•   
  •   

InsoliteUne immense tête de loup préhistorique découverte en Sibérie

19:00  11 juin  2019
19:00  11 juin  2019 Source:   gentside.com

Photos : Mort d'Anémone : Retour sur une immense carrière et des déclarations très cash !

Photos : Mort d'Anémone : Retour sur une immense carrière et des déclarations très cash ! L'actrice Anémone, est décédée des suites "d'une longue maladie" à l'âge de 68 ans a annoncé ce mardi 30 avril son agent. L'occasion de revenir sur sa carrière et ses sorties les plus cash ! La journée du mardi 30 avril a été marquée par l'annonce du décès d'Anémone. La comédienne est morte à l'âge de 68 ans des suites d'un long combat contre la maladie a indiqué son agent à l'AFP. Elle souffrait d'un cancer du poumon. "Une immense actrice" disait François Cluzet lors de son passage chez Quotidien.


Elle semble comme figée dans le temps : des scientifiques russes ont découvert une immense tête de loup préhistorique en Sibérie. Resté dans le pergélisol depuis 40.000 ans, l'animal est dans un remarquable état de conservation.

La découverte est exceptionnelle, et les images presque irréelles : la tête sectionnée d'un loup préhistorique a été trouvée en Sibérie. L'animal aurait vécu durant le Pléistocène, il y a 40.000 ans... il a pourtant été retrouvé quasiment intact, recouvert de poils.

Plan loups : des nouvelles mesures, qui ne font pas l'unanimité

Plan loups : des nouvelles mesures, qui ne font pas l'unanimité Les nouvelles mesures d'aides face aux attaques de loup, présentées mardi, ne semblent convaincre ni les éleveurs ni les protecteurs de cette espèce protégée. © VALERY HACHE / AFP Les nouvelles mesures d'aides face aux attaques de loup, présentées mardi, ne semblent convaincre ni les éleveurs ni les protect Le préfet d'Auvergne-Rhône-Alpes, en charge du dossier loup, a présenté mardi des nouvelles mesures d'aides face aux attaques de loups, sans faire l'unanimité chez les éleveurs et les protect Le seuil des 500 adultes dépassé Lors d'une réunion du "gr

"Cette découverte des premiers restes d'un loup du Pléistocène adulte avec ses tissus préservés est totalement unique", s'enthousiasme Albert Protopopov, paléontologue et auteur principal de l'étude ayant suivi cette incroyable découverte. "Nous allons les comparer aux loups des temps modernes pour comprendre l'évolution de l'espèce, et reconstruire son apparence".

Muscles, poils, dents et cerveau intacts !

À présent, les scientifiques vont en effet étudier son ADN et modéliser en 3D le crâne de l'animal. Ils espèrent également utiliser les techniques tomographiques pour explorer l'intérieur de sa tête de manière non invasive. L'animal devrait en effet toujours avoir son cerveau caché dans sa boîte crânienne. Les scientifiques ignorent cependant ce qu'il est advenu du reste du corps de l'animal, et pourquoi et par qui sa tête a-t-elle été sectionnée.

Cette autruche préhistorique faisait le poids d'un ours polaire

Cette autruche préhistorique faisait le poids d'un ours polaire Des archéologues russes ont fait une découverte insolite : il y a 1,8 million d'années, un immense oiseau dominait l'Europe. Ressemblant à une sorte d'autruche, il mesurait 3,5 mètres et pesait le même poids qu'un ours polaire. Il y a 1,8 million d'années, notre Terre était bien différente. D'après une récente étude, à côté de nos ancêtres régnait à cette époque une bien étrange créature : une immense autruche préhistorique. C'est dans la caverne de Taurida, en Crimée, que les archéologues ont découvert les ossements de cette espèce.

Aux côtés de ce loup préhistorique, les scientifiques ont également retrouvé un petit. Il serait lui aussi dans un superbe état de conservation, offrant aux scientifiques une opportunité de choix pour en apprendre plus sur ces incroyables spécimens. "Leurs muscles, organes et cerveaux sont en très bonne condition", confirme Naoki Suzuki de l'Université de médecine Jikei à Toxyo. "Nous voulons mesurer leurs capacités physiques en les comparant aux lions et aux loups d'aujourd'hui."

Lire plus

Russie: Des explosions dans un dépôt de munitions en Sibérie, douze blessés et des milliers de personnes évacuées.
Pas moins de 9.500 habitants ont dû être évacués et l’état d’urgence a été déclaré dans la région © AP/SIPA Le panache de fumée après l'explosion survenue dans un dépôt d'armes en Sibérie le 5 août 2019. Un incendie dans un dépôt de munitions a causé plusieurs explosions impressionnantes ce lundi en Sibérie. L’incident a fait douze blessés, un disparu et a entraîné des milliers d’évacuations. L’armée russe a annoncé ce mardi avoir maîtrisé l’incendie. « Il n’y a plus de foyers de combustion », a indiqué le ministère de la Défense dans un communiqué cité par l’agence publique TASS.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 3
C'est intéressant!