•   
  •   

Insolite Victime de son succès, le resto parisien de burgers à 2,50 euros ferme

14:16  07 juillet  2020
14:16  07 juillet  2020 Source:   msn.com

La vraie raison pour laquelle les hamburgers de Wendy sont carrés

 La vraie raison pour laquelle les hamburgers de Wendy sont carrés Les hamburgers carrés de signature de Wendy sont devenus aussi étroitement associés à la marque que sa mascotte à tête rouge. La chaîne de hamburgers n'est pas timide quant à la qualité de son boeuf, ce qui en fait le centre de nombreuses campagnes publicitaires .

La rançon du buzz pour ce minuscule restaurant parisien qui propose cinq recettes de hamburgers à Ajoutez 1 euro pour le cornet de frites, et 1, 50 pour un dessert. Le tout fait-maison, et Dans une ville où trouver un bon burger à moins de 10 euros relève de la chasse au trésor, la vidéo fait le buzz.

Victime de son succès , le resto parisien de burgers à 2 , 50 euros ferme . Facebook et WhatsApp ne répondront plus aux requêtes de Hong Kong sur leurs utilisateurs. Coronavirus: Tom Cruise dispensé de quarantaine pour faciliter la reprise des tournages.

Le propriétaire de "Mangez et cassez-vous" l’a annoncé dans un post sur Instagram ce mardi : "on ferme" ! La faute au monde rameuté par le buzz autour de ses burgers à moins de trois euros.

La toute petite salle de © Mangez et Cassez-vous La toute petite salle de "Mangez et cassez-vous" dans le 11ème arrondissement de Paris.

"On ferme !". Le restaurant "Mangez et cassez-vous" dont la notoriété a décuplé en quelques jours après la parution d’une vidéo à sa gloire sur le réseau social Tik Tok, "ferme parce qu’il y a trop de monde", a annoncé mardi matin son équipe sur sa page Instagram.

View this post on Instagram

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

Marseille : quatre ans de prison pour des policiers qui avaient tabassé un adolescent

  Marseille : quatre ans de prison pour des policiers qui avaient tabassé un adolescent Les deux représentants des forces de l’ordre ont écopé de deux ans ferme jeudi. Le tribunal leur reproche notamment d’avoir menti sur ces faits remontant à février 2018. © LP/Olivier Boitet Le Parisien Deux policiers ont été condamnés jeudi à quatre ans de prison, dont deux ferme, pour avoir roué de coups un adolescent de 16 ans, dans une rue de Marseille (Bouches-du-Rhône) un soir de février 2018.Pour ce « délit grave » et pour avoir « menti » en niant les faits tout au long de la procédure, le tribunal correctionnel de Marseille a condamné ce gardien de la paix et ce brigadier chef.

Les résultats du premier tour sont à la Une de toute la presse française

remise d'un rapport en septembre de l'Inspection générale de la justice sur ses méthodes. Avant d'être nommé à la Chancellerie, l'avocat Dupond-Moretti avait déjà livré sa lecture du monde judiciaire en présentant les Victime de son succès , le resto parisien de burgers à 2 , 50 euros ferme .

"Notre toute petite structure n'est pas adaptée, ça nous fait trop mal de vous faire faire une ou deux heures de queue, on préfère fermer le restaurant que de vous faire subir ça ! Nous vous faisons toutes nos excuses pour ces longues heures d'attente en face du restaurant. Nous sommes donc fermés pour une durée indéterminée le temps d'essayer de faire quelques aménagements !", précise l’équipe de "Mangez et cassez-vous" dans son post.

Une fermeture censée être temporaire donc, pour cette échoppe du 11ème arrondissement parisien qui propose cinq recettes de burgers à des prix défiants toute concurrence pour du fait-maison: de 2,50 à 2,90 euros.

"Mal au coeur"

Ces prix et plusieurs vidéos de dégustation de ces burgers parues sur Tik Tok puis YouTube fin-juin, et la parution d’articles dans la presse (dont le nôtre lundi), a fait exploser la notoriété de l’enseigne ces derniers jours. Une viralité qui s’est concrétisée par le débarquement de hordes de nouveaux clients devant le minuscule snack parisien.

Lundi, un adepte de la première heure déplorait ainsi auprès de BFM Paris que l’attente pour avoir son burger soit passée d’une petite demi-heure avant le buzz, à "une ou deux heures". Aniss Messadek, le patron du restaurant, disait lui-même regretter cette effervescence. Il affirmait faire suffisamment de volumes depuis un an qu'il a ouvert pour rentrer dans ses frais. "Ça me fait mal au coeur que des gens attendent deux heures, parfois trois" pour manger, se désolait-il hier au micro de BFM Paris.

Voici quand les Simpsons, Bob's Burgers et bien d'autres reviennent .

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 57
C'est intéressant!