•   
  •   

Insolite Coronavirus en Ariège : Un stock de 370.000 masques oubliés dans le sous-sol d’un hangar resurgit

13:05  25 mars  2020
13:05  25 mars  2020 Source:   20minutes.fr

Covid-19 : y a-t-il une pénurie de masques de protection ?

  Covid-19 : y a-t-il une pénurie de masques de protection ? L'Etat a annoncé pour les professionnels de santé la commande de dizaines de millions de masques de protection, actuellement en rupture de stock. En attendant, 15 millions de masques destinés aux malades, issus de la réserve nationale, vont être distribués aux médecins et dans les hôpitaux dans les jours à venir. Question posée le 27/02/2020 Bonjour, Alors que la menace d'une épidémie grandit, l’inquiétude croît aussi chez les professionnels de santé. Les approvisionnements en masques censés leur éviter d’être contaminés par des malades du Covid-19 sont devenus particulièrement difficiles – voire impossibles, selon les régions.

Vérification faite dans le sous - sol d ' un hangar propriété de la ville, il y avait 60 Des masques tout à fait conformes. Conscient qu’il avait un rôle à jouer au cœur de cette crise sanitaire Mercredi dernier, c’est finalement un transporteur placé sous la surveillance des gendarmes qui a chargé les palettes.

Des livraisons sont également prévues dans les prochains jours via le gouvernement fédéral. La distribution wallonne sera coordonnée par les Gouverneurs de AUSSI SUR MSN: Coronavirus : un centre d'urgence s'installe dans un gymnase à Taverny - (VIDÉO fournie par CNews). Relire la vidéo.

Ces masques, confectionnés il y a dix ans dans le cadre de l’épidémie de H1N1, dormaient depuis des années dans le hangar ariégeois

Le modèle de masque FFP2 produit à Labarthe-sur-Lèze, près de Toulouse. © Paul Boyé Technologies Le modèle de masque FFP2 produit à Labarthe-sur-Lèze, près de Toulouse. BONNE SURPRISE - Ces masques, confectionnés il y a dix ans dans le cadre de l’épidémie de H1N1, dormaient depuis des années dans le hangar ariégeois

Ils dormaient au fond d’un hangar appartenant à la commune de Lavelanet, en Ariège. Jusqu’à ce que le maire se souvienne de la présence de soixante palettes, entreposées là et contenant pas moins de 370.000 masques FFP2, ceux tant recherchées par les hôpitaux de la France entière.

Coronavirus : Où en est-on de la livraison de masques tant attendue par les soignants ?

  Coronavirus : Où en est-on de la livraison de masques tant attendue par les soignants ? Les soignants de ville et hospitaliers s’inquiètent de la pénurie de masque de protection © SEBASTIEN SALOM-GOMIS/SIPA De nombreux soignants de ville attendent désespérement de recevoir des masques de protection pour poursuivre leur activité, et craignent une pénurie.

Des procédures et des matières vont manquer. Polyester, coton, élastiques sont les matières Mais certaines matières risquent de manquer "Les couturières passionnées ont toujours du stock de tissus Coronavirus : 370 000 masques FFP2 découverts dans le sous - sol d ' un hangar en Ariège .

C’est un groupe de médecins chinois qui l’affirme dans une étude : il pourrait rester des porteurs du coronavirus cachés dans le Hubei. Un tiers des cas de coronavirus pourraient être des « porteurs silencieux » selon cette enquête publiée au début du mois sur la plateforme MedRxiv.

La commune de Lavelanet en Ariège. - Maps4News © Fournis par 20 Minutes La commune de Lavelanet en Ariège. - Maps4News

Voyant la crise sanitaire liée à l’épidémie de coronavirus monter en puissance, Marc Sanchez a alerté les services de l’Etat a-t-il indiqué à France Bleu Occitanie. L’édile a surtout consulté l’ancien propriétaire des lieux. Jusqu’à ce que la ville rachète en janvier ce hangar, il appartenait à Paul Boyé Technologies, fabricant de vêtements militaires mais aussi de masques dans le département voisin de la Haute-Garonne.

Le stock laissé à Lavelanet datait de l’épidémie de H1N1, il y a dix ans. Les masques, conformes, ont été testés et leurs élastiques ont tenu le choc. Après avoir recueilli l’aval de l’entreprise Boyé, les masques ont été donnés aux autorités qui les ont envoyés dans des régions durement touchées par l’épidémie.

Masques : comment le gouvernement a menti pour dissimuler le fiasco

  Masques : comment le gouvernement a menti pour dissimuler le fiasco Contrairement à ce qu'affirme l'exécutif depuis le début de la crise, la doctrine visant à détenir un stock stratégique d'un milliard de masques était inchangée depuis dix ans. Alerté dès 2018 sur la pénurie, le ministère de la Santé n'a pas réagi. Pendant des semaines, le ­gouvernement a tout fait pour le dissimuler. Au mois de février, alors que le coronavirus se propage déjà en France, le stock de masques de l’Etat est pratiquement à sec. UneMi-mars, après plusieurs semaines d’inquiétude, les autorités consentent enfin à communiquer l’état du stock stratégique disponible en ­janvier : 117 millions de masques chirurgicaux et aucun masque FFP2 (modèle plus protecteur), contre respectivement 1 milliard et 600 millions dix a

à cause de la pandémie de coronavirus à la Maison de retraite et de gériatrie - qui dépend du groupe Rothschild -, dans le XIIe arrondissement de La plupart des résidents décédés avaient plus de 90 ans. Le plus jeune avait 75 ans, et souffrait de la maladie d'Alzheimer. Le premier décès a eu

Coronavirus : 370 000 masques FFP2 découverts dans le sous - sol d ' un hangar en Ariège . Pendant ce temps, les militaires du 1er RHP de Tarbes poursuivent leur préparation en vue d’être projeté massivement à partir de juin dans le Sahel, ans le cadre de l’opération Barkhane.

L'Italie compte moins de 1 000 patients en soins intensifs avec coronavirus pour la première fois en deux mois alors que le nombre de cas continue de baisser .
© PRESSE ASSOCIÉE Les cyclistes prennent des photos sur une place Saint-Pierre vide, en raison de mesures de verrouillage anti-coronavirus, au Vatican, dimanche 10 mai 2020. Le pape François appelle les dirigeants des pays de l'Union européenne à travailler ensemble sur les conséquences sociales et économiques de la pandémie COVID-19.

usr: 1
C'est intéressant!