Insolite: Jean-Pierre, 86 ans, tente de retrouver la « jolie dame » qu’il a rencontrée dans le bus 46 - PressFrom - France
  •   
  •   

InsoliteJean-Pierre, 86 ans, tente de retrouver la « jolie dame » qu’il a rencontrée dans le bus 46

17:55  26 août  2019
17:55  26 août  2019 Source:   nouvelobs.com

Franck Riester : "Il est bien légitime" de rendre Notre-Dame aux catholiques, "mais pas seulement..."

Franck Riester : "Notre-Dame de Paris est d’abord et avant tout un lieu catholique, ce n’est pas un musée". Les propos tenus au micro d’Europe 1 par le général Jean-Louis Georgelin, chargé de piloter le chantier de reconstruction de la cathédrale incendiée, ont pu choquer les amoureux du patrimoine, attaché à un principe d'universalité de la culture. Invité jeudi de Pierre de Vilno, également sur Europe 1, le ministre de la Culture Franck Riester, a lui aussi tenu à rappeler la finalité religieuse de l’édifice. "Jean-Louis Georgelin a raison.

Jean - Pierre Meston, 86 ans , a fait la rencontre d'une femme dans le bus 46 , traversant le XIIe «Je recherche une jolie dame que j' ai rencontré dans l 'autobus 46 qui habite aux alentours de Reuilly Diderot «Je n'ai trouvé que ce moyen de vous retrouver , car je ne touche pas du tout à Internet»

Jean - Pierre prend le bus 46 , dans lequel il croise le chemin d'une dame qu ' il n'arrive plus à oublier depuis. Jean - Pierre ne sait pas grand-chose de cette dame qu ' il a rencontrée dans le bus 46 "Quand elle m'a dit son âge, je lui ai dit qu'elle faisait facilement 10 ans de moins", écrit Jean - Pierre

Tombé sous le charme d’une femme du même âge rencontrée dans le bus, un octogénaire parisien colle des lettres pour la retrouver.

Jean-Pierre, 86 ans, tente de retrouver la « jolie dame » qu’il a rencontrée dans le bus 46 © Copyright 2019, L'Obs

« J’ai raté le coche. » Jean-Pierre Meston ne se remet pas de son erreur, lorsque, mardi 20 août, il est sans doute descendu un peu trop vite du bus 46 où il avait fait la connaissance de cette « jolie femme » avec qui il avait tant de points communs. Depuis cette brève rencontre, l’homme de 86 ans qui « ne touche pas du tout à Internet » s’est décidé de tout faire pour la retrouver, raconte « le Parisien ». Et pour cela, il a pris son stylo et a rédigé une lettre qu’il a reproduite en 25 exemplaires et placardée sur les arrêts de bus de la ligne.

Le réalisateur français Jean-Pierre Mocky est mort

Le réalisateur français Jean-Pierre Mocky est mort Enfant terrible du cinéma français, le réalisateur français Jean-Pierre Mocky est mort. © Fournis par France Télévisions A la tête de quelque 66 longs métrages entre 1959 et 2017, Jean-Pierre Mocky est mort jeudi 8 août, annonce sa famille. De son vrai nom Jean-Pierre Mokiejewski, il tenait une place à part dans le cinéma français. Il œuvra également à la télévision en réalisant des téléfilms, dont deux séries de 2007 à 2013. Son film le plus emblématique restera A mort l'arbitre, sorti en 1984. Il avait commencé comme comédien en 1942 et poursuivit sa carrière d'acteur régulièrement jusqu’en 2017.

À 86 ans , Jean - Pierre Meston cherche désespéramment à retrouver une " jolie dame " croisée le mardi 20 août dans le bus 46 , qui circule entre Jean - Pierre avoue avoir quelques regrets de ne pas être resté plus longtemps avec elle : "J'ai raté le coche parce qu'au lieu de descendre à Faidherbe

Jean - Pierre , 86 ans est tombé sous le charme d'une passagère de bus à Paris. Nés à un mois d'intervalle, ils ont beaucoup échangé sur leurs Il n'a pas pensé à prendre son numéro de téléphone, alors Jean - Pierre se démène pour la retrouver : la " jolie dame du bus 46 " rencontrée le mardi 20

Une démarche qui a attendri les passants, certains relayant la lettre de l’amoureux sur les réseaux sociaux pour donner plus d’echo à son message. Même la mairie du 12e arrondissement de Paris a retweeté le message.

Marie est retombée amoureuse à 70 ans : « C'était comme un coup de cœur devant un beau paysage »

Déterminé à la retrouver

Jean-Pierre, veuf depuis trois ans, a rencontré la « jolie dame » mardi aux alentours de 16h30-17 heures précise « le Parisien ». Elle a « des cheveux lisses, coupés au carré et des yeux clairs, gris ou bleus. Elle était plutôt grande, mince, avec une robe blanche à fleurs bleues », détaille le retraité. Le temps du trajet, les deux octogénaires se trouvent des points communs : ils sont tous les deux nés en 1933 à seulement un mois d’intervalle. Tous deux ont dû affronter un cancer.

Mort du cinéaste Jean-Pierre Mocky

Mort du cinéaste Jean-Pierre Mocky Le cinéaste iconoclaste Jean-Pierre Mocky est mort à l’âge de 86 ans. © Bernard Patrick/ABACA Le cinéaste iconoclaste Jean-Pierre Moc Jean-Pierre Mokiejewski, dit Jean-Pierre Mocky, est décédé ce jeudi 8 août à l’âge de 86 ans. "Jean-Pierre Mocky est mort chez lui cet après-midi à 15h00." indiquent ses proches à l’AFP. Le décès du cinéaste a été confirmé par son fils l’acteur Stanislas Nordey. Jean-Pierre Mocky est né le 6 juillet à Nice, de parents émigrés polonais.

Jean - Pierre a décidé de lancer un avis de recherche pour retrouver la jolie dame qu ' il a croisé dans le bus . Partagée sur les réseaux sociaux, sa lettre a été partagée à de nombreuses reprises. "Je recherche une jolie dame que j' ai rencontrée dans l 'autobus 46 ". Il y a quelques jours, un

Pour tenter de retrouver la “ jolie dame ”, il a rédigé et placardé une lettre sur les abribus de la ville lumière. Un trajet en bus et un coup de foudre. Jean - Pierre Meston, un Français âgé de 86 ans , est tombé sous le charme d’une passagère alors qu ’ il était installé dans le bus 46 reliant la gare du

Mais, trop concentré sur son trajet, l’homme descend un peu vite du bus en oubliant de demander à la passagère son nom ou son téléphone. A peine sait-il qu’elle devait descendre à l’arrêt Reuilly-Diderot.

Ses lettres affichées dans plusieurs abris bus de la ligne 46 sont retirées tous les jours par les agents de nettoyage. Ce qui ne décourage pas l’octogénaire qui revient en afficher « tous les après-midi », afin de pouvoir, peut-être, rencontrer de nouveau cette dame. Enfin, si elle le désire « bien sûr », conclut-il dans son avis de recherche.

Après des jours de recherches, Jean-Pierre, 86 ans, a retrouvé la "jolie dame" du bus.
Après six jours de recherches, Jean-Pierre Meston a retrouvé la «jolie dame» rencontrée dans le bus et dont il est tombé amoureux. © Mario FOURMY/SIPA La persévérance de Jean-Pierre Meston a payé. Après un coup de foudre dans un bus à Paris le 20 août dernier, cet ancien artisan peintre de 86 ans a remué ciel et terre pour retrouver la «jolie dame» qui avait chamboulé son coeur. Il lui avait écrit une lettre manuscrite qu'il avait collée à plusieurs arrêts de bus de la ligne 46, qu'ils avaient tous les deux empruntée.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 9
C'est intéressant!