•   
  •   

Insolite Laval. Les personnels de l’hôpital jettent leur médaille et réclament des actes

17:35  30 juin  2020
17:35  30 juin  2020 Source:   ouest-france.fr

Melun : ils réclament davantage de moyens pour l’hôpital

  Melun : ils réclament davantage de moyens pour l’hôpital Melun : ils réclament davantage de moyens pour l’hôpitalAprès l'effort énorme donné par les soignants lors de la crise sanitaire, aidés par des volontaires, et encore aujourd'hui avec les dépistages , place aux revendications : la revalorisation générale des salaires de 300 euros minimum nets par mois pour tous et le dégel du pont d'indice, mais aussi la prime de 1 500 euros pour tous, un plan de recrutement massif de personnels, une augmentation des budgets des hôpitaux.

Il existe différents types d' actes de langage, que l'on catégorise généralement selon leur but : citer, informer, conclure, donner un exemple La pragmatique linguistique s’est largement développée sur la base de la théorie des actes de langage, qui en a constitué historiquement le creuset.

De quoi écœurer les plus jeunes aujourd’hui : « C'est une agonie lente de l ' hôpital . Les vieux praticiens hospitaliers vont rester, mais les jeunes partiront Ces mêmes personnels hospitaliers applaudis hier du haut des fenêtres des confinés ur-bains, se voient jeter une petite obole de pièces jaunes et de

Les soignants du centre hospitalier de Laval (Mayenne) jettent des médailles. © OUEST-FRANCE Les soignants du centre hospitalier de Laval (Mayenne) jettent des médailles.

Une cinquantaine de personnels de l’hôpital de Laval (Mayenne) a mené ce mardi 30 juin 2020 une action symbolique : jeter leur médaille (en papier) dans une poubelle. Un geste de contestation pour « exiger des actes » plutôt que des gestes.

L’intersyndicale du centre hospitalier de Laval (Mayenne) organisait une action ce mardi 30 juin 2020, vers 12 h 30. La CGT, FO, Sud et la CFDT santé sociaux ont invité les soignants et autre personnel à jeter à la poubelle, devant l’hôpital, une médaille en papier.

Les soignants du centre hospitalier de Laval (Mayenne) jettent des médailles. © OUEST-FRANCE Les soignants du centre hospitalier de Laval (Mayenne) jettent des médailles.

Hausse de 300 €

Une cinquantaine de personnels, soignants ou non, a répondu présent et a été invitée à jeter sa médaille (en papier) à la poubelle. Une démarche choisie pour réclamer des actes de l’État pour la santé, plutôt que des gestes. « Nous avons fait notre travail tout simplement, mais depuis 2010, nos salaires n’ont pas été augmentés », avance l’intersyndicale qui dénonce les 6 milliards d’euros de revalorisation pour les personnels non médicaux. « Cela ne va pas suffire ! »

Ouverture du centre de débordement de Place Bell pour les patients COVID-19 repoussée en raison d'une pénurie de personnel

 Ouverture du centre de débordement de Place Bell pour les patients COVID-19 repoussée en raison d'une pénurie de personnel © Justine Roberge / Radio-Canada L'aréna de Laval était équipé pour accueillir 50 patients COVID-19. Dix jours après la conversion de la Place Bell de Laval en un emplacement de débordement pour les patients COVID-19, il n'a toujours pas ouvert ses portes car il n'y a pas assez de monde pour y travailler. Avec le remplissage des hôpitaux, le centre devait commencer à recevoir des patients vendredi.

D'après les premières conclusions de l 'enquête, un homme à pied aurait jeté une bombe au beau milieu de la foule. L ' acte terroriste n'a pas encore été revendiqué. L'Egypte, dont le tourisme est une des principale ressources, a déjà connu de nombreux attentats meurtriers perpétrés contres des visiteurs.

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références ». En pratique : Quelles sources sont

Les syndicats réclament notamment une hausse de 300 € nets pour toutes les catégories de personnel et l’arrêt de la fermeture du nombre de lit.

La médaille symbolise celle qu’ils vont recevoir en guise de remerciements après la mobilisation du personnel soignant ces dernières semaines face à la pandémie de coronavirus Covid-19.

Plusieurs revendications

Les soignants mobilisés revendiquent également un plan de recrutement et de formation à la hauteur des besoins ; la reconnaissance en maladie professionnelle de tous les agents atteints du Covid-19 ou encore l’arrêt de toutes les fermetures d’établissements, de services et de lits.

Les syndicats réclament d’autant plus de moyens qu’ils craignent une deuxième vague de Covid-19. « Les personnels qui ont eu la trouille parfois de venir travailler ces trois derniers mois et se sont finalement surpassés sur le terrain ne voudront peut-être pas revivre ça. Ils sont épuisés mais aussi déçus par les annonces du gouvernement », ajoute par ailleurs le syndicat Force ouvrière.

Florian Bercault, le maire de Laval fraîchement élu, était présent ce mardi 30 juin 2020. De par sa fonction, il fera partie du conseil de surveillance de l’hôpital comme l’était son prédécesseur François Zocchetto.

Coronavirus. La Mayenne n’est pas le seul département en « situation de vulnérabilité » .
Depuis vendredi 10 juillet 2020, un nouveau département a été classé comme « en situation de vulnérabilité » par Santé publique France. Il s’agit de la Gironde. Pour rappel, jeudi 9 juillet 2020, Santé publique France avait classé la Mayenne dans cette catégorie au même titre que la Guyane ou encore Mayotte. Jeudi 9 juillet 2020, Santé publique France plaçait le département de la Mayenne en situation de vulnérabilité face au Covid-19, au même titre qu Depuis la sortie du confinement, c’était le premier département métropolitain à être catégorisé ainsi.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!