassent") "est à l'origine de 70.000 erreurs".

Les homophones, à savoir des mots qui se prononcent de la même façon mais s'écrivent différemment (exemple : "voie" et "voix"), représentent la troisième grande catégorie des fautes relevées (13%). Ici, les fautes les plus fréquentes concernent également des accents. La confusion entre "a" et "à" a entraîné 140.000 fautes, et celle entre "des" et "dès" 35.000.

Lire plus

Quand Nicolas Sarkozy dédicace son livre à Delphine Ernotte.
INDISCRET - Après une interview sur France 2 la semaine dernière, Nicolas Sarkozy a dédicacé son livre à la demande de Delphine Ernotte. La présidente de France Télévisions a dû lui rappeler l'orthographe de son nom. © Reuters INDISCRET - Après une interview sur France 2 la semaine dernière, Nicolas Sarkozy a dédicacé son livre à la demande de Delphine Ernotte. La présidente de France Télévisions a dû lui rappeler l'orthographe de son nom. Dimanche dernier sur France 2, Nicolas Sarkozy était l'invité de Laurent Delahousse.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 3
C'est intéressant!