•   
  •   

Insolite Coronavirus: soutien-gorge et filtre d’aspirateur en guise de masque

20:55  24 mars  2020
20:55  24 mars  2020 Source:   msn.com

Coronavirus: la Malaisie face à la peur de la contamination

  Coronavirus: la Malaisie face à la peur de la contamination La Malaisie en est à son huitième cas de coronavirus et cela fait presque une semaine qu’un climat d’inquiétude s’est installé dans la capitale Kuala Lumpur, où il devient de plus en plus difficile de trouver des masques de protection. Avec notre correspondante à Kuala Lumpur,Gabrielle Maréchaux C’est écrit sur la porte de cette pharmacie : « Masque en rupture de stock ». « C’est arrivé très vite, ce lundi, raconte Hue, la pharmacienne. Dès que les médias ont commencé à parler du virus de Wuhan.

Céline benzy et son compagnon Willy Schumann se sont lancés dans la fabrique de masques à Saint-Léonard-de-Noblat, à l'est de Limoges le 24 mars 2020 © PASCAL LACHENAUD Céline benzy et son compagnon Willy Schumann se sont lancés dans la fabrique de masques à Saint-Léonard-de-Noblat, à l'est de Limoges le 24 mars 2020

Un filtre à aspirateur, une coque de soutien-gorge et le tour est joué : Céline Benzy, couturière de Haute-Vienne, s'est lancée dans la fabrique de masques, et croule déjà sous les commandes en ces temps de coronavirus.

A Saint-Léonard-de-Noblat, un bourg à l'est de Limoges, elle a enrôlé fils et enfants pour se lancer sur ce marché porteur.

“Notre produit ressemble à un masque chirurgical avec une coque de soutien-gorge pour le côté arrondi et agréable à porter”, explique-t-elle à l'AFP.

Malaisie: le pèlerinage de Thaipusam brave l'épidémie de coronavirus

  Malaisie: le pèlerinage de Thaipusam brave l'épidémie de coronavirus Le coronavirus est apparu en Malaisie pendant le Nouvel An lunaire. Et si le pays compte désormais 14 cas de personnes contaminées, il n'a pourtant pas annulé les célébrations de Thaipusam, ce pèlerinage hindou qui a drainé l'année dernière 400 000 personnes dans le Selangor, non loin de Kuala Lumpur. Avec notre correspondante à Kuala Lumpur, Gabrielle Maréchaux Comme chaque année, ils sont venus déposer leurs offrandes tout en haut des grottes de Batu pour rendre hommage au combat de Murugan, le fils de Shiva, contre les démons.

“J’ai récupéré des draps d’hôtel recyclés, blancs, en coton, ils peuvent passer à la javel. Et puis je rajoute ces filtres d’aspirateur pour éviter les particules. Je sais bien que ça n’a rien à voir avec les masques FFP2 mais ils ont été validés par mon pharmacien et il vaut mieux avoir quelque chose que rien du tout. Au moins, ça évite le postillon", dit-elle. " Des médecins m’en ont déjà commandé. Je livre des ambulanciers, des commerçants, des grandes surfaces”.

Celine Benzy (au centre), Willy Schumann et Sabrina Berland présentent les pièces de tissu sur lesquelles ils travaillent pour fabriquer des masques, à Saint-Leonard-de-Noblat, le 24 mars 2020 © PASCAL LACHENAUD Celine Benzy (au centre), Willy Schumann et Sabrina Berland présentent les pièces de tissu sur lesquelles ils travaillent pour fabriquer des masques, à Saint-Leonard-de-Noblat, le 24 mars 2020

Les masques sont également équipés de pince-nez, en réalité des plastiques servant habituellement à fermer des sachets de thé.

Coronavirus : grosse boulette et grosse "panique" dans un aéroport pour la chanteuse Vitaa...

  Coronavirus : grosse boulette et grosse Prise de panique dans un aéroport, la chanteuse Vitaa a dégainé un masque chirurgical pour se protéger du coronavirus alors qu'elle se rendait à Dubaï mais cette dernière a oublié de lire tous les articles qui expliquent que cela ne sert strictement à rien. © C8 Coronavirus : grosse boulette et grosse "panique" dans un aéroport pour la chanteuse Vitaa... Si elle a récemment pris du bon temps avec son mari Hicham, à Deauville, la chanteuse Vitaa a depuis retrouvé son acolyte Slimane pour un voyage pro.

La couturière de 47 ans a 800 masques en attente de production. "Mon mari a pris ses premiers cours de couture il y a quelques jours et mes enfants de 10 et 12 ans m’aident également”, dit Céline Benzy qui tente de mobiliser les autres couturières de la commune.

“Pour éviter tout risque, nous procédons au nettoyage des machines constamment, les masques sont lavés à l’eau oxygénée puis placés dans une boîte hermétique.”

A 2 euros pour les professionnels et 6 euros pour les particuliers, la demande est telle que son mari, Willy Schumann, a dû à son tour recruter le bourrelier de la commune.

“Il a déjà pris le coup de main. On travaille tout le temps. Récemment, l’IUMM, (l’Union des industries et des métiers de la métallurgie) nous a demandé de livrer 200 masques par jour. Pour l'instant c’est impossible”, lance-t-il. “A moins que l’on soit aidés et que l’on trouve des élastiques. C’est le point faible de la production. Il nous faut des kilomètres d’élastique".

Croatie: des masques colorés contre la peur du coronavirus

  Croatie: des masques colorés contre la peur du coronavirus Inspiré par l'affolement mondial provoqué par la propagation du nouveau coronavirus, un créateur croate a lancé la production d'un masque "coloré et joyeux", un accessoire de mode qui ne protège pas contre le virus mais qui trouve ses clients. Zoran Aragovic tient à souligner qu'"il ne s'agit pas d'un masque médical, mais bien d'un accessoire de mode"."C'est une nouvelle preuve que les meilleures choses naissent spontanément", dit à l'AFP Zoran Aragovic, 39 ans, propriétaire de la marque locale de mode BiteMyStyle.

Céline benzy et son compagnon Willy Schumann se sont lancés dans la fabrique de masques à Saint-Léonard-de-Noblat, à l'est de Limoges le 24 mars 2020 © PASCAL LACHENAUD Céline benzy et son compagnon Willy Schumann se sont lancés dans la fabrique de masques à Saint-Léonard-de-Noblat, à l'est de Limoges le 24 mars 2020

Frédéric Vergne, salarié et futur gérant d’un Intermarché à Limoges, fait partie des clients. Il a déjà reçu une trentaine de masques pour les salariés. “Si ça préserve du virus à 100% ? On n'en sait rien. Mais on se protège comme on peut. L'initiative est bonne, on les lave chaque soir et cela permet de rassurer le personnel, comme la clientèle”.

fla/pjl/mm

Coronavirus: Les USA conseillent le port du masque hors du domicile .
Coronavirus: Les USA conseillent le port du masque hors du domicile © Reuters/CARLO ALLEGRI CORONAVIRUS: LES USA CONSEILLENT LE P NEW YORK (Reuters) - L'administration Trump a semblé jeudi se joindre aux recommandations de représentants locaux en conseillant aux Américains de porter un masque de protection lorsqu'ils sortent de chez eux, alors que la pandémie de coronavirus s'accélère, avec plus de 1.000 décès supplémentaires en vingt-quatre heures.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 28
C'est intéressant!