Insolite: Au Texas, un ancien agent de l'immigration découvre qu'il est mexicain et risque l'expulsion - Un père irlandais sur trois risque d'être expulsé des États-Unis à cause d'un différend sur l'immigration suite à un sursis de trois semaines - PressFrom - France
  •   
  •   

Insolite Au Texas, un ancien agent de l'immigration découvre qu'il est mexicain et risque l'expulsion

12:35  19 novembre  2019
12:35  19 novembre  2019 Source:   slate.fr

Les États-Unis, champions du monde de la détention de mineurs pour raison migratoire

  Les États-Unis, champions du monde de la détention de mineurs pour raison migratoire À l'échelle mondiale, 330 000 mineurs sont détenus pour des raisons liées aux migrations, révèle lundi une étude de l'ONU. Parmi eux, près d'un tiers le sont aux États-Unis. Ce n'est qu'une estimation "prudente" mais elle dit déjà les proportions de la politique migratoire de l'administration Trump aux États-Unis : plus de 100 000 enfants y sont actuellement détenus pour des raisons migratoires, révèle lundi 19 juin l'Étude globale des Nations"Le nombre total des (enfants) détenus est de 103 000", déclare Manfred Nowak, expert indépendant et l'un des coauteurs de cette étude, qui a obtenu ses chiffres en croisant les chiffres officiels avec des sources complémentaires qu'il affirme "très fiables".

Quand le shérif adjoint et les agents américains de patrouille frontalière sont arrivés sur place, ils ont trouvé 28 hommes, sept S’ il est condamné, il fera face à une amende de 250 000 dollars. Aller plus loin : en Autriche, des dizaines de réfugiés retrouvés morts le jour de l 'ouverture du sommet de Vienne.

Philip Giraldi est un ancien agent de la CIA spécialisé dans le contre-terrorisme. A ce titre, il a passé plusieurs années en Turquie, en Allemagne et en Espagne. Spécialiste du Moyen-Orient, il est conseiller pour des entreprises et des hommes politiques. Il écrit régulièrement des opinions dans des

Des agents du Service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis (CPB) à Ciudad Juárez (Mexique) en janvier 2019. | Herika Martinez / AFP © Fournis par SLATE Des agents du Service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis (CPB) à Ciudad Juárez (Mexique) en janvier 2019. | Herika Martinez / AFP

Pendant près de vingt ans, au Texas, Raul Rodriguez a travaillé pour le Service des douanes et de la protection des frontières (CPB), où il a traité de nombreux cas de demandes d'asile et d'expulsion de personnes originaires du Mexique et d'Amérique centrale. Mais, après quasiment cinquante ans passés aux États-Unis, c'est maintenant lui qui risque d'être renvoyé de son pays.

En effet, pour aider son frère mexicain à immigrer en Amérique du Nord, Rodriguez avait envoyé son certificat de naissance américain aux autorités, qui ont conclu que le document était faux. Après une enquête, son certificat authentique a été retrouvé, et Rodriguez a été surpris d'apprendre qu'il était en fait né au Mexique et que son père lui avait menti.

Interview d'Emmanuel Macron à Valeurs Actuelles : "Les retours forcés sont difficiles à exécuter et coûtent aussi très cher", fait remarquer Jean-N...

  Interview d'Emmanuel Macron à Valeurs Actuelles : Jean-Noël Barrot​, député Modem des Yvelines et rapporteur de la mission budgétaire "immigration", était l'invité de Matthieu Belliard pour Europe 1. Il revient sur certains propos d'Emmanuel Macron sur l'immigration dans son interview accordée à Valeurs Actuelles. Dans son interview accordé au magazine Valeurs Actuelles, et à propos de l'immigration, Emmanuel Macron a déclaré que son objectif était "de sortir tous les gens qui n'ont rien à faire là".

Le ministère mexicain des Affaires étrangères, alerté, a déclaré que 25 Mexicains se trouvaient à bord, et que quatre étaient morts. Il s'appelle Matthew Bradley Jr. Il est originaire de Floride. Selon la loi fédérale, le suspect risque la prison à perpétuité ou la peine de mort.

Intrigué par le comportement d'un homme, il a alerté la police. Arrivée sur place, celle-ci ouvre la remorque du camion et découvre 38 personnes, dans Le conducteur du véhicule a été appréhendé. La ville texane de San Antonio est à deux heures de route de la frontière mexicaine et les passages

Depuis, il a été licencié et risque d'être expulsé. Sa demande de visa n'a pour l'instant pas été approuvée à cause de l'utilisation du certificat falsifié. Son avocat a tenté d'expliquer que l'employé des douanes, qui a effectué cinq déploiements dans la marine américaine, ne savait pas que son père avait contourné la loi, mais, pour l'instant, sa situation reste en suspens.

Jurisprudence complexe

La jurisprudence est complexe sur la question de savoir si la demande de visa est admissible dans les cas où une personne fait une fausse déclaration sans le savoir. En tant que fonctionnaire, sa nationalité et ses antécédents avaient pourtant déjà été vérifiés par le gouvernement américain, mais la falsification n'avait jamais été détectée.

Israël: les travailleurs immigrés menacés d'expulsion

  Israël: les travailleurs immigrés menacés d'expulsion Les autorités israéliennes ont arrêté, jeudi 7 novembre, une famille de travailleurs immigrés menacée d'expulsion. Les parents, originaires d'Inde, ainsi que leurs deux enfants sont actuellement en prison. Avec notre correspondant à Jérusalem, Guilhem Delteil C'est tôt jeudi matin que les inspecteurs de l'Autorité de l'immigration se sont présentés au domicile de la famille Lopez, dans le sud de Tel Aviv. Les deux parents sont arrivés en Israël il y a douze ans pour travailler comme infirmiers. Leurs deux enfants sont eux nés dans le pays. Mais la famille n'a plus de permis de séjour et est menacée d'expulsion.

Il existe une certaine confusion dans la langue française au moment d'utiliser les mots émigration et immigrationet de Pour informations, prés de 100 000 français émigrent chaque année, c' est à dire qu'ils quittent la France pour s'installer dans un autre pays.

Le ministre mexicain de l ’Economie Ildefonso Guajardo rencontre ces jours des responsables américains pour Il souhaite accélérer les expulsions de clandestins en expédiant leurs possibilités de recours, en Donald Trump propose la création de 10 000 agents d ’ immigration supplémentaires.

Rodriguez se dit désormais très inquiet au quotidien: «À chaque fois que je vois un officier de police, je deviens tendu et je suis stressé quand je vois des gardes-frontières. Ce sont des gens avec qui j'ai travaillé, et maintenant j'ai peur d'eux.» Il est en train d'essayer d'obtenir l'aide de responsables politiques de la région, mais son avocat note que le contexte politique est défavorable: «Les politiques d'immigration de ce gouvernement sont centrées sur l'expulsion et cela affecte des personnes innocentes qui méritent d'être ici.»

Suivez-nous sur Facebook
Téléchargez l'application
Microsoft News
Abonnez-vous à la newsletter

Jared Padalecki (Supernatural) dans un reboot de... Walker Texas Ranger ! .
Ophélie Winter SDF ? Elle répond dans TPMP

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!