•   
  •   

Insolite Virus en Italie: des masques fabriqués à partir de chutes de cravates

13:00  16 mars  2020
13:00  16 mars  2020 Source:   msn.com

Coronavirus : Les masques de protection désormais délivrés sur ordonnance

  Coronavirus : Les masques de protection désormais délivrés sur ordonnance Le gouvernement assure qu’il n’y a pas de risque de pénurie © PHILIPPE DESMAZES / AFP Dans une usine de production de masques du centre de la France. STOCKS - Le gouvernement assure qu’il « Il  » de masques de protection contre le coronavirus, qui sont délivrés en priorité aux personnes contaminées et aux professionnels de santé, a assuré la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye mercredi alors qu’un décret sur les réquisitions des stocks est paru au Journal officiel.

Pour faire face à la pénurie d’équipements de protection contre le Covid-19, une PME italienne du textile va produire à grande échelle des masques de protection lavables et réutilisables. Le prototype a été validé par les autorités sanitaires et l’entreprise les propose à un prix plancher.

La presse transalpine se félicite de l’initiative de l’entreprise piémontaise de prêt-à-porter Miroglio, qui va convertir sa production “ de l’habillement aux masques de protection”, annonce le quotidien Corriere della Sera, le tout à un prix plancher “qui permet juste de couvrir les coûts de production”.

Un masque présenté à Bruxelles le 27 février 2020 © Kenzo TRIBOUILLARD Un masque présenté à Bruxelles le 27 février 2020

Un fabricant italien de cravates a décidé d'utiliser ses chutes de tissu pour fabriquer des masques antivirus, a rapporté lundi l'agence AGI.

"Nous produirons 10.000 masques de protection avec les chutes de tissu. Les sommes récoltées seront versées à la région de Calabre (extrême Sud, la pointe de la botte) pour qu'elle puisse acheter du matériel médical", a expliqué le patron de l'entreprise, Maurizio Talarico, lui-même originaire de Catanzaro en Calabre.

"Je crois que c'est un moment où nous devons tous être généreux et mettre à la disposition des gens ce que nous sommes capables de faire", a-t-il ajouté.

Virus en Italie: ils prenaient une marge de 6.000% sur des masques

  Virus en Italie: ils prenaient une marge de 6.000% sur des masques La police italienne a démantelé dans le sud de la péninsule un vaste réseau de trafic de masques de protection et de gels désinfectants, grâce auquel certains revendeurs réalisaient une marge pouvant atteindre 6.000%. Selon les enquêteurs, certaines pharmacies vendaient des masques avec une marge pouvant aller jusqu'à 6.000%.Au cours de perquisitions mardi dans les locaux de 30 sociétés dans une vingtaine de communes aux alentours de Bari (Pouilles, le talon de la botte), la police a  saisi des masques de protection, des flacons de gel désinfectant et des lingettes pour un montant d'environ 220.000 euros, a précisé mardi le parquet.

Virus en Italie : ils prenaient une marge de 6.000% sur des masques . "Face au risque de pénurie constaté en France, Bernard Arnault (le PDG du groupe) a demandé à la branche parfums et cosmétiques de LVMH de mobiliser ses capacités de production pour fabriquer et offrir aux pouvoirs

Le chef de la Protection civile italienne, Angelo Borrelli, annonce jeudi 12 mars que le nombre de morts dûs au nouveau coronavirus en Italie a dépassé les 1 000, avec 189 nouveaux décès, ce qui porte son bilan en un EN COURS DE LECTURE: other. Coronavirus: l' Italie dépasse le cap des 1.000 morts.

"Je me suis demandé ce que je pouvais faire dans ce moment tragique pour l'Italie et pour ma région, la Calabre (...) Avec les chutes de tissu, j'ai pensé à produire des masques: même s'ils ne sont pas homologués, ils peuvent certainement protéger ceux qui ne sont pas contaminés".

L'homme d'affaires prévoit d'en produire au total 10.000, au rythme de 500 par jour. "Au début je comptais les distribuer gratuitement mais j'ai pensé ensuite qu'en Calabre, ma région natale, il y a un grand manque de matériel médical".

Pays le plus touché d'Europe par le coronavirus, l'Italie a enregistré au total 1.809 décès et 24.747 cas, avec notamment un bond de 368 nouveaux décès en 24 heures, un record, selon le dernier bilan en date publié dimanche soir.

glr/ljm/lch

Les Etats-Unis accusés de « piraterie moderne » après la confiscation de masques destinés à Berlin .
« Même dans des temps de crise globale les méthodes dignes du Far West ne sauraient prévaloir », a déclaré un responsable allemand.Les autorités berlinoises soupçonnent en effet une intervention américaine. La commande de ces masques de type FFP2 « effectuée auprès d’un fabricant américain » avait déjà été payée mais a été saisie à l’aéroport de la capitale thaïlandaise, a précisé la Ville-Etat de Berlin dans un communiqué. Berlin ne fait pas mention de la provenance de ces masques mais selon plusieurs journaux allemands, ils ont été produits en Chine par la firme américaine 3M.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 10
C'est intéressant!