•   
  •   

Insolite Harcelé par les trolls, il lance un robot pour traquer les nazis cachés

18:10  01 janvier  2018
18:10  01 janvier  2018 Source:   slate.fr

Nissan veut lancer un service de robot-taxis au Japon vers 2020

  Nissan veut lancer un service de robot-taxis au Japon vers 2020 Le constructeur automobile japonais Nissan compte lancer vers 2020 au Japon, année des jeux Olympiques de Tokyo, un service commercial de robot-taxis, avec son partenaire local de technologies mobiles DeNa. Baptisé « Easy Ride », ce service à la demande de voiture électrique autonome et truffée d’intelligence artificielle sera lancé « de façon limitée vers 2020 au Japon, dans une ville où cela fera sens et où nous aurons les autorisations nécessaires », a déclaré un porte-parole du constructeur, allié du français Renault et du japonais Mitsubishi Motors. Nissan et DeNa vont mener en mars prochain un premier test auprès du grand public et en conditions réelles dans le quartier portuaire ultra-moderne de Minato Mirai à Yokohama, près de Tokyo, où est installé le siège mondial de Nissan, ont aussi annoncé les deux sociétés, partenaires sur ce projet de robot-taxi depuis janvier dernier. Un essai grandeur nature Ce test durera quinze jours et sera d’une ampleur modeste, avec deux voitures autonomes mises gratuitement à disposition des usagers dans le quartier, qui pourront les réserver via une application dédiée, a détaillé le porte-parole de Nissan. Cet essai grandeur nature « nous permettra de mesurer le degré d’acceptation » du grand public pour ce nouveau mode de mobilité urbaine, a-t-il ajouté.

Après avoir été désigné journaliste juif le plus harcelé de l 'année 2016 sur Twitter, Yair Rosenberg s'est improvisé chasseur de nazis 2.0. Constatant cela, Rosenberg a donc décidé de se lancer lui -même dans une traque aux imposteurs, et fit appel à son propre réseau pour trouver les moyens techniques

Harcelé par les trolls , il lance un robot pour traquer les nazis cachés . Après avoir été désigné journaliste juif le plus harcelé de l 'année 2016 sur Twitter, Yair Rosenberg s'est improvisé chasseur de nazis 2.0. Repéré par Léa Polverini — 1 janvier 2018 — Temps de lecture : 3 min.

Ghostbusters, d'Ivan Reitman, 1984 | via Allociné: Harcelé par les trolls, il lance un robot pour traquer les nazis cachés © Fournis par Slate Harcelé par les trolls, il lance un robot pour traquer les nazis cachés

Être journaliste politique et juif pendant une campagne présidentielle n'est pas de tout repos, surtout quand il s'agit de celle de Donald Trump. Yair Rosenberg, qui cumule les deux états, a été en 2016 le deuxième journaliste juif le plus harcelé de Twitter, d'après une étude conduite par l'Anti-Defamation League (ADL): insultes antisémites, menaces, photomontages à base de chambres à gaz, tout y est passé.

«En conséquence, je suis devenu une sorte d'expert non intentionnel des trolls de l'alt-right et de leurs tactiques», explique Rosenberg.

Mr. Robot : la saison 4 est confirmée !

  Mr. Robot : la saison 4 est confirmée ! On débouche le champagne, chez les aficionados de Mr. Robot : Variety relaie l’annonce d’une quatrième saison par USA Today ! Les aventures d’Elliot Alderson, incarné par Rami Malek , ne s’arrêteront donc pas ce soir. La série a le vent en poupe puisque Christian Slater vient également d’apprendre sa troisième nomination consécutive aux Golden Globes pour son rôle de Mr. Robot, chef de la société secrète de hackers fsociety. La récompense avait d’ailleurs été décrochée en 2016. Golden Globes 2018 : Big Little Lies, The Handmaid's Tale et The Crown en lice côté séries En attendant, le comédien Rami Malek a du pain sur la planche : il est actuellement en train de tourner le biopic sur le chanteur de Queen Freddie Mercury intitulé Bohemian Rhapsody. La production du long métrage est d’ailleurs houleuse : son réalisateur Bryan Singer vient de se faire renvoyer suite à des soupçons de harcèlement sexuel. Il a été remplacé par Dexter Fletcher. La saison 2 de Mr. Robot a été diffusée sur France 2 en début d’année 2017. La bande annonce de la saison 3 de Mr.

Yair Rosenberg, qui cumule les deux états, a été en 2016 le deuxième journaliste juif le plus harcelé de Twitter, d'après une étude conduite par - Actualité Israel .com.

Un film de Daniel Costelle et Isabelle Clarke produit par Louis Vaudeville. avec la voix de Mathieu Kassovitz Conseiller historique : Serge Klarsfeld Durée

Au-delà d'individus très furieux derrière leur écran et leurs images de grenouilles, et très inquiets d'être reconnus par un employeur qui ne partagerait ni ne goûterait leurs saillies nazies, Rosenberg s'est intéressé au cas de ceux qu'il appelle les «trolls imposteurs»: des «individus plus insidieux, dont les magouilles numériques peuvent avoir bien plus de conséquences que les platitudes occasionnelles de fanatiques».

Le troll imposteur

Le troll imposteur, comme son nom l'indique, avance masqué. Plutôt que d'attaquer frontalement les juifs ou autres ou autres groupes sujets à subir des discriminations, il s'approprie leur identité et, se faisant passer pour l'un d'eux, fort de l'argument spécieux du «j'en suis», en profite pour les diffamer.

"Mr. Robot" aura une quatrième saison

  Alors que la saison numéro trois de "Mr. Robot" se termine ce mercredi aux États-Unis, la chaine USA a confirmé qu'une quatrième saison inédite du programme sera bien diffusée. La série télévisée créée par Sam Esmail est diffusée depuis la rentrée 2015 de l'autre côté de l'Atlantique avec Rami Malek comme acteur principal. Bien sûr, la saison trois n'étant pas encore terminée, aucune autre indication n'a été donnée par USA pour éviter tout spoiler. La série télévisée créée par Sam Esmail est diffusée depuis la rentrée 2015 de l'autre côté de l'Atlantique avec Rami Malek comme acteur principal.

Dans un racoin pas si caché de l 'internet, sur ces forums où foisonnent les mèmes violents et les propos haineux, des pages entières sont consacrées à démolir le Sur Kiwifarms – un forum presque exclusivement utilisé pour ridiculiser et harceler les gens – plus de 800 pages traitent de la bédé.

Mais je suis d'accord avec Ronen Bergman que j'apprécie beaucoup (surtout quand il fait des conférences sur le problème iranien) quand il écrit au sujet de la traque des nazis . "Ronen Bergman, dans un article publié par le New York Times

«L'arnaque se passe comme suit: l'imposteur prend une photo en ligne d'un juif, d'un musulman, d'un Afro-Américain ou d'une personne issue d'une autre minorité —typiquement de quelqu'un portant des marqueurs identitaires clairs, comme un hassidim portant une kippa ou une femme un hijab. Utilisant cette image comme avatar Twitter, le fanatique ajoute ensuite des épithètes ethniques et progressistes à sa biographie: «juif», «sioniste», «musulman», «ennemi de l'alt-right».

Leur fausse identité forgée, les trolls s'introduisent ensuite dans des conversations avec des utilisateurs en vue de Twitter —des conversations souvent vues par des dizaines de milliers d'abonnés— et se mettent à dire des choses horriblement racistes.»

De cette façon, les imposteurs attisent l'opprobre sur ces communautés de l'intérieur, tout en préservant leur propre parole d'une disqualification directe de la part de leurs lecteurs. Comme le relève Rosenberg, il est peu probable que l'utilisateur moyen de Twitter aille vérifier l'identité présumée du troll, ne serait-ce qu'avec une recherche d'image inversée. Et il est certain que Twitter même ne fait pas de chasse au troll.

Rivaldo dresse le portrait-robot de son joueur idéal

  Rivaldo dresse le portrait-robot de son joueur idéal L'ancien Ballon d'Or s'est amusé a dressé un portrait-robot du joueur idéal à ses yeux. © Fournis par Goal.com A quoi ressemblerait le joueur idéal ? C'est à cette question que Rivaldo a répondu avec enthousiasme, dans un entretien accordé au quotidien catalan El Mundo Deportivo.L'ancien Ballon d'Or passé par le FC Barcelone a cité quelques références du foot mondial actuel, mais aussi d'anciennes gloires de son époque dans son profil type.

Un chasseur de nazis est un individu qui traque et recueille des informations sur d'anciens nazis , des membres des SS et des collaborateurs des nazis présumés impliqués dans la Shoah, généralement dans le but d'utiliser ces informations comme éléments à charge lors de procès pour crimes de guerre

Le nazi Josef Mengele a fui l 'Allemagne après la Seconde Guerre mondiale pour se réfugier en Argentine. L 'Etat d'Israël n'a cependant jamais cessé de le traquer . Le Mossad choisit aujourd'hui de publier les documents relatifs à cette chasse secrète.

Ainsi naquit Impostor Buster

Constatant cela, Rosenberg a donc décidé de se lancer lui-même dans une traque aux imposteurs, et fit appel à son propre réseau pour trouver les moyens techniques de faire face à ces harceleurs. Avec l'aide d'un développeur de San Francisco, Neal Chandra, ils créèrent «Impostor Buster» («le Briseur d'imposteurs»). Le bot patrouillait sur Twitter, publiant des réponses ou mentions à chaque fois qu'un nazi fardé intervenait dans une discussion pour le dénoncer. L'entreprise fut victime de son succès: ne pouvant tromper le bot, les trolls se mirent à le signaler massivement au support de Twitter pour «harcèlement», renversant les logiques à l'oeuvre.

À LIRE AUSSI La chasse aux nazis pourrait se poursuivre jusque dans les années 2040

«Twitter se rangea du côté des nazis», écrit laconiquement Rosenberg. En avril, Impostor Buster fut suspendu, avant d'être rétabli grâce à l'aide de l'ADL. La réduction de messages envoyés par le bot ne suffit pas à empêcher une seconde suspension ce mois-ci, visiblement définitive.

Le robot de LG refuse de parler sur scène

  Le robot de LG refuse de parler sur scène Le groupe sud-coréen voulait épater avec son petit robot à commande vocale mais CLOi n'était pas du tout de cet avis. Alors qu'un responsable de LG tentait de faire la démonstration, lors d'une conférence de presse, de tous les talents du robot à commande vocale CLOi sur une scène du salon de l'électronique grand public, le CES, l'appareil a obstinément refusé d'obéir aux ordres.Tout avait bien commencé pourtant entre David Vanderwaal, responsable marketing pour les États-Unis, et le petit robot blanc à la voix douce et aux yeux bleus, ressemblant au Wall-E du dessin animé.

Loin de se détourner de ce compte Twitter, les internautes visés ont au contraire continué à échanger avec le bot, pour le harceler lui ou sa créatrice. Avec @arguetron, Sarah Nyberg contre-attaque, provoquant les trolls réactionnaires les plus virulents pour les avoir à leur propre jeu.

Pour traquer les chauffards, les gendarmes disposent d’un équipement exceptionnel : une trentaine de motos, ainsi que la redoutable Mégane RS, un véhicule rapide d'intervention de plus de 200 chevaux. Un hélicoptère complète le dispositif.

Factuellement, le bot a été signalé pour spam, et il spamait. Mais il spamait des néonazis. Eux-même spamant, de façon moins automatique mais tout autant systématique des populations précises, à l'aune d'idéologies la plupart du temps racistes. L'ironie de cela, souligne Rosenberg, c'est qu'Impostor Buster a été rayé de Twitter pour avoir fait son propre travail.

Pour une responsabilité collective

Les données qui circulent sur des plateformes de l'ampleur de Twitter sont en réalité trop nombreuses pour être traitées et régulées de manière exhaustive par les entreprises mères. L'idée même de résoudre les problèmes de messages haineux par un meilleur système de censure ne semble donc pas approprié à la structure telle qu'elle est.

À LIRE AUSSI Les trolls ont gagné, et internet pourrait basculer un peu plus du côté obscur

L'horizon qu'ouvrait Impostor Buster était en revanche celui d'une communauté en ligne «écartant activement les fanatiques et les agresseurs à travers un contrôle autogéré et des normes collectives». La réponse à la démesure et à l'absence de régulation adaptée, ne serait pas celle d'une loi dictée d'en haut, mais d'une «culture plus saine» développée par le bas, soutient Rosenberg: ce faisant, il ne fait que réaffirmer la nécessité d'une responsabilité collective face aux harceleurs et autres hérauts de l'incitation à la haine.

«En d'autres mots, le problème avec Twitter, ce n'était pas qu'Imposter Buster était trop gros. C'est qu'il était trop petit.»

Segway Loomo: le robot/hoverboard .
Un gadget présenté lors du CES de 2016 est devenu le robot le plus évoqué de l'édition 2018 du même salon. Ce robot à deux roues présenté par Segway est plus qu'un simple gyropode, c'est Loomo, un compagnon motorisé qui peut vous emmener en balade et même ramener vos courses. La cible commerciale de Loomo n'est pas très claire, mais il semblerait que la clientèle intéressée par cet appareil aime les hoverboards, mais aussi les robots, voire les animaux de compagnie.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!