•   
  •   

Insolite Macron, Trump, Poutine... à quel chef d'Etat ressemble votre patron ?

16:25  21 janvier  2020
16:25  21 janvier  2020 Source:   capital.fr

Sommet de l'OTAN : Macron accuse la Turquie de proximité avec le groupe État islamique

  Sommet de l'OTAN : Macron accuse la Turquie de proximité avec le groupe État islamique Emmanuel Macron s’en est pris à la Turquie, mardi, l’accusant de travailler avec des intermédiaires du groupe État islamique. Le président français a appelé l’Otan à clarifier sa stratégie en matière de lutte contre le terrorisme. Il s'exprimait lors d'une conférence de presse commune avec Donald Trump. Peu avant l’ouverture du sommet de l’Otan à Londres, le président français Emmanuel Macron a pointé du doigt la Turquie, mardi 3 décembre, lui reprochant de combattre les Kurdes alliés de la coalition internationale en Syrie contre les islamistes. Il a affirmé qu’Ankara travaillait "parfois avec des intermédiaires de l'EI", l'organisation État islamique.

Le président russe s'est entretenu lundi avec Emmanuel Macron au château de Versailles. "Dialogue et exigence", a écrit le chef d ' État français sur son compte Twitter avant la rencontre.

Chaque poignée de main de Donald Trump avec un chef d ' Etat est scrutée. Ce jeudi, c'était le tour du président français, fraîchement élu, Emmanuel Macron .

Macron, Trump, Poutine... à quel chef d'Etat ressemble votre patron ? © Flickr Macron, Trump, Poutine... à quel chef d'Etat ressemble votre patron ?

Macron, Trump, Poutine, Merkel… A qui ressemble votre boss ? Apprenez à dealer avec lui selon son profil et à anticiper les tempêtes en usant de diplomatie.

1. Le narcissique… comme Emmanuel Macron

Son profil. Votre boss est jeune, dynamique, réformateur, déterminé, doté d'un charisme et d'une belle intelligence. Sa réussite est insolente. Mais tel Jupiter, victime de son hybris (orgueil démesuré), il montre aussi de l'arrogance, possède un côté "donneur de leçons" et semble déconnecté des réalités de la base.

Les conseils. "Avec un narcissique, répond Gaël Châtelain-Berry, inutile de fonctionner frontalement. L'opposition renforce le conflit. On commence par flatter son ego, avec un “Vous avez raison”, avant d'affirmer son opinion sur le mode assertif : “Mais ne pensez-vous pas que…” Vous lui permettez ainsi de rester maître de l'échange. Par ailleurs, ne comptez pas lui plaire ! Un narcissique ne s'intéresse qu'à lui-même."

Emmanuel Macron, Justin Trudeau et Boris Johnson ont-ils été filmés en train de se moquer de Trump ?

  Emmanuel Macron, Justin Trudeau et Boris Johnson ont-ils été filmés en train de se moquer de Trump ? Emmanuel Macron, Justin Trudeau et Boris Johnson ont-ils été filmés en train de se moquer de Trump ?Dans cette vidéo prise en amont du sommet de l'Otan, le Premier ministre britannique Boris Johnson s'enquiert de la raison du retard d'Emmanuel Macron. Justin Trudeau, visiblement amusé, répond alors : « Il est en retard parce qu’il a eu une conférence de presse de 40 minutes inattendue ». Et de poursuivre : « Oh, oui, oui, il a annoncé… On pouvait voir son équipe qui tombait des nues ». Le propos du président français restent eux inaudibles.

Nous vous avons proposé de découvrir les voeux du président Emmanuel Macron à l'occasion de la nouvelle année 2019. Mais quels ont été ceux d'autres présidents qui comptent dans Mais quels ont été ceux d’autres présidents qui comptent dans le monde, comme Donald Trump ou Vladimir Poutine ?

En intervenant lors du Forum économique international de Saint-Pétersbourg, le président russe s'est exprimé à propos de Donald Trump et au sujet de la

"S'il est réformateur et déterminé, il ne faut surtout pas jouer le conservatisme, avec des stéréotypes comme “On a toujours fait comme ça”, ajoute Christophe Deval. Il ne faut ni le freiner ni soulever d'obstacle quand lui n'aspire qu'à des solutions. Le seul levier de contradiction possible, c'est de lui indiquer que le problème ou sa solution pourraient abîmer son image personnelle."

2. Le rationnel… comme Angela Merkel

Son profil. Une main de fer dans un gant de velours. Indéboulonnable, attaché aux principes de liberté, votre boss oscille entre opportunisme et pragmatisme. Austère, femme au milieu des hommes, la chancelière semble laisser peu de place à la fantaisie.

Les conseils. La caractéristique principale de ce profil, c'est le pragmatisme. "Avec ce genre de managers, il faut amener des résultats concrets, chiffrés, cartésiens, explique Gaël Châtelain-Berry. Et ne jamais se pointer la fleur à fusil : “Chef, j'ai eu cette idée à la machine à café !” Notre Merkel veut de l'ancrage dans le réel.

Emmanuel Macron, Justin Trudeau et Boris Johnson ont-ils été filmés en train de se moquer de Trump ?

  Emmanuel Macron, Justin Trudeau et Boris Johnson ont-ils été filmés en train de se moquer de Trump ? En février 2018, le YouTubeur Tsukiyo Power révélait que Greg Guillotin avait truqué certaines de ses caméras cachées. Au pied du mur, le jeune homme assumait. Invité de "L’instant de Luxe" ce jeudi 5 décembre sur Non Stop People, l’humoriste est revenu sur cette période difficile.

Après des semaines d'échanges tendus et malgré des divergences encore nombreuses, Recep Tayyip Erdogan et Donald Trump ont trouvé un terrain d'entente : la critique de la Le chef d ' Etat français, qui s'interrogeait en particulier sur l'avenir de l'article 5 du traité atlantique – qui prévoit une solidarité

Une façon peut-être plus facile pour les deux chefs d ’ Etat de prendre contact, alors que Vladimir Poutine avait soutenu Marine Le Pen lors de la campagne présidentielle, la recevant même à Moscou. Emmanuel Macron a en effet des griefs personnels contre la Russie, soupçonnée d’être à

Selon Christophe Deval, "ce profil a une aversion pour le risque. Il faut donc le rassurer, et avancer à petits pas. Respecter ses principes sans faire tanguer le bateau". Et son austérité légendaire ? L'expert poursuit : "C'est un masque. Opposez-lui votre bonne humeur, sans tomber dans la fanfaronnade."

3. L’impulsif… comme Donald Trump

Son profil. Il aime faire voler en éclats l'establishment et les protocoles. Imprévisible, doté d'un sens autoproclamé du business, il ne doute de rien et surtout pas de lui. Une vantardise agaçante, voir obscène quand il étale sa pseudo science. On peut aussi lui reprocher un côté belliqueux.

Les conseils. "Menteur, truqueur, il est capable de vous dire “oui” en face, puis le contraire devant le comité exécutif, prévient Gaël Châtelain-Berry. Le seul paravent, ici, c'est la trace écrite. On doit se couvrir, poser des balises, même un e-mail court comme “J'ai bien noté que tu étais d'accord sur…”" Christophe Deval, lui, compare ce style de boss à… "un enfant ! Il est fougueux comme les enfants qui aiment jouer à la guerre. Avec lui, il faut proposer des deals rapides, instantanés. De quoi satisfaire ses besoins immédiats." Le sens de la tchatche est ici un plus. "Sinon, on doit se préparer à essuyer les plâtres, à réparer les erreurs liées à son impulsivité, hélas…"

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky en quête d'une paix difficile avec la Russie

  Le président ukrainien Volodymyr Zelensky en quête d'une paix difficile avec la Russie Volodymyr Zelensky rencontrera Vladimir Poutine lundi à l'Élysée, pour la première fois depuis son arrivée au pouvoir en mai, à l'occasion d'un sommet parrainé par Emmanuel Macron et Angela Merkel Six mois après sa dernière visite en France, ­Volodymyr Zelensky est de retour à Paris. Lundi, avec ­Vladimir Poutine, le chef de l'État français et la chancelière allemande, il tentera de trouver une issue au conflit qui depuis 2014 oppose, dans l'Est ukrainien, Kiev et des forces séparatistes soutenues par Moscou.

Lire aussi Macron recevra Poutine à Brégançon en août, signe d’un nouveau rapprochement franco-russe. La rencontre des deux chefs d ’ Etat risque d’être aussi vive que les précédentes. Elle devrait néanmoins poser de nouveaux jalons dans le processus de réchauffement Paris-Moscou amorcé

Emmanuel Macron et Vladimir Poutine lors de leur conférence de presse conjointe au château de Néanmoins, Vladimir Poutine a pu lors de cette visite mesurer à quel point le nouveau président J.-R. R. : RT et Sputnik sont des canaux de communication d ' Etat à vocation internationale de la même

4. La girouette… comme Boris Johnson

Son profil. Excentrique, comme le Premier ministre britannique, ce boss sait séduire par l'humour et la dérision. Il possède du flair et un sens certain de la délégation : il sait s'entourer. Mais certains ne relèveront que son côté clown versatile, mâtiné d’une pointe de grossièreté.

Les conseils.. "Face à ce profil entertainer et pitre, la notion d'expertise est fondamentale, estime Gaël Châtelain-Berry. Il ne s'encombre pas du très concret, ce n'est pas le genre à aller voir sa direction financière pour apprendre comment on réalise un bilan de fin d'année. Il n'y comprend rien et s'en fiche. Le savoir (le vôtre) va donc remonter, au lieu de descendre." "Evitez de tomber dans le panneau, ce manager, aussi sympa soit-il, n'est pas un pote, précise Christophe Deval. Inutile aussi de s'offusquer de sa grossièreté, ça l'inciterait à faire plus et pire."

5. L’autocrate… comme Vladimir Poutine

Son profil. Animal froid et rigide, capable de prendre des mesures impopulaires, il n'a peur de rien et se croit au-dessus de tout. Il sait éteindre les contestations, par la force s'il le faut, et ne supporte pas le partage du pouvoir.

Russie: l’inauguration très symbolique de la voie ferrée avec la Crimée

  Russie: l’inauguration très symbolique de la voie ferrée avec la Crimée Vladimir Poutine a inauguré ce lundi 23 décembre la voie ferrée reliant la Crimée à la Russie. La construction d'un pont controversé avait été lancée en 2016 et sa partie routière avait été ouverte à la circulation l’année dernière. De notre correspondant à Moscou, Étienne Bouche Pour le président russe Vladimir Poutine, il s’agit d’un projet très symbolique. Construit en un temps record, ce pont était destiné à montrer au monde le rattachement de facto de la péninsule de Crimée, annexée par Moscou en 2014.Filmé dans la cabine du conducteur, Vladimir Poutine a effectué la première traversée entre la ville criméenne de Kertch et la commune de Taman.

Le chef de l’ Etat , qui prononcera mardi son premier discours devant l’Assemblée générale des Nations unies, veut Emmanuel Macron et Antonio Guterres connaissent les positions de Donald Trump sur l'Accord de Emmanuel Macron mise sur le consensus … Macron - Poutine : un dialogue «franc et …

Une façon peut-être plus facile pour les deux chefs d ’ Etat de prendre contact, alors que Vladimir Poutine avait soutenu Marine Le Pen lors de la Et il est peu probable que les relations franco-russes se réchauffent dès aujourd’hui. Emmanuel Macron a en effet des griefs personnels contre la Russie

Les conseils. "Fuyez, conseille tout de go Christophe Deval. Face au machiavélisme de ce leader, mieux vaut se barrer en courant ! Ou alors vous devrez accepter d’entrer dans le rapport de force et la prédation. Avec lui, c'est “manger ou être mangé”. Il aimera voir en vous un(e) dur(e) à cuire comme lui."

Gaël Châtelain-Berry propose une option douce : "Tout ici est une question de territoire. Son pré carré, on n'y touche pas. Mieux vaut se rabattre sur les terrains qu'il délaisse, soit par incompétence, soit parce qu'il ne s'y intéresse pas."

6. L’attentiste… comme François Hollande

Son profil. Rond, sympathique, chaleureux, conciliateur, diplomate… parfois trop ! Ce boss est d'une excessive prudence et il a tendance à l'attentisme. Pour ne pas dire à la mollesse. En apparence seulement, peut-être.

Les conseils. "Ce manager ne décide de rien pour faire plaisir à tous, analyse Gaël Châtelain-Berry. S'il se met en retrait, mettez-vous en avant. Il va falloir endosser les responsabilités qu'il n'ose prendre. Avec le risque de servir de bouclier en cas de problème." "C'est une version ronde de Merkel, commente Christophe Deval. Avec cette même aversion pour le conflit relationnel. On doit mettre en avant les risques de l'inaction, quand lui redoute les risques de l'action. Sur le plan relationnel, on privilégie la simplicité fluide. Toute tension provoque chez lui un repli d'escargot." Hop, dans sa coquille !

Vladimir Poutine pris à partie sur son salaire par une habitante

  Vladimir Poutine pris à partie sur son salaire par une habitante Le président russe Vladimir Poutine a été pris à partie sur son salaire mercredi par une habitante de Saint-Pétersbourg (nord-ouest), sa ville natale, au moment où la Russie cherche à raviver son économie anémique. Une femme affirmant souffrir d'un handicap et d'un œdème cérébral a interpellé le maître du Kremlin à l'issue d'une cérémonie commémorative dans l'ancienne capitale impériale russe, et lui a demandé s'il était possible, selon lui, de vivre en Russie avec un revenu mensuel de 10.800 roubles (environ 157 euros)."Je pense que c'est très difficile", a concédé M. Poutine, dont le salaire mensuel dépasse les 770.000 roubles (11.

Et les personnalités des deux chefs d ’ Etat ne semblent guère favoriser un rapprochement. Ce que le Palais a laissé filtrer de cet échange téléphonique ressemble d’avantage à un avertissement C’est pourquoi en dépit des désagréments évoqués par Macron et sans doute mal vécus par Poutine , des

Emmanuel Macron et Donald Trump se sont adressés à la presse après une rencontre largement consacrée à l'actualité internationale. «Je l'adore» : c'est ce qu'a déclaré Donald Trump après la prise de parole d'Emmanuel Macron lors de la conférence de presse des deux dirigeants à la Maison

7. Le violent… comme Jair Bolsonaro

Son profil. Transgressif, fantasque, le président de la République fédérative du Brésil est pétri de préjugés, notamment misogynes. Virulent, agressif, il prend des décisions démagogiques et ne craint pas de se faire des ennemis.

Les conseils. "C'est un vrai fou, un instable doublé d'un idiot, affirme Christophe Deval. Tellement même qu'on peut se demander comment il est arrivé si haut ! Avec lui, vous avez deux stratégies possibles. 1. Faire appel à son intérêt. Evoquer par exemple les risques que telle ou telle décision font courir à son image. 2. La politique de l'oreiller : on encaisse, on étouffe les problèmes." Pas simple.

Sur le côté misogyne, ou discriminant au sens large, "je recommande d'élever le niveau, explique Gaël Châtelain-Berry. A sa vulgarité on oppose l’intelligence. En début de carrière, je vendais des photocopieurs. Mon chef avait balancé un “On va y arriver, on n'est pas des pédés”… Du haut de mes 21 ans, et bien qu'hétéro, j'ai répondu avec candeur : “Moi, si !”" Une punchline imbattable.

Gaël Châtelain-Berry est écrivain et conférencier, il est l’auteur des Dix Commandements de la bienveillance en entreprise (First Editions) et de Mon boss est nul mais je le soigne ! (Marabout).

Christophe Deval est psychologue et fondateur du cabinet de coaching A.Life, il a signé, avec Sylvie Bernard-Curie, Simplifiez vos relations avec les autres (Interéditions).

AUSSI SUR MSN - Les bienfaits de la qualité de vie au travail

Suivez-nous sur Facebook
Téléchargez l'application
Microsoft News
Abonnez-vous à la newsletter

Syrie: Macron et Merkel appellent Poutine à aider à l'arrêt des combats à Idlib .
Syrie: Macron et Merkel appellent Poutine à aider à l'arrêt des combats à IdlibPARIS/BRUXELLES (Reuters) - Emmanuel Macron et Angela Merkel se sont entretenus par téléphone jeudi avec le président russe, Vladimir Poutine, pour lui demander de contribuer à faire cesser les combats dans la province syrienne d'Idlib, a annoncé l'Elysée.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 4
C'est intéressant!