•   
  •   

Insolite Une reprise des cultes début juin reste recommandée, disent les responsables religieux

00:11  23 mai  2020
00:11  23 mai  2020 Source:   europe1.fr

Coronavirus en Centrafrique: les leaders religieux ont rencontré la présidence

  Coronavirus en Centrafrique: les leaders religieux ont rencontré la présidence La Centrafrique compte cinq cas confirmés de coronavirus. Deux grandes réunions se sont tenues à la présidence ce mardi au sujet de la pandémie mondiale. Une première du comité technique dédiée à la question du coronavirus, une seconde avec les leaders religieux. Objectif : échanger sur la situation du coronavirus et faire des propositions sur les mesures à prendre. Avec notre correspondante à Bangui, Charlotte Cosset Après plusieurs heures deAvec notre correspondante à Bangui, Charlotte Cosset

La décision en référé précipite le calendrier et semble gêner les responsables religieux . Dès les débuts de la crise du Covid-19, les représentants des cultes ont été Les responsables catholiques n’ont jamais été très à l’aise avec les procédures, laissant généralement des fidèles en première ligne

Le Conseil d'État ordonne au gouvernement de lever l'interdiction de réunion dans les lieux de culte au motif de la situation sanitaire liée au "Il s'agit d'être très responsables et en même temps de pouvoir vivre la liberté de culte ", estime Mgr Matthieu Rougé, évêque de Nanterre, sur franceinfo mardi 19 mai.

Les autorités publiques recommandent aux cultes d'attendre début juin pour une reprise des célébrations, ont affirmé plusieurs responsables religieux après s'être entretenus avec le ministre de l'Intérieur. © JEFF PACHOUD / AFP Les autorités publiques recommandent aux cultes d'attendre début juin pour une reprise des célébrations, ont affirmé plusieurs responsables religieux après s'être entretenus avec le ministre de l'Intérieur.

Les autorités publiques recommandent aux cultes d'attendre début juin pour une reprise des célébrations, ont affirmé plusieurs responsables religieux, auxquels va être transférée la responsabilité des conditions et du calendrier d'ouverture des lieux de cultes. Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner s'est entretenu vendredi matin avec les principaux responsables des cultes afin de mettre au point un texte de "recommandations", ont indiqué plusieurs d'entre eux à l'AFP.

Foot: la fédération italienne veut reprendre fin mai-début juin

  Foot: la fédération italienne veut reprendre fin mai-début juin La Fédération italienne a insisté vendredi pour une reprise des matches "fin mai-début juin", insistant sur les enjeux économiques et estimant que ceux qui plaident pour une annulation de la saison "n'aiment ni le football, ni les Italiens". Le président de la Fédération, Gabriele Gravina, évoque pour se préparer une période de trois semaines après le déconfinement, prévu en Italie le 4 mai. "Donc fin mai-début juin, on peut commencer", a-t-ilLe président de la Fédération, Gabriele Gravina, évoque pour se préparer une période de trois semaines après le déconfinement, prévu en Italie le 4 mai. "Donc fin mai-début juin, on peut commencer", a-t-il déclaré vendredi sur une radio italienne.

D’autres responsables religieux sont sur la même longueur d’onde notamment le président du Conseil français Cela nous semble prématuré de reprendre . On le fera de façon présentielle courant juin ", précise le Et puis le confinement est encore très récent, il faut rester attentif", ajoute James Woody.

Mais Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur en charge des cultes , va consulter les Et le président de la République prépare une nouvelle visioconférence en début de semaine prochaine avec ces mêmes responsables religieux pour faire le point sur la situation Il vous reste 59% à découvrir.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation

Un décret attendu pour "application immédiate"

Cette réunion intervenait alors que le Premier ministre a été sommé lundi dernier par le Conseil d'État de lever dans un délai de "huit jours" l'interdiction totale de réunion de cultes figurant dans le décret de déconfinement du 11 mai.

Un nouveau décret est donc attendu, pour "application immédiate" et "dans lequel il y aura la possibilité de reprendre les célébrations religieuses avec des conditions générales de reprise conformes aux impératifs de sécurité sanitaire", a souligné Mohammed Moussaoui, président du Conseil français du culte musulman.

"Les pouvoirs publics recommandent une reprise début juin"

Dans le texte élaboré avec Christophe Castaner, figure l'idée que "les pouvoirs publics recommandent plutôt une reprise début juin, afin de laisser le temps suffisant pour analyser l'impact du déconfinement commencé le 11 mai", ont dit Mohammed Moussaoui ainsi que Joël Mergui, président du Consistoire israélite.

Vers une reprise de la Serie A fin mai-début juin

  Vers une reprise de la Serie A fin mai-début juin Réaliste ou prématuré ? L'Italie a récemment officialisé qu'elle allait commencer son déconfinement le 4 mai, soit une semaine avant la France. Une aubaine pour les organisateurs de la Serie A, qui peuvent enfin prévoir un potentiel calendrier pour terminer la saison. Selon le président de la Fédération italienne Gabriele Gravina, trois semaines de ré-athlétisation seront nécessaires aux joueurs pour se remettre en jambes. « Donc fin mai-début juin, on pourra recommencer », a-t-il estimé vendredi sur une radio italienne.

Les responsables des principales religions ne sont pas tous pressés de rouvrir les lieux de culte . Pâques, Pessah et le début du ramadan ont été marqués par l'absence de toute cérémonie, grande ou petite. "La justice est rétablie. Nous étions quand même un peu moins bien traités que le reste des

Les responsables des principales religions ne sont pas tous pressés de rouvrir les lieux de culte . Pâques, Pessah et le début du ramadan ont été marqués par l'absence de toute cérémonie, grande ou petite. "La justice est rétablie. Nous étions quand même un peu moins bien traités que le reste des

Est aussi transférée à chaque culte "la responsabilité d'adapter les règles et le calendrier d'ouverture", a complété Joël Mergui.

L'ESSENTIEL CORONAVIRUS

> Déconfinement : à quoi pourrait ressembler la nouvelle carte présentée le 2 juin ?

> Coronavirus : les 5 erreurs à ne pas commettre avec votre masque

> Coronavirus : l’Académie française a tranché, il faudra désormais dire "la" Covid-19

> Corrections statistiques, moyennes arrondies... les mesures exceptionnelles du bac 2020

> Anticorps, réinfection, mutation : trois questions sur l'immunité face au coronavirus

> Pourquoi les infirmières françaises sont-elles parmi les plus mal payées d'Europe ?

"Un appel à la responsabilité de chacun"

Parmi les recommandations générales figurent des mesures qui portent sur la distanciation physique (avoir 4 m2 autour de chaque personne), la régulation des flux pour l'entrée et la sortie, l'obligation de désinfection des objets utilisés, le port du masque et la communication envers les fidèles, ont énuméré les participants à la réunion.

La LFP veut fournir 50 000 tests aux clubs de L1 et L2

  La LFP veut fournir 50 000 tests aux clubs de L1 et L2 Dépistage de masse. Dans l'optique de reprendre les entraînements le 11 mai, puis la saison courant juin, la Ligue de football professionnel (LFP) envisagerait l'achat de 50 000 tests à destination des formations de Ligue 1 et Ligue 2. D'après une information du Parisien, il s'agirait des tests PCR, qui permettent de savoir, par un prélèvement nasal, si une personne est positive ou non au Covid-19.

Les célébrations religieuses , notamment la Pentecôte le 31 mai prochain, pourraient reprendre la semaine prochaine, au moins dans certains territoires. Lors de son discours à l'Assemblée nationale, le 28 avril, Édouard Philippe avait indiqué que les lieux de cultes resteraient ouverts à partir du 11 mai.

Reprise des cultes : une décision qui embarrasse les responsables Reprise des cultes , les paroisses seront-elles prêtes ? Si la décision du Conseil d’État a réjoui certains fidèles impatients de retrouver les bancs de leur paroisse, cette reprise des célébrations publiques dev

En revanche, rien n'est écrit sur la question d'un seuil limite d'occupation d'une église, d'une mosquée, d'un temple, d'une synagogue. "Ce sera décidé localement et laissé à l'appréciation des organisateurs", selon Mohammed Moussaoui. "C'est un appel à la responsabilité de chacun" et un "encouragement à la reprise progressive", a résumé François Clavairoly, président de la Fédération protestante de France.

La reprise des célébrations avec public avait d'abord été annoncée pour le 2 juin, avant que le Premier ministre n'évoque la date du 29 mai. L'épiscopat catholique a fait pression ces dernières semaines pour que ce soit effectif pour le dimanche de Pentecôte, le 31 mai. Ce qui sera le cas après la décision du Conseil d'Etat

>> PODCAST - Coronavirus : retrouvez toutes les réponses à vos questions ici

Réouverture des lieux de culte : les responsables religieux oscillent entre prudence et impatience .
Le Conseil d'Etat a demandé au gouvernement de lever l'interdiction "générale et absolue" de rassemblement dans les lieux de culte, sous huit jours. Si certains responsables religieux se réjouissent, d'autres appellent à la prudence et ne veulent pas se précipiter. L'Ascension, célébrée jeudi 21 mai par les chrétiens, pourrait être une des dernières fêtes religieuses confinées. Les lieux de culte devraient accueillir les fidèles plus tôt que la date du 2 juin, initialement fixée par le gouvernement.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 3
C'est intéressant!